AMB
Wednesday 16 October 2019

A109BA Hirundo

A109BA Hirundo

En décembre 1988, le gouvernement belge signe avec l'avionneur Agusta un contrat pour l'acquisition de 46 hélicoptères A109 Hirundo destinés à remplacer certaines des Alouette II dans les missions d'observation et de reconnaissance armée. Initialement, les dix-huit premières machines (H01 à H18) sont configurées pour ce rôle. Les appareils suivants (H19 à H46) sont dotés d'un système de visée optique et infrarouge Helios et de huit missiles Helitow de lutte antichar.

Le 13 janvier 1992, le premier appareil est livré à l'Ecole d'Aviation Légère de Brasschaat où débutent les premières conversions. Le reste des hélicoptères est réparti entre les 17e et 18e escadrilles de l'Aviation Légère de la Force Terrestre qui sont bientôt redésignées bataillons d'hélicoptères antichars.

A109BA équipé de lances missilies TOW A109BA - 18sqn A109BA équipé de lances missilies TOW

En 1994 et 1995, les 17e et 18e bataillons quittent respectivement les bases de Werl et de Merzbrück, en République fédérale d'Allemagne, pour rejoindre leurs nouvelles installations à Bierset.

De 1998 à 2000, plusieurs appareils sont engagés successivement en Bosnie et au Kosovo au sein de la SFOR et de la KFOR. Trois ans plus tard, un autre détachement est dépêché à Skopje, en République de Macédoine, pour participer à une mission de stabilisation au profit de l'EUFOR, une première au niveau européen.

En 2003, tous les appareils sont portés à un standard multirôles commun. Les A109 sont à présent à même d'assurer indifféremment les six missions suivantes :

lutte antichar (4 missiles filoguidés TOW2A sur deux affûts doubles)

A109BA Antichar - H42 A109BA - H29 A109BA - H44

support armé (2 pods LAU68B/A de sept roquettes de 2,5 pouces)

A109BA équipés de pods LAU68B/A Lance-roquettes LAU68B/A  A109BA - H26 avec pods lance-roquettes

reconnaissance armée (2 mitrailleuses de 7,62 mm)

A109BA - recce - H30 La mitrailleuse 7.62 sur affût A109BA - H22 - Recce

observation (armement similaire à la version antichar)

A109BA - Observation - H42 A109BA - H42 A109BA - H46

transport de personnel

A109BA - Transport - H22 A109BA - H35 dans son hangar à bierset A109BA - H30

évacuation médicale (équipements médicaux et carénage latéral adapté au transport de blessés sur civière)

A109BA - Medevac - H05 l'intérieur de la version Medevac A109BA - H05 - Medevac

En juillet 2004, la Défense belge se réorganise. L'Aviation Légère réintègre, après 50 ans, le giron de la Force Aérienne, redésignée entre-temps Composante Air. Elle prend quant à elle la dénomination de Wing Héli tandis que ses bataillons deviennent des escadrilles multirôles.

En 2005 et 2006, le Wing Héli retrouve les Balkans où différents appareils sont déployés dans le cadre d'une mission de stabilisation sous commandement européen.

En septembre 2010, le Wing Héli est dissous. L'unité devient le 1 Wing et déménage avec ses A109 et son personnel sur la base de Beauvechain où elle réside toujours aujourd'hui. Sur le plan des opérations extérieures, les A109 connaissent en janvier 2013 un nouveau déploiement, au Mali.

A109BA en maintenance à Bierset Le cockpit de l'A109BA A109BA en maintenance à Bierset

Depuis leur livraison en 1992, les Hirundo n'ont pratiquement pas changé de livrée. Peints uniformément en vert olive, ils portaient à l'origine sur la poutre du rotor de queue l'inscription FORCE TERRESTRE (côté gauche) / BELGISCHE LANDMACHT (côté droit) en lettres noires. L'immatriculation des appareils (Hxx) est également peinte en noir de part et d'autre du fuselage. Le numéro est quant à lui rappelé sur le nez de chaque machine. Cette configuration est restée inchangée et seuls des marquages spécifiques aux missions extérieures ou l'apposition du logo de la Défense entre 2006 et 2009 y apporteront quelques touches de couleur. Les marquages de la Force Terrestre ont aujourd'hui disparu, remplacés par des cocardes tricolores.

A109BA en maintenance à Bierset A109BA en maintenance à Bierset A109BA en maintenance à Bierset

Au fil des ans, le parc s'est réduit. Outre l'attrition, plusieurs appareils ont été cédés au Benin ou vendus sur le marché civil. D'autres sont conservés sous cocon pour des raisons économiques. Depuis l'entrée en service des NH90 MTH en 2014, les quelques appareils restants sont tous regroupés au sein de la 17e escadrille.

Caractéristiques techniques
Type Hélicoptère multirôle
Equipage 2
Nombre de places 2+6
Longueur 11,44 m
Hauteur 3,50 m
Largeur 2,88 m
Diamètre du rotor principal 13,06 m
Moteurs 2 x Rolls Royce 250-C20R1 de 450 cv
Masse à vide 1.944 kg
Masse maximale 2.850 kg
Vitesse de croisière 209 km/h
Plafond opérationnel 4.570m
Rayon d'action 530 km

 


Texte: Vincent Pécriaux
Photos: Vincent Pécriaux, Daniel De Wispelaere