AMB
Tuesday 15 October 2019

Coxyde Airshow 2006

bandeau_kok_2006.jpg

Premier grand événement de la période estivale en Belgique, l'airshow de Coxyde a rassemblé près de 100.000 personnes les 1er et 2 juillet.

L'exposition statique était des plus classiques pour les habitués des taxiways et des parkings de la base. Les F-16, Tornado et Mirage F1 partageaient l'espace avec divers autres appareils, tant civils que militaires. Parmi ceux-ci, quelques magnifiques pièces de collection comme le Spitfire Mk IX du Netherlands Air Force Historical Flight, quelques SV4B, Yak 52 ou T-6.

 

ddw_f16bm-fb23-sol_thumb.jpg
ddw_tornado_4621_sol_thumb.jpg
vp-mirage_f1m-1_thumb.jpg
ddw_spit_mkix_thumb.jpg
ddw_sv4b_41_thumb.jpg
ddw_yak52_thumb.jpg

Du côté des hélicoptères de nouvelle génération, les spectateurs ont pu notamment observer le Merlin HM.1 de la Royal Navy et surtout le NH-90, dont 10 exemplaires ont été commandés par la Défense et pour assurer la relève des Sea King qui fêtent cette année leurs 30 ans au sein de la 40e escadrille aux côtés des Alouette III de la marine, en service depuis un quart de siècle.

vp-merlin_hm1_thumb.jpg
ddw_nh90_thumb.jpg
ddw_sar_klu_thumb.jpg

2006 est également une année anniversaire pour la Force Aérienne, créée il y a maintenant 60 ans. La présence de plusieurs types d'avion ayant volé sous les couleurs belges est venu rappeler le chemin parcouru pendant ces six décennies et nous donne sans doute déjà un petit avant-goût de ce que seront les Journées de la Défense organisées à Beauvechain en septembre prochain.

Les tympans ont en tous les cas pu vibrer au son des hélices des SV4, Harvard et C-47 revêtus des cocardes noir-jaune-rouge. Le Dakota, qui évoluait avec le Harvard, restera l'une des plus belles surprises de la journée.

vp-sv4b-2_thumb.jpg
vp-c-47-1_thumb.jpg
vp-harvard-1_thumb.jpg
vp-sv4b-3_thumb.jpg
vp-c-47-2_thumb.jpg
ddw_harvard_envol_thumb.jpg

Toujours au rayon des appareils à hélice, le Catalina a fait une belle démonstration tout en finesse.

ddw_catalina_thumb.jpg
vp-catalina-1_thumb.jpg
vp-catalina-2_thumb.jpg

Mais le meeting de Coxyde faillirait à sa réputation s'il n'accueillait pas ces chasseurs à réaction vers qui se lèvent tous les regards.

Depuis cette année, la présentation du F-16 est assurée par le Commandant Michaël Artiges de la 1ère escadrille de Florennes. Sa prestation, tout en puissance, a été très remarquée, tout comme celle du Général Buyse et du Lieutenant-Colonel Rorive aux commandes de leur Fouga Magister. Un duo qui marque de la plus belle manière qui soit la fin de la carrière de cette machine de légende.

ddw_f16_solodisplay_thumb.jpg
vp-f-16am-2_thumb.jpg
vp-fouga_duo-1_thumb.jpg

Les forces aériennes étrangères étaient aussi bien représentées, notamment par un Mirage F1M de l'Ejercito del Aire, un Saab JAS-39C Gripen et un Aero 159 ALCA tchèques et un F/A-18 Hornet suisse.

vp-mirage_f1m-2_thumb.jpg
vp-jas_39c_02_thumb.jpg
ddw_jas_39-9240_thumb.jpg
vp-alca-1_thumb.jpg
vp-f-18-2_thumb.jpg
vp-f-18-1_thumb.jpg

L'Armée de l'Air proposait plusieurs démonstrations, en solo tout d'abord avec un Alpha Jet de Tours et un Mirage 2000C d'Orange, en patrouille ensuite avec les Epsilon des Cartouches Dorés.

vp-alpha_jet_thumb.jpg
ddw_mirage_2000_5-oz_thumb.jpg
vp-epsilon-1_thumb.jpg

Les T-17 du Baby Blue Team danois, le PC-7 de la Koninklijke Luchtmacht et le Sea King de la 40e escadrille, toujours dans sa livrée anniversaire de 2001, ont complété le programme avant le bouquet final, offert cette fois la Patrouille Suisse qui a présenté un magnifique spectacle d'une précision toute helvétique.

vp-t-17_thumb.jpg
vp-pc-7_thumb.jpg
vp-seaking_mk_48_thumb.jpg
ddw_f5_patch_01_thumb.jpg
vp-f-5e_ps-5_thumb.jpg
ddw_f5_patch_02_thumb.jpg

C'est ainsi que s'est clôturée cette édition 2006, que certains qualifient déjà de dernier vrai meeting de Coxyde puisque la Défense a décidé d'abandonner une partie de ses installations et de céder aux sirènes et, plus probablement, aux pressions des promoteurs immobiliers. L'avenir nous dira ce qu'il adviendra de la base qui, espérons-le, ne subira pas le sort de Gossoncourt, de Brustem et, plus récemment, de Brasschaat. C'est en tous les cas une nouvelle partie du patrimoine aéronautique belge qui est atteinte en plein cœur.


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere - Vincent Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs