AMB
lundi 28 mai 2018

9e escadrille

titre 9sqn

La 9e escadrille voit le jour le 1er mars 1918 sur le terrain des Moëres à la suite de la réorganisation de la 1ère escadrille, dont elle conserve dans un premier temps l'emblème (le chardon) et les avions, essentiellement des Hanriot HD1 et des Sopwith Camel. Elle compte dans ses rangs quelques-unes des figures de l'aviation militaire de l'époque comme Willy Coppens de Houthulst, André de Meulemeester ou encore Jan Olieslagers. Quelques semaines avant la fin du conflit, elle déménage sur le terrain de Moerkerke, à la frontière néerlandaise.

Après l'armistice, l'escadrille est basée successivement à Berchem-Sainte-Agathe puis à Schaffen. Elle perçoit d'abord des Fokker D.VII, puis des SPAD XIII et des Nieuport-Delage 29 dès 1922. Elle est redésignée 2e escadrille en 1924.

En 1935, à la suite d'une nouvelle réorganisation, une 9e escadrille réapparait sur la base de Bierset. Faisant partie du 5e Groupe du 1er Régiment aéronautique, elle est équipée de Breguet XIX, remplacés rapidement par des Renard 31. Elle reçoit pour emblème le sioux cerclé de bleu. Engagée au combat face à l'offensive allemande de mai 1940, l'unité disparaît dans les remous de la capitulation des forces armées belges.

Meteor F.8 - Towing Flight CM170 Fouga Magister à Brustem T-33 T-bird

La 9e escadrille renaît de ses cendres le 17 mars 1952. Avec les 7e et 8e escadrilles, elle forme le 7e Wing de chasse de jour de Chièvres. Elle prend à ce moment pour insigne la cocotte d'argent sur fond vert. Elle vole successivement sur Meteor F.8 et sur Hunter F.4 jusqu'à ce que, victime de la restructuration, elle soit dissoute le 15 mars 1957.

Il faut attendre 1971 et la refonte en profondeur du système d'entraînement mis en place par la Force Aérienne pour que la 9e escadrille soit reformée, sur la base de Brustem qui héberge le Centre de Perfectionnement. Sa mission consiste à former des pilotes instructeurs sur Marchetti, Fouga Magister et T-33, puis sur Alpha Jet à partir de 1980. Elle ne dispose pas de ces appareils en dotation propre et remplit ses tâches plus comme un détachement dans les différentes unités d'entraînement que comme une escadrille volante au sens classique du terme.

Alpha Jet 1B - AT21 - camouflage Vietnam Hunter F.4 du 7e W. SF260M - ST-03

En 1996, les escadrilles d'entraînement sont toutes transférées sur la base de Beauvechain. La cocotte verte suit logiquement le mouvement en tant que Centre de Formation et d'Entraînement. La dénomination de 9e escadrille n'apparaît toutefois pas dans l'organigramme des unités volantes de la Force Aérienne, à l'exception de quelques mois en 2001 avant une nouvelle dissolution. Le déménagement des Alpha Jet à Cazaux en 2004 entraîne une nouvelle redistribution des cartes et l'unité poursuit sa mission de formation sur Marchetti et, jusqu'en 2007, de supervision des pilotes visiteurs sur Fouga Magister. Quelques mois plus tard, le 21 février 2008, elle retrouve enfin son statut d'escadrille à part entière.

CM170 Fouga Magister MT 37 SF-260M - Red Devils Alpha Jet 1B - AT 19 - camouflage Vietnam

Intégrée depuis 2010 au sein de la Basic Flying Training School, toujours établie à Beauvechain, la 9e escadrille continue aujourd'hui de former des pilotes instructeurs mais aussi d'organiser des cours IFR pour futurs pilotes de transport et d'hélicoptère et de transformer les officiers d'état-major sur SF.260. Elle abrite également depuis 2011 l'antre des Red Devils, la patrouille acrobatique de la Composante Air équipée de quatre SF.260M.

La cocotte

La cocotte apparaît sur le Nieuport 17 de Willy Coppens de Houthulst en été 1917. Elle devient l'insigne officiel de la 11e escadrille en mars 1918. Au fil des réorganisations, on la retrouve dans l'entre-deux-guerres en différentes versions et couleurs sur les flancs d'appareils de nombreuses escadrilles et, lorsqu'éclate la deuxième guerre mondiale, sur le fuselage des Fiat CR-42 des 3e et 4e escadrilles stationnées à Nivelles.

Hanriot-Dupont Nr 73 La cocotte bleue de la 8e esc. sur Hunter F.4 La cocotte bleue de la 8e esc. sur le Mirage 5BD BD 03
insigne 9sqn rouge insigne 9sqn bleu insigne 9sqn vert titre

Disparue dans la tourmente du conflit, la cocotte resurgit à la création du 7e Wing de chasse de jour de Chièvres. Elle est à présent placée dans un écu incliné à 45 degrés surmonté d'un listel dans lequel sont inscrits les mots "Get in". L'emblème se décline en trois couleurs, le rouge pour la 7e escadrille, le bleu pour la 8e et le vert pour la 9e. Il est resté inchangé depuis cette époque


Photos: Coll. Vincent Pécriaux, Daniel De Wispelaere