AMB
Wednesday 11 December 2019

CC R&A de Rocourt

rocourt_bandeau.jpg

Le Centre de Compétence du Matériel Roulant et Armement, plus connu sous le nom d'Arsenal de Rocourt, est plus souvent associé aux engins terrestres qu'aux aéronefs. Il abrite pourtant depuis quelques mois 31 F-16 de la Composante Aérienne, en phase de démantèlement.

CC R&A de Rocourt - Photo: V. Pirard
CC R&A de Rocourt - Photo: V. Pirard
CC R&A de Rocourt - Photo: V. Pirard

La présence de ces appareils est le résultat d'un double constat. D'une part, ces avions de combat ne répondent plus aux exigences actuelles en termes d'équipement et sont donc devenus quasiment invendables. Proposés successivement à la Slovaquie, à la Hongrie, à la Pologne, à la Jordanie et à la République tchèque, ils n'ont pas trouvé acquéreur. D'autre part, ils constituent une réserve de pièces détachées appréciable qui suscite l'intérêt de la Composante Aérienne mais également d'autres utilisateurs étrangers. Le marché étant demandeur de ce type de matériel, les autorités belges ont donc pris la décision de valoriser au maximum ce stock.

CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt

C'est ainsi que trente F-16A et un F-16B sont arrivés par la route du dépôt de Weelde où ils étaient en stockage à long terme. Délestés de leurs ailes, de leurs dérive et de leurs stabilisateurs et dépourvus de leur moteur et d'une bonne partie de leur instrumentation de bord, les appareils ont gagné Rocourt en plusieurs vagues, entre le 23 novembre 2004 et le 22 février 2005.

CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt

Sur place, le démontage des avions s'effectue minutieusement. Les différentes pièces et éléments, qui se comptent par milliers pour chaque appareil, sont répertoriés avant d'être conditionnés. Ils sont répartis en neuf lots distincts. La Composante Aérienne récupère certaines pièces - comme par exemple des éléments du train d'atterrissage, des systèmes hydrauliques et électriques - pour sa flotte de F-16 MLU. La plupart des pièces restantes seront vendues par lots à des entreprises spécialisées ou mises à disposition d'écoles techniques. Une fois vidés de leur substance, les fuselages seront recyclés.

CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt

A la date du 21 juin, jour où était organisée la journée spotters, quatre avions (les FA-21, -28, -40 et -43) avaient été totalement démontés et reposaient sur le flanc au parc à ferraille du CC R&A. Les autres appareils (FA-02, -09, -10, -16, -17, -18, -19, -20, -23, -26, -27, -30, -31, -32, -34, -36, -37, -45, -46, -47, -48, -49, -50, -51, -53, -55 et FB-07) étaient à divers stades de démantèlement. Toutefois, lorsque l'opération prendra sa fin en novembre 2005, tous ces F-16 ne finiront pas en lingots d'aluminium. Il est prévu de conserver quelques appareils à des fins didactiques ou de relations publiques.

CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt
CC R&A de Rocourt

Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere - Vincent Pécriaux - V. Pirard
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs