AMB
lundi 11 décembre 2017

Revue de presse 2000

06/01/2000: La 40 Escadrille de KOKSIJDE : Les SEA KINGS sont intervenus 98 fois en 1999
06/01/2000: Opération " Joint Falcon "
18/01/2000: Achat de huit nacelles AN/AAQ-14
04/02/2000: Le 10e Wing Tactique de Kleine-Brogel se déploie au Maroc
11/02/2000: Acquisition de 6 équipements de support du type FLV-QRC

14/02/2000: European Air Chief's Conference (EURAC)
17/02/2000: Les Sea Kings de la Force Aérienne à nouveau chargés du pilotage des navires
24/02/2000: La 23ème Escadrille du 10ème Wing Tactique ‘Combat Ready’ sur F-16 MLU
25/02/2000: Un Fouga Magister se retourne à Beauvechain
08/03/2000: La Force Aérienne organise un exercice Post Crash Management à Koksijde
15/03/2000: Retour du C-130 de Mozambique
22/03/2000: Cérémonie de départ du Lieutenant-général aviateur VANHECKE
24/03/2000: Le général avi. M. Mamdl, patron de la TAF, à remis son commandement au général Avi Th. Fontaine
03/04/2000: Visite des Forces aériennes belges aux Forces aériennes suisses
04/04/2000: Le 1 Wing organise le Challenge « Lieutenant aviateur Dimitri Vandereyken »
08/04/2000: Acquisition de quatre nouveaux avions de transport de moyenne capacitéS
12/04/2000: Relève du détachement belge à Amendola
19/04/2000: Aide humanitaire pour la Hongrie
02/05/2000: Les Marchetti de la Force Aérienne dans leur nouvelle couleur
03/05/2000: Dossier du Joint Strike Fighter
04/05/2000: Accord complet sur la réforme de l'armée 2000/2015
05/05/2000: Des A400M pour la FAéb.
12/05/2000: Des F-16 de la Force Aérienne belge prennent part à l'exercice OTAN "Clean Hunter"
16/05/2000: La Force terrestre organise un show aérien à Bierset
17/05/2000: La Force Aérienne organise l’exercice DEDALOS
18/05/2000: Un équipage C-130 belge primé aux Etats-Unis
20/05/2000: Huit pistes pour le 15e Wing
26/05/2000: Un pilote belge à la tête d'une escadrille multinationale au Texas
30/05/2000: JPO à l'Ecole Royale Technique
08/06/2000: Accord de soutien réciproque entre la FAéB. et l'Armée de l'air
09/06/2000: Avions de liaison pour la FAéB.
09/06/2000: Achat et Modifications de nacelles MRP
16/06/2000: Un Marchetti de la Force Aérienne belge fait un atterrissage de détresse
29/06/2000: Exercice "Post Crash Management" sur la base de Florennes
29/06/2000: Des F-16 belges participent à un exercice de défense aérienne au-dessus de la Mer du Nord
12/07/2000: Cérémonie de remise d’ailes au 1 Wing de Beauvechain
12/07/2000: Des F-16 belges au-dessus des Champs-Elysées
20/07/2000: Envoi de trois chasseurs F-16 au salon aéronautique de Waterkloof
20/07/2000: Des F-16 belges en Afrique du sud en septembre
20/07/2000: Achat d'avions de transport
20/07/2000: Entretien des moyens d'atterrissage de précision
20/07/2000: Software pour F-16
28/07/2000: L'Europe choisit l'Airbus A-400M pour le transport militaire
10/08/2000: F-16 à louer
11/08/2000: Echange d'escadrille avec le 17ème bataillon de l'Aviation légère
17/08/2000: Bierset reçoit la Tchéquie
18/08/2000: Des Mi-24 à Bierset
21/08/2000: A.Flahaut confirme offre de location de F-16 à membres OTAN
24/08/2000: Flahaut propose des F-16 à louer
28/08/2000: Des F-16 de la Force aérienne en route pour l'Afrique du sud
28/08/2000: Des F-16 en Afrique du sud
29/08/2000: La Force Aérienne belge au Nato Air Meet 2000
31/08/2000: Chasseurs belges dans le ciel africain
31/08/2000: Trois F-16 de la Force aérienne belge en Afrique du sud
01/09/2000: Achats d'instruments pour F-16
01/09/2000: Entretien du matériel informatique de l'armée
11/09/2000: La Force Aérienne inaugure un nouveau Commandement
15/09/2000: Des F-16 belges dans le ciel sud-africain
21/09/2000: La Force Aérienne belge de retour d' Afrique du Sud
10/10/2000: Une collision au sol s'est produite ce 10 octobre entre deux avions
10/10/2000: Le prix “Marie Monseur Fontaine” est attribué à un pilote de démonstration sur F-16
11/10/2000: Des écoliers sauvés par hélicoptère
12/10/2000: Inauguration du "Mémorial de l'Aviation Militaire" et fête de la Force Aérienne
19/10/2000: Le Ministre Flahaut remet le brevet de pilote de planeur aux cadets de l'air
26/10/2000: Achat de quatre avions de transport régionaux biréacteurs
26/10/2000: Nouvelles promotions d’élèves à Saffraanberg
27/10/2000: La Force aérienne recevra entre mai 2001 et avril 2002 les quatre avions de transport régionaux Embraer
29/10/2000: La Force aérienne passe de six escadrilles à quatre "entités" F-16
17/11/2000: Confirmation de l'achat de 7 Airbus A400M
21/11/2000: Retard pour le programme d'avions sans pilote "Hunter" de la Force terrestre
01/12/2000: Le premier officier féminin, pilote d'hélicoptère, reçoit ses ailes
01/12/2000: Achat de 106 bombes à guidage laser de type GBU-10
01/12/2000: Moteur TP400 pour le futur appareil de transport militaire A400M
11/12/2000: Une seconde femme pilote à la Force Aérienne
15/12/2000: Achats de «Targeting Pods»
15/12/2000: Achats de bombes pour la Force aérienne
21/12/2000: Rétrospective 2000 : La Force Aérienne au service de la nation

06 janvier 2000: Etat-Major de la Force Aérienne - La 40 Escadrille de KOKSIJDE : Les SEA KINGS sont intervenus 98 fois en 1999 - La 40 Escadrille de Koksijde, dont la mission est la recherche et le sauvetage de personnes sur terre ou en mer, a exécuté en 1999 pas moins de 98 scrambles (interventions) et sauvé 62 personnes. Depuis 1976, l'année ou l'escadrille a été dotée de ses 5 hélicoptères Sea King, 1765 scrambles ont été exécutés et 1033 personnes ont été sauvées


06 janvier 2000 - Etat-Major de la Force Aérienne - Opération "Joint Falcon": Départ de la relève du détachement belge à Amendola. - Dans le cadre de l'opération Joint Falcon, l'opération de maintien de la paix au-dessus de l'ex-Yougoslavie à laquelle prend part la Force Aérienne Belge depuis le 11 octobre 96, la relève du détachement belge partira du 2 Wing Tactique - Base de Florennes - le 7 Janvier prochain. Quatre F-16 de la Force Aérienne Belge opèrent actuellement à partir de la base d'Amendola en Italie, au sein d'un détachement mixte belgo-néerlandais (Accords DATF - Deployable Air Task Force). L'accent de cette opération repose principalement sur la dissuasion par la présence dans les airs. Mais ces appareils sont armés et prêts à intervenir immédiatement si nécessaire, comme ils l'ont déjà prouvé avec brio lors de l'Opération " Allied Force " menée au-dessus du Kosovo l'année dernière.

Cette relève est composée de 68 militaires (pilotes, techniciens et personnel de support) dont la plupart partiront le 07 Janvier à 10.30Hr. Ils relèveront ainsi le personnel en place depuis le 05 octobre 99.
Première pour le 2 Wing Tactique, le commandement de l'ensemble du détachement belgo-néerlandais sera assuré durant les premiers mois de l'an 2000 (jusqu'au 20 avril), par le Lieutenant Colonel Aviateur Michel Colles, Commandant de la 1 Escadrille de Chasseurs-Bombardiers de Florennes.


18 janvier 2000 - Gouvernement belge - Achat de huit nacelles AN/AAQ-14 - Le gouvernement belge a autorisé le Ministre de la Défense à négocier l'achat de huit nacelles AN/AAQ-14 (composante de désignation du système LANTIRN) aux Etats-Unis. Le contrat porterait sur un montant de 16 millions d'Euro. Cette nacelle, composée d'une caméra infrarouge, d'une caméra de télévision permettant l'identification d'objectifs à grande distance ou à haute altitude et d'un désignateur laser, autorise le tir d'armes à guidage laser telles que celles utilisées par la FAé durant l'opération Allied Force.

Le Conseil des Ministres a en outre autorisé la conclusion d'un contrat portant sur l'acquisition d'un système "Multifunction Aircraft Ground Support" (MAGSS) pour le 2 W Tac. Il s'agit d'un système autonome d'approvisionnement au sol (alimentation électrique, air comprimé, air de refroidissement, puissance hydraulique), destiné aux F-16.


04 février 2000 - Etat-Major de la Force Aérienne - Le 10 Wing Tactique de Kleine-Brogel se déploie au Maroc (Meknes) pour un exercice "Very Low Flying" (VLLF). Quinze F-16 et trente-trois pilotes de la base de Kleine-Brogel (dans le Limbourg) se déploieront du 7 au 18 février à Meknes (au Maroc) dans le cadre d’un exercice de vol à basse altitude appelé VLLF (Very Low Level Flying). La base aérienne de Meknes est située dans le nord du Maroc, à environ 100 Km à l’est de Rabat. Cette base a été choisie par la Force Aérienne belge, car elle permet à nos pilotes de s’entraîner dans les meilleures conditions (diversité de terrains, grand espace aérien, pas de nuisances sonores). Cet exercice a pour but de permettre aux pilotes évoluant à basse et à très basse altitude de trouver leur ‘comfort level’ et d’y opérer de manière optimale. Cet exercice a également pour but de les préparer à l’exercice ‘Red Flag’ qui se déroulera prochainement aux Etats-Unis. L’exercice VLLF se déroule dans le cadre d’un accord bilatéral entre la Belgique et le Maroc, prévoyant qu’une partie de son espace aérien et de son infrastructure peut être utilisée par la Belgique durant une période déterminée. Cet accord est renouvelé à chaque déploiement.


11 février 2000 - Conseil des ministres - Acquisition de 6 équipements de support du type FLV-QRC pour le système Carapace - Le Conseil des Ministres a autorisé le Ministre de la Défense nationale à négocier et à conclure un marché avec la firme Thomson-CSF-Detexis pour l'acquisition de 6 équipements de support du type FLV-QRC pour le système Carapace des avions F-16. Le système Carapace est un élément essentiel pour la protection du système d'armement des F-16. L'achat de ces équipements de support permettra une gestion optimale dans les missions du type Kosovo. L'équipement de support rassemble les fonctions des deux systèmes (FLV et QRC) dans un seul ordinateur. Le QRC permet la gestion des différentes «bibliothèques» (pour les menaces, les tactiques à adopter, les fréquences critiques...) du système Carapace, afin d'adapter son fonctionnement à l'environnement hostile que l'avion traversera lors de sa mission. L'ensemble de ces bibliothèques forme une table appelée TRIT (Treat Relation InformationTabel). Le FLV est un appareil qui permet le téléchargement sur avion des cinq principaux programmes embarqués, qui assurent le fonctionnement du système Carapace.


14 février 2000 - Etat-Major de la Force Aérienne - European Air Chief's Conference (EURAC). - Le 14 février 2000 s'est déroulé, au Quartier Général de la Force Aérienne Tactique à Bruxelles, une conférence ad hoc de l'EURAC. L'EURAC a été créé en 1993 après que certains chefs d'Etats-Majors de forces aériennes européennes aient émis la volonté de pouvoir discuter de sujets tels que l' " Air Power " (la puissance aérienne) et de sujets qui y sont liés.

dsc0pet.jpgIl s'agit, en fait, d'une rencontre informelle de guides d'opinions qui considèrent ces sujets dans la perspective de spécialistes de l'arme aérienne, dans le but d'encourager une identité de défense commune et de préparer le volet Force Aérienne de cette politique, en augmentant la synergie et la coopération entre les différentes forces aériennes.

Les pays qui participent à l'EURAC sont : la Belgique, le Danemark, la France, l'Allemagne, la Grèce, l'Irlande, l'Italie, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l'Espagne, la Turquie, le Royaume-Uni, l'Autriche, la Suède, la Finlande et la Suisse. Cette conférence avait pour objet, la discussion du programme européen d'entraînement des pilotes de combat pour 2010+ (EUROTRAINING). Ce programme d'entraînement viserait la formation, pas par pas, des stagiaires d'une manière rentable et économiquement efficace, la technologie ainsi que les capacités et les compétences nécessaires pour pouvoir piloter les systèmes d'armes ultramodernes de demain. Cet entraînement serait basé sur un concept européen conçu en commun et inclurait un avion d'entraînement (EUROTRAINER). Cette conférence a été organisée à l'initiative du Lieutenant général aviateur Guido VANHECKE, Chef d'Etat-Major de la Force Aérienne belge, le pionnier de ce projet.


17 février 2000 - Etat Major de la Force Aérienne - Les Sea Kings de la Force Aérienne à nouveau chargés du pilotage des navires - Les Sea Kings de la Force Aérienne à nouveau chargés du pilotage des navires entrant dans l'embouchure de l'Escaut. Une convention entre le Ministère de la Défense, le Gouvernement Flamand et la 'Antwerpse Scheepvaartvereniging' (la Fédération Maritime d'Anvers) prescrivait l'utilisation des Sea Kings de la 40 Escadrille de Koksijde dans le cadre du pilotage des navires entrant dans l'embouchure de l'Escaut. A partir du mois d'octobre 98, cette tâche avait été reprise par une société civile. Suite à des problèmes techniques encourus aux hélicoptères de cette société, il a été demandé à la Force Aérienne de bien vouloir assurer cette mission à partir du 16 février jusqu'à ce que les hélicoptères de la firme civile soient réparés. A cet effet, la convention a de nouveau été activée. Les interventions de pilotage consistent en l'hélitreuillage d'un pilote à bord des navires entrant dans l'embouchure de l'Escaut. La 40 Escadrille de Koksijde se tient prête.


24 février 2000 - Etat Major de la Force Aérienne - La 23ème Escadrille du 10ème Wing Tactique "Combat Ready" sur F-16 Mid-Life Update (MLU).-

fouga-crash_small.jpgLa conversion des avions et des pilotes de la 23ème Escadrille du 10ème Wing Tactique de Kleine-Brogel, débutée au mois de septembre 99, est terminée. Après la 349ème Escadrille, qui a participé l’année dernière à l’opération Allied Force, la 23ème Escadrille sera la deuxième unité de la Force Aérienne à être opérationnelle sur F-16 MLU. A partir du mois de septembre 2000, la 350ème sera la première escadrille de la base de Florennes à entamer sa conversion. La conversion MLU d’une escadrille comprend deux aspects : D’une part, les F-16 sont modernisés au niveau de leur avionique (meilleur radar, nouvel ordinateur central, etc.) afin de permettre aux pilotes de mieux appréhender l’environnement dans lequel ils évoluent. D’autre part, le deuxième aspect reprend la conversion des pilotes eux-mêmes, car le F-16-MLU, s’il ne diffère extérieurement que très peu d’un F-16 non modernisé, est devenu un avion complètement différent qui suppose une nouvelle approche tactique. L’opérationnalité de la 23ème Escadrille sera prochainement testée aux Etats-Unis dans le cadre de l’exercice Red Flag (Nevada). Le programme MLU prévoit la modernisation des 90 F-16 de la Force Aérienne. Le programme de conversion des escadrilles, commencé au mois de mars 98, durera environ 5 ans.


25 février 2000 - Un Fouga Magister se retourne à Beauvechain - Ce 25 février, vers 13 h 30, un Fouga Magister ( le MT 36 portant la décoration Fouga solo display) s'est écrasé au décollage à Beauvechain. Le pilote, le LtCol Van Vezemael, grièvement blessé, mais conscient a été transporté immédiatement à la clinique universitaire de Louvain.Selon les premiers résultat de l'enquête, lors du décollage, à trois mètres du sol et à environ 200 Km/h, l'aile gauche percuta le tarmac, l'avion désiquilibré sortit de la piste et se retourna. Le pilote attaché au siège, qui cassa sous le choc, fut éjecté hors de l'appareil. Une enquête complémentaire est en cours. (Photo DH)


08 mars 2000 - Etat Major de la Force Aérienne - La Force Aérienne organise un exercice Post Crash Management à Koksijde. - La Force Aérienne organise le 14 mars prochain un exercice 'Post Crash Management' sur la base de KOKSIJDE. Cet exercice a pour but d'entraîner et d'évaluer le personnel (pompiers, ambulanciers, etc.) tant civil que militaire devant porter secours lors d'un crash. Chaque base de la Force Aérienne organise semestriellement un tel type d'exercice afin de perfectionner les procédures en vigueur.


15 mars 2000 - Retour du C-130 de Mozambique - Ce mercredi 15 mars 2000 vers 15h15, le C-130 de la Force Aérienne belge qui a acheminé de l’aide humanitaire au Mozambique rentrera à Melsbroek. Cet avion avait quitté la Belgique le 2 mars dernier.


22 mars 2000 - Etat Major de la Force Aérienne - Cérémonie de départ du Lieutenant-général aviateur VANHECKE, Chef d’Etat-Major de la Force Aérienne. - Le lundi 27 mars 2000 se déroulera au 1 Wing de BEAUVECHAIN la cérémonie de départ du Lieutenant général aviateur Guido VANHECKE. Le successeur du Général VANHECKE, qui sera admis à la retraite le 1 avril 2000, sera le Lieutenant général aviateur Michel MANDL, l’actuel commandant de la Force Aérienne Tactique.


24 mars 2000 - Le général avi. M. Mamdl, patron de la TAF, à remis son commandement au général Avi Th. Fontaine - (jusqu'alors patron du Comdt Trg et Sp). A cette occasion a également été annoncée la fusion des Comdt TAF et Trg et Sp avec effet au 1er mai prochain. Mardi prochain, le général Mandl deviendra le grand patron de la FaéB (cf. communiqué SID du 22 mars).


03 avril 2000 - Visite des Forces aériennes belges aux Forces aériennes suisses - Une visite aux Forces aériennes suisses: celle des Forces aériennes belges qui se rendront à Payerne du 4 au 6 avril 2000 avec deux F-16 et deux Alphajet. Un entraînement en commun avec des F/A-18 suisses figure au programme de ce séjour. La délégation belge se rend en Suisse pour la conférence préparatoire à l´exercice NOMAD et en profitera pour effectuer un entraînement en commun. Les trois pilotes belges de F-16 seront stationnés à Payerne du 4 au 6 avril prochain. NOMAD est une campagne d´entraînement au combat aérien qui aura lieu au-dessus de la Mer du Nord. Les Forces aériennes suisses participeront à cette campagne. La base juridique de cet entraînement en commun est constituée par un accord conclu avec la Belgique, daté du 28. avril 1999.


04 avril 2000 - Le 1 Wing organise le Challenge « Lieutenant aviateur Dimitri Vandereyken » - Du 07 au 09 avril 2000, le 1 Wing de Beauvechain organise la 4ème édition du Challenge « Lieutenant aviateur Dimitri Vandereyken », du nom du copilote du C-130 H, qui s'est écrasé à Eindhoven, le 15 juillet 1996. Cette compétition, réservée aux élèves-pilotes du 1 Wing et de l'Ecole Royale Militaire comprend entre autres les disciplines suivantes : le tir au pistolet, la natation, la piste d'obstacles, la course d'orientation, le basket-ball et l'escrime.


08 avril 2000 - Le Soir - Acquisition de quatre nouveaux avions de transport de moyenne capacité - Selon le journal Le Soir du 8-9 avril 2000 et d'après l'agence Belga, le gouvernement autorise la Faé. à procéder à l'acquisition de quatre nouveaux avions de transport de moyenne capacité, pour entamer la rationalisation de la flotte de la 21e escadrille du 15e Wing de Melsbroek, pour un montant d'environ 23 milliards de bef, a précisé M. Flahaut dans l'avion qui l'emmenait au Rwanda en compagnie du Premier ministre, Guy Verhofstadt (VLD), et du ministre des Affaires étrangères, Louis Michel (PRL).

Cette escadrille est notamment équipée d'une dizaine d'avions de trois types différents (cinq Swearingen "Merlin III", trois "Hawker Siddeley 748" et deux "Mystere 20") âgés de plus de 25 ans. La Force aérienne souhaite les remplacer par un seul type d'appareil, un biréacteur moyen-courrier capable de relier la plupart des destinations européennes, de 20 à 50 sièges avec intérieur modulable. Selon des sources concordantes, deux concurrents sont en lice pour ce marché: l'EMB-135 du Brésilien EMbraer (mais dont des éléments sont produits par la Sonaca de Gosselies) et le Dornier 328, un autre petit biréacteur de construction allemande. Selon le gouvernement cet achat est lié à la présidence belge de l'Union européenne (2e semestre de l'an prochain) qui entraînera de nombreux déplacements.


12 avril 2000 - www.mil.be DG IPR - Relève du détachement belge à Amendola - Dans le cadre de l¹opération Joint Falcon, l¹opération de maintien de la paix au-dessus de l¹ex-Yougoslavie à laquelle prend part la Force Aérienne belge depuis le 11 octobre 96, la relève du détachement belge partira du 10 Wing Tactique - Base de Kleine-Brogel - les 14, 17 et 18 avril prochains. Quatre F-16 de la Force Aérienne belge opèrent actuellement à partir de la base d¹Amendola en Italie, au sein d¹un détachement mixte belgo-néerlandais (Accords DATF - Deployable Air Task Force). L¹accent de cette opération repose principalement sur la dissuasion par la présence dans les airs. Mais ces appareils sont armés et prêts à intervenir immédiatement si nécessaire, comme ils l¹ont déjà prouvé avec brio lors de l¹Opération « Allied Force » menée au-dessus du Kosovo l¹année dernière. Cette relève est composée de 58 militaires (pilotes, techniciens et personnel de support). Le commandement de l¹ensemble du détachement belgo-néerlandais sera assuré durant les 3 prochains mois par le lieutenant-colonel aviateur breveté d¹état-major Ferdinand Kortleven, commandant du groupe de vol de la base de Kleine-Brogel.


19 avril 2000 - www.mil.be DG IPR - Aide humanitaire pour la Hongrie - Aujourd¹hui à 19h30, un C-130 de la Force Aérienne partira de Melsbroek avec à son bord 100.000 sacs à sable à destination de Budapest. Ces sacs à sable seront livrés suite à la demande d¹aide faite par la Hongrie auprès de ses partenaires de l¹OTAN dans le cadre de la lutte contre les dangers de la montée des eaux.


02 mai 2000 - www.mil.be DG IPR - Les Marchetti de la Force Aérienne dans leur nouvelle couleur - Les Marchetti SF-260 de la 5ème escadrille du 1er Wing de Beauvechain seront repeints dans un proche avenir. La peinture de camouflage sera remplacée par du jaune qui favorisera la sécurité en vol. Grâce à cette nouvelle peinture, les avions d'entraînement de la Force Aérienne seront plus rapidement reconnus par les tours de contrôle et les autres avions. C'est le 27 novembre 1969 que ces avions d'entraînement Marchetti ont été utilisés pour la première fois. Depuis lors, ce type d'avion a toujours évolué avec la peinture de camouflage et de ce fait il était moins repérable, surtout en cas de mauvais temps. Ceci compliquait également les missions d'entraînement. Différents tests en vol ont eu lieu ces derniers mois avec un appareil jaune et un appareil blanc. Après évaluation, la préférence a été donnée à la version jaune. Les appareils devraient voler dans leur nouvelle couleur pour le milieu de l'année 2001. Toute la flotte sera repeinte à un rythme de trois avions par mois.


03 mai 2000 – Agence Belga - Dossier du Joint Strike Fighter - Selon le ministre des Affaires étrangères, le dossier du Joint Strike Fighter - successeur du chasseur F-16 - ne sera pas discuté au Conseil des Ministres ce vendredi. Le dossier a été transmis aux Régions, libres d'éventuellement se lancer dans le programme d'investissement. Le gouvernement préférerait investir dans un transporteur successeur de nos C-130, et qui pourrait être piloté pour des missions militaires ou humanitaires. Les appareils F-16 seront pourtant obsolètes en 2015. Le JSF américain devrait leur succéder, mais l'Etat belge devrait alors payer 4 à 5 milliards de francs durant cette législature. Ce qu'il ne fera pas, a indiqué mercredi la ministre de la Santé publique, Magda Aelvoet. La Belgique, et l'industrie aéronautique wallone à sa suite, devrait jouer un rôle de premier plan si l'investissement dans un transporteur était décidé. (FBX)


04 mai 2000 – Agence Belga - Accord complet sur la réforme de l'armée 2000/2015 - Le premier ministre, Guy Verhofstadt, et le ministre de la Défense nationale, André Flahaut, ont annoncé jeudi en début de soirée que le Comité ministériel restreint a abouti à un accord complet sur la réforme de l'armée 2000 - 2015. L'accord sera soumis au Conseil des ministres de vendredi de la semaine prochaine. Il s'agit d'une réforme fondamentale qui doit rendre notre armée à 100 pc opérationnelle. Elle prévoit une diminution du personnel à 39.500 unités mais ne touchera nullement aux unité opérationnelles, ont précisé les ministres. Ils ont encore indiqué que le plan prévoit des investissements importants afin d'assurer une meilleure protection et une plus grande mobilité de nos militaires afin de mieux respecter nos obligations internationales. Le plan prévoit notamment le remplacement des C-130 par 7 FLA. Enfin, les ministres ont encore dit que le plan s'inscrivait dans le budget de la Défense tel qu'il a été fixé. (ALN)


05 mai 2000 – Le Soir - Des A400M pour la FAéb. - Selon le journal « Le soir » du 05 mai 2000, les FLA souhaités seraient sept Airbus A-400M et les F-16 seraient remplacés à la fin de leur vie par un maximum de 48 à 60 nouveaux chasseurs (JSF ?).


12 mai 2000 - www.mil.be DG IPR - Des F-16 de la Force Aérienne belge prennent part à l'exercice OTAN "Clean Hunter" - L’exercice OTAN « Clean Hunter 2000 » se déroulera du 22 mai au 16 juin 2000 dans le nord du continent européen. La Force Aérienne belge y prendra part avec, entre autres, des appareils des 23ème, 31ème et 349ème escadrilles de la base de Kleine-Brogel et des 1ère, 2ème et 350ème escadrilles de la base de Florennes. Chaque escadrille sera représentée par deux avions F-16. Le but de cet exercice est double :
D’une part, optimaliser la coopération entre les différentes forces aériennes de l’OTAN lors d’opérations aériennes tactiques, et évaluer l’application des règles générales et des procédures. D’autre part, s’exercer aux techniques de défense· contre des attaques de missiles tactiques. Cet exercice joue un rôle vital dans l’entretien du professionnalisme des forces aériennes alliées et se déroule en même temps que d’autres exercices sur terre et sur mer, ce qui permet également l’entraînement aux opérations conjointes.


16 mai 2000 - www.mil.be DG IPR - La Force terrestre organise un show aérien à Bierset - Le Groupement de l'Aviation légère de la Force terrestre organise durant le week-end des 3 et 4 juin à l'aéroport militaire de Bierset la troisième édition du traditionnel "Bierset Happening". Tous les pays participants présenteront leurs hélicoptères au public durant ce meeting international, et ce tant au sol qu'en vol. Les visiteurs auront la chance de découvrir durant ce week-end différentes attractions intéressantes réparties entre hélicoptères civils et militaires.
La base sera accessible de 10h00 à 18h00, le droit d'acces s'élève à 200 francs et l'entrée est gratuite pour les enfants. Vous pourrez découvrir un avant-goût des hélicoptères qui seront présents à Bierset en consultant le site www.heli-meeting.com


17 mai 2000 - www.mil.be DG IPR - La Force Aérienne organise l’exercice DEDALOS - Cette semaine, du 15 au 19 mai 2000, se déroule, dans la région de Bastogne, l’exercice DEDALOS. DEDALOS est un exercice de survie ayant pour but d’entraîner les pilotes, qui ont été contraints à s’éjecter au-dessus d’un territoire ennemi, à survivre, à s’orienter, à prendre contact avec les services de secours et à rejoindre leurs lignes. Lors de cet exercice, les pilotes seront déposés avec leur parachute et leur équipement de survie sur un point à partir duquel ils devront, dans un premier temps, se cacher et se camoufler afin d’éviter les patrouilles ‘ennemies’. Ils devront ensuite déterminer leur position avec leur GPS (un instrument permettant de se situer et de s’orienter grâce aux satellites) et prendre contact radio avec les secours afin que ceux-ci puissent venir les récupérer. Lors de l'exercice DEDALOS, les pilotes se trouvent dans une situation la plus proche possible de la réalité, comme par exemple pendant le conflit du Kosovo. Cette année, 9 pilotes, dont un portugais, participent à cet exercice.


18 mai 2000 - www.mil.be DG IPR - Un équipage C-130 belge primé aux Etats-Unis - Un équipage C-130 belge a remporté deux prix lors de la compétition 'Airlift Rodeo 2000'. Cette compétition vient de se dérouler à Pope (Caroline du nord) aux Etats-Unis. L’équipage belge a obtenu le prix du ‘Best air-crew C-130’ (le meilleur équipage volant sur C-130) et celui du ‘Best International Team’ (meilleur équipage ‘non américain’). La compétition ’Airlift Rodeo 2000’ consiste, entre autres, en des vols tactiques (exercices de navigation, atterrissages sur des pistes courtes, parfois sur des pistes de fortune, etc.), des exercices de parachutages avec le peloton de ravitaillement par air du centre d’entraînement de parachutistes et des épreuves de maintenance pour les techniciens. Cette année, 100 équipages (plus de 2500 participants) étaient présents à cette compétition. Outre les Etats-Unis, sept autres nations participaient à la compétition : la Belgique, le Brésil, la Turquie, l’Egypte, la Corée du Sud, le Canada et la France. Notre équipage, composé pour l’occasion de 27 personnes, est rentré à Melsbroek ce mercredi 17 mai 2000.


20 mai 2000 - Journal "Le Soir" - Huit pistes pour le 15e Wing - Huit aérodromes civils et militaires sont en lice pour accueillir les Hercules C-130 du 15e Wing de Melsbroek:
Beauvechain, Chièvres, Gosselies, Ostende, Coxyde, Brustem, Weelde et Oostmalle. C'est ce qu'a dévoilé André Flahaut, jeudi, en réponse à une question parlementaire. Le 11 février, le gouvernement a décidé de déménager le 15e Wing dans le cadre des arrêtés bruit. L'espace qui sera libéré par les militaires intéresse fortement la société qui gère Bruxelles-National. Le coût du déménagement du 15e Wing est estimé à 6 milliards de francs Belge ( 148.735.746 € )


26 mai 2000 – Agence Belga - Un pilote belge à la tête d'une escadrille multinationale au Texas - L'Etat américain du Texas abrite une école pour pilotes de chasse de l'OTAN, qui accueille chaque année quelques élèves belges. Trois instructeurs y sont également détachés. L'un d'entre eux, le lieutenant-colonel Patrick Demortier, commande une escadrille multinationale, pour la première fois depuis la création de cette vaste école en 1981. L'Euro-NATO Joint Jet Pilot Training (ENJJPT) assure la formation annuelle de quelque 250 futurs pilotes de chasse, qui reçoivent une formation standardisée de 55 semaines, a expliqué jeudi le commandant de cette unité, le colonel américain Kurt Cichowski. Parmi ces candidats figurent une moitié d'Américains, de nombreux Allemands, des Néerlandais et des Danois, mais aussi des élèves de neuf autres pays de l'OTAN, dont la Belgique. Avec deux élèves par an, les Belges ne fournissent toutefois que moins d'un pour cent des pilotes brevetés de l'ENJJPT, installée sur la base aérienne Sheppard, près de Wichita Falls, dans le nord du Texas./.MPK


30 mai 2000 - www.mil.be DG IPR - JPO à l'Ecole Royale Technique - Le jeudi 1er juin 2000, jour de l’Ascension, l’Ecole Royale Technique ouvrira traditionnellement ses portes au grand public. Les visiteurs auront accès gratuitement, entre 10h00 et 18h00, à la Caserne Colonel Aviateur Renson, Luikersteenweg 371 à Sint-Truiden. De 10h00 à 18h00, un programme captivant et dynamique sera proposé aux visiteurs; ce programme comprendra des démonstrations aériennes (Seaking, Alpha Jet, Agusta et Alouette) ainsi qu’une grande exposition de l’équipement des Forces armées belges (avions, hélicoptères, véhicules de transport à chenilles et blindés, hôpital mobile du Service médical, bivouac militaire,…). On pourra également visiter une grande exposition thématique : « Multimédia, les ailes de l’enseignement du XXIe siècle ». Le service d’information sur les carrières militaires (INFOSERMI) sera présent lui aussi, pour donner tous les renseignements nécessaires sur les différentes possibilités de carrière. Concrètement, cette année, 92 jeunes filles et jeunes hommes francophones âgés de 16 à 25 ans peuvent s’inscrire afin de suivre, à l’Ecole Royale Technique, une formation rémunérée en tant que candidat officier, sous-officier ou volontaire.


08 juin 2000 - www.mil.be DG IPR - Accord de soutien réciproque entre la FAéB. et l'Armée de l'air - La Force aérienne belge et l'Armée de l'Air française signent un accord de soutien réciproque en matière de transport aérien - De plus en plus d'efforts sont faits pour augmenter l'efficience et l'opérationnalité des Forces aériennes en Europe. Les deux Forces aériennes sont arrivées, dans ce contexte, à la conclusion que la coordination et la collaboration dans le domaine du transport aérien favoriseraient l'efficacité et l'utilité de leur effort de défense. Un accord fixant les règles de cette collaboration a été signé par le Chef d’Etat-Major de la Force aérienne belge, le lieutenant général aviateur Michel MANDL et le Chef d'Etat-Major de l'Armée de l'Air française, le général d'Armée aérienne Jean RANNOU, en marge de la réunion EURAC (European Air Chiefs) qui a lieu à Berlin (Allemagne) du 05 au 07 juin 2000. Un accord similaire fut signé entre les Forces aériennes belge et néerlandaise en 1992 et, plus récemment, en 1998 avec la Force aérienne allemande.


09 juin 2000 - Débats à La Chambre - Avions de liaison pour la FAéB. - Le gouvernement a annoncé son intention de remplacer dix avions de liaison de la force aérienne par dix nouveaux appareils.


09 juin 2000 - Ministère de la Défense nationale - Achat et Modifications de nacelles MRP - Sur proposition du Ministre de la Défense, le Conseil des Ministres a autorisé ce dernier à conclure un marché pour l'acquisition d'une nacelle de reconnaissance F-16 du type MRP (Modular reconnaissance Pod) et la modification des 7 MRP's. Ces 7 nacelles sont déjà utilisées. On va y intégrer un senseur Infra-Red Line Scan (IRLS) et un magnétoscope associé (VCR). La conclusion de ce marché se fera par procédure négociée avec la firme Sabca comme maître d'oeuvre et TERMA Industries et Vinten, comme sous-traitants obligés.


16 juin 2000 – www.mil.be DG IPR - Un Marchetti de la Force Aérienne belge fait un atterrissage de détresse - Ce vendredi 16 juin 2000, un peu avant midi un Marchetti de la Force Aérienne belge qui exécutait un vol d’entraînement a été contraint d'effectuer un atterrissage de détresse dans un champ à SART D’AVRIL (Commune de FERNELMONT). Les pilotes sont indemnes. Il n’y a que très peu de dégâts à l’avion ainsi qu’au champ dans lequel l’avion a atterri. Les familles sont averties et une commission d’enquête a été dépêchée sur place. Les causes de cet incident ne sont pas encore connues.


29 juin 2000 - www.mil.be DG IPR - Exercice "Post Crash Management" sur la base de Florennes - La Force Aérienne organise le 30 juin prochain un exercice ‘Post Crash Management’ sur la base de Florennes. Cet exercice a pour but d’entraîner et d’évaluer le personnel (pompiers, ambulanciers, etc.) tant civil que militaire susceptible d’intervenir lors d’un crash. Chaque base de la Force Aérienne organise semestriellement un tel type d’exercice dans le but de perfectionner les procédures en vigueur.


29 juin 2000 – www.mil.be DG IPR - Des F-16 belges participent à un exercice de défense aérienne au-dessus de la Mer du Nord - Huit F-16 de la Force Aérienne belge ont décollé, le 27 juin 2000, des bases de Kleine-Brogel et Florennes, pour rejoindre la base anglaise de Waddington où ils participeront à l’exercice international de défense aérienne ‘NOMAD’ du 27 juin jusqu’au 13 juillet. Le détachement belge est composé de quatre F-16 de Florennes et de quatre F-16 de Kleine-Brogel. Trois de ces appareils sont des F-16 MLU, c’est-à-dire modernisés. Treize pilotes et quatre contrôleurs aériens seront entraînés dans le domaine de la tactique de défense aérienne. Le support est livré par un détachement de 53 personnes. Cet exercice organisé par la Force Aérienne belge compte de nombreux participants. Les autres nations participantes sont la France avec des Mirage III, la Suisse avec des F-5, l’Angleterre avec des Tornado F3, l’Espagne avec des F-18 et les Etats-Unis avec des F-15. Le but de ‘NOMAD’ est d’améliorer nos propres tactiques grâce à des exercices avec des pilotes issus d’autres nations et volant sur des types d’appareils différents. A cette fin, les possibilités ACMI (Air Combat Maneuvring Instrumentation) de la base de Waddington sont utilisées afin de suivre les mouvements de nos avions et de leurs adversaires sur des écrans géants. Après le vol, les pilotes reçoivent un débriefing et une évaluation. L’exercice se déroule dans une zone au-dessus de la Mer du Nord, ce qui permet aux pilotes de faire usage de toutes les capacités de leur avion sans impact sur l’environnement.


12 juillet 2000 – www.mil.be DG IPR - Cérémonie de remise d’ailes au 1 Wing de Beauvechain - La cérémonie de remise des brevets de pilote aux élèves de la promotion 98A aura lieu le vendredi 14 juillet 2000 à la base de Beauvechain. 4 jeunes élèves recevront leurs ailes. Les “ailes” qui symbolisent le brevet de pilote seront remises par le Général-major aviateur Thierry Fontaine, commandant de la Force Aérienne Tactique et de l’Entraînement et Support, en présence du Lieutenant général aviateur Michel Mandl, chef d’Etat-Major de la Force Aérienne. Lors de cette cérémonie, il sera procédé à la prestation de serment de la promotion 98A et au parrainage de la nouvelle promotion 00A. Les promotions 98A et 00A seront parrainées respectivement par l’Acting Squadron Leader René Demoulin et le Squadron Leader Acting Wing Commander Léon Prévot DFC.


12 juillet 2000 – www.mil.be DG IPR - Des F-16 belges au-dessus des Champs-Elysées - 4 F-16 de la base de Florennes participeront, ce vendredi, au défilé aérien du 14 juillet au-dessus des Champs Elysées. Le thème retenu pour le défilé 2000 est « Armées françaises – Défense européenne ». Le défilé aérien se compose de trois parties. L’ouverture sera faite par la Patrouille de France, suivie de 28 appareils du Groupement Aérien Européen, de 31 appareils de l’Armée de l’Air française et de 16 aéronefs de l’Aéronautique navale. Viendront ensuite, entre les troupes à pied et les troupes motorisées, les hélicoptères de l’Aviation légère, de l’Armée de terre et de la Gendarmerie. Enfin, 9 appareils de l’Armée de l’air viendront clôturer le défilé. Les F-16 belges, qui se trouveront sous le commandement du Colonel aviateur Michel Audrit, le commandant de la base de Florennes, feront partie des 28 avions du Groupement Aérien Européen. Dans ce groupe, à côté des avions belges, défileront encore des jaguars anglais, des AMX italiens, des F-18 espagnols, des F-16 hollandais et des Tornado allemands. Le défilé aérien se composera au total de 127 avions.


20 juillet 2000 – Agence BELGA – GGD - Envoi de trois chasseurs F-16 au salon aéronautique de Waterkloof - L'envoi de trois chasseurs F-16 en Afrique du Sud pour y participer au salon aéronautique de Waterkloof représentera le premier déploiement d'avions de combat belges en Afrique noire depuis juillet 1959, date de l'opération "Simba", qui reste la seule expérience du genre jamais tentée. A l'époque, la Force aérienne avait dépêché quatre CF-100 "Canuck" , - de lourds intercepteurs tout-temps biplaces de construction canadienne - au Congo belge. Officiellement, il s'agissait de participer à un meeting organisé pour le 10ème anniversaire de la base aérienne de Kamina (BAKA, au Shaba, dans le sud). Mais la Belgique avait aussi l'intention d'effectuer ainsi une démonstration de force vis à vis de la population congolaise, alors que les premières vélléités d'indépendance commençaient à se manifester dans la colonie. Les quatre CF-100 avaient quitté la base de Beauvechain le 4 juillet 1959, accompagnés de deux avions de transport C-119, et avaient rejoint l'aéroport de N'Djili à Léopoldville (aujourd'hui Kinshasa) au terme d'un périple mouvementé de trois jours, via Lisbonne, Las Palmas, Dakar, Accra et Lagos. Ils avaient ensuite été les vedettes du meeting de Kamina, le 11 juillet, et survolé plusieurs villes congolaises, dont Goma, Kitona, Kolwezi et Bukavu, avant de regagner Beauvechain le 16 juillet après un voyage de quelque 20.000 kilomètres. L'ensemble du dispositif était placé sous les ordres du lieutenant-colonel Binon et le "leader" des quatre "Canuck" était le major Delers, du 1er wing de chasse de Beauvechain./. GGD/VPT


20 juillet 2000 – Agence BELGA- GGD - Des F-16 belges en Afrique du sud en septembre - La Force aérienne va, pour la première fois depuis 1959, envoyer des avions de combat en Afrique noire. Trois chasseurs F-16 de la base de Florennes vont en effet se rendre du 28 août au 21 septembre en Afrique du sud, pour y participer à un salon aéronautique de Waterkloof puis à un exercice, a-t-on appris jeudi de sources militaires. La Belgique répond ainsi à une invitation sud-africaine à prendre part au salon Africa Aerospace and Defence 2000, le plus important du genre de tout le continent. Il se tient du 5 au 9 septembre, à Waterkloof, au sud de Johannesburg, à l'occasion du 80ème anniversaire de la South African Air Force (SAAF) et attend quelque 200.000 spectateurs. La Force aérienne, qui rêve depuis plusieurs années de retourner en Afrique avec des chasseurs, a décidé d'y envoyer trois F-16 "Fighting Falcon". Initialement envisagée en collaboration avec les Pays-Bas, qui se sont désistés, cette mission à plus de 12.000 kilomètres de distance sera menée avec des moyens nationaux et l'assistance d'un avion-ravitailleur américain, selon de bonnes sources. L'itinéraire aller prévoit un passage par les Canaries (archipel espagnol de l'océan Atlantique) et par l'île d'Ascension (à plus de 1.500 kilomètres au large des côtes africaines). Le retour se fera pour sa part via le continent, par Libreville (Gabon) et Dakar (Sénégal). Les pilotes désignés pour ce déploiement appartiennent aux 1ère et 31ème escadrilles respectivement stationnées à Florennes et à Kleine-Brogel. De nombreuses difficultés techniques ont dû être surmontées avant que ne tombe mercredi la décision d'envoyer trois F-16 en Afrique du sud. Il s'agissait principalement du problème des diversions (les aérodromes de réserve pour effectuer un atterrissage d'urgence avec un avion aussi sensible à l'absorption de petits cailloux que le "Fighting Falcon") et de la fourniture d'oxygène indispensable aux vols en altitude. Toutes ces difficultés ont été résolues, a assuré jeudi à l'agence BELGA, le commandant du détachement, le lieutenant-colonel Alain Renard. La seule mission de chasseurs belges en Afrique remonte à juillet 1959, quand quatre CF-100 "Canuck" s'étaient rendus au Congo, un an avant son accession à l'indépendance, pour participer à un meeting aérien - tout en démontrant la capacité d'y déployer des avions de combat en cas de nécessité./. GGD/VPT


20 juillet 2000 – Ministère de la défense nationale - Achat d'avions de transport - Sur proposition du Ministre de la Défense, le Conseil des Ministres a marqué son accord pour que ce dernier lance une procédure d'acquisition en vue de l'achat de sept avions de transport AIRBUS A400M (conformément au plan stratégique approuvé par le Conseil des Ministres du 12 mai 2000), via un marché international, à passer par l'«Organisation Conjointe de Coopération en matière d'Armement» (OCCAR), avec la firme Airbus Military Corporation (AMC).


20 juillet 2000 – Ministère de la défense nationale - Entretien des moyens d'atterrissage de précision - Le Conseil des Ministres a autorisé le Ministre de la Défense à conclure un contrat ouvert pluriannuel, selon la procédure négociée sans publication, pour assurer l'entretien des «Instrument Landing Systems» (ILS) de la Force aérienne (*). Ce contrat de maintenance permet non seulement l'entretien des ILS mais aussi la fourniture de pièces de rechange nécessaires à l'entretien et d'autres prestations, comme la formation du personnel, des études, etc...
(*) les systèmes ILS sont utilisés comme moyen d'atterrissage de précision pour les avions de la force aérienne


20 juillet 2000 – Ministère de la défense nationale - Software pour F-16 - Sur proposition du Ministre de la Défense, le Conseil des Ministres a marqué son accord pour l'acquisition de kits de modification pour les appareils F-16 de la Force aérienne (dans le cadre du concept du «Mid Life Update»). Ces kits sont nécessaires pour permettre la mise en oeuvre de la dernière version du software opérationnel du F-16. Ce software rend possible l'utilisation d'une série de nouveaux systèmes tel un système de communication encrypté, l'utilisation de casques liés aux systèmes électroniques de l'avion.


28 juillet 2000 - Reuters/AFP - L'Europe choisit l'Airbus A-400M pour le transport militaire - Sept pays européens ont annoncé, jeudi 27 juillet, leur intention d'acheter 225 Airbus A-400M, faisant ainsi un pas supplémentaire vers la constitution d'une défense européenne. L'avion de transport militaire mis au point par Airbus Military Company, filiale d'Airbus Industrie, a été, sans surprise, préféré aux deux appareils proposés par les Américains, le C-17 de Boeing et le C-130 de Lockheed Martin, et à l'AN70 présenté par le consortium russo-ukrainien Antonov.

a400m-01.jpg
a400m-02.jpg

Dans un communiqué commun publié au Salon aéronautique de Farnborough (Grande-Bretagne), les ministres de la défense allemand, belge, britannique, espagnol, français, italien et turc ont toutefois fait valoir qu'ils devaient encore se mettre d'accord sur le prix de l'appareil. Il s'agit « de loin du plus gros programme conjoint européen dans l'industrie de la défense depuis que nous en faisons », a rappelé jeudi le ministre français de la défense, Alain Richard. Le lancement industriel de l'appareil pourrait intervenir d'ici à mars 2001. L'A-400M a été conçu en fonction des spécifications des états-majors européens exprimées en 1996. La livraison des premiers appareils, dont le coût unitaire s'élève à 85 millions d'euros, est attendue en 2007. Le programme A-400M représente un coût de développement de 5 milliards d'euros. La France s'est engagée jeudi à commander 50 A-400M, la Belgique 7, le Luxembourg 1, l'Allemagne 73, l'Italie 16, l'Espagne 27, la Turquie 26 et la Grande-Bretagne 25. Le marché potentiel de l'A-400M est estimé à quelque 1 250 appareils, la moitié au moins des 2 500 avions de transport militaire de 15 à 20 tonnes actuellement en activité à travers le monde devant être remplacée dans les années à venir.

Motoristes en discussions

L'A-400M sera vraisemblablement équipé par des turbopropulseurs développés par l'ensemble des motoristes. Deux solutions, le BR700-TP de Rolls-Royce et le M138 développé par Turboprop International, qui regroupe la Snecma, MTU (filiale de DaimlerChrysler), FiatAvio et l'espagnol ITP se présentent. Mais aussi bien Jean-Paul Béchat, PDG de la Snecma, que John Cheffins, directeur général de Rolls-Royce, ont confirmé à Farnborough que les discussions entre les différentes parties en vue de présenter une offre commune en étaient à un stade très avancé. Si le chiffre de 225 intentions de commandes annoncé jeudi se situe en dessous des 288 initialement envisagées, il est toutefois nettement supérieur au seuil de 150 présenté par les industriels comme le minimum pour pouvoir lancer le programme. Hors d'Europe, l'Afrique du Sud et le Brésil ont été cités parmi les pays intéressés. Ce projet représente environ 35 000 emplois en Europe, dont 7 000 en France, selon les estimations du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales. (Reuters, AFP.)


10 août 2000 - Journal "Le soir" - F-16 à louer - La Belgique est disposée à offrir en location dix-huit chasseurs F-16 excédentaires à l'un des nouveaux membres de l'Otan, comme la Pologne, vient d'indiquer le ministre de la Défense, André Flahaut, en réponse à une question parlementaire. La Force aérienne élabore actuellement un dossier en ce sens, en collaboration avec les sociétés Sabca et Techspace Aero, a précisé le ministre en répondant à une question écrite du sénateur Theo Kelchtermans (CVP). La proposition de leasing porte sur dix-huit des F-16 actuellement stockés à Weelde (province d'Anvers), où 27 appareils sont entreposés depuis plusieurs années dans des hangars spécialement climatisés. Deux autres se trouvent dans des musées (à Bruxelles et à Florennes) et deux avions servent de matériel didactique à l'Ecole royale technique de la Force aérienne. Selon M. Flahaut (PS), ces appareils servent de réserve opérationnelle et ne sont pas destinés à recevoir la modernisation à mi-vie («Mid-Life Udpate», MLU) actuellement appliquée aux 90 F-16 conservés.


11 août 2000 - Agence Belga - Echange d'escadrille avec le 17ème bataillon de l'Aviation légère - Un détachement de quatre hélicoptères tchèques de type Mi-24 effectuera du 16 au 26 août un échange d'escadrille avec le 17ème bataillon de l'Aviation légère de la Force terrestre (ALFT) de Bierset, a-t-on appris vendredi de source militaire. Les militaires tchèques répondent ainsi à une visite effectuée par les Belges en République tchèque en 1998, avant même qu'elle n'adhère à l'OTAN, en mars de l'an dernier. Les quatre Mi-24 ("Hind" dans la terminologie de l'OTAN) et leurs équipages de la 332ème escadrille tchèque sont attendus à Bierset le mercredi 16 dans l'après-midi. Durant leur séjour, ils effectueront notamment des vols avec les Agusta A-109 du 17ème bataillon anti-chars, a précisé le commandant de l'unité, le lieutenant-colonel aviateur Olivier Colmant, à l'agence BELGA. Le départ des "Hind" - des appareils du même type que ceux utilisés par l'armée russe en Tchétchénie - vers leur base d'origine, Prerov, est prévu le samedi 26 août en matinée./. GGD


17 août 2000 – www.mil.be DG IPR – Bierset reçoit la Tchéquie - C’est du 16 au 26 août 2000 que le 17ème bataillon HATK (Helicopter Anti Tank) accueille des éléments de la 331ème escadrille d’hélicoptères de type MI-24 HIND. Ce détachement est composé de quatre appareils de type VICTOR et de 24 hommes dont 18 pilotes. Ce type d’échange tant culturel que militaire a déjà eu lieu: nos pilotes avaient en effet été accueillis en Tchéquie voici 2 ans; c’est à leur tour aujourd’hui de donner à leurs homologues une vision aussi complète que variée de notre pays, de sa culture et de ses traditions. Durant leur séjour, les pilotes tchèques pourront s’essayer au simulateur de vol de type A-109 pour ensuite effectuer divers exercices tactiques tant à bord de leurs appareils qu’à bord de nos A-109. Ces exercices ont pour but d’entraîner et d’évaluer le personnel, ainsi que de perfectionner l’application des procédures en vigueur et de viser à les standardiser. Ce type d’échange favorise la collaboration et la coordination dans l’efficacité de la défense.


18 août 2000 – Agence Belga - Des Mi-24 à Bierset - Les riverains de la base aérienne de Bierset peuvent observer depuis mercredi et jusqu'au 26 août d'étranges silhouettes dans le ciel: celles de redoutables hélicoptères Mi-24 similaires à ceux que l'armée russe utilise en Tchétchénie pour combattre les rebelles indépendantistes. Mais à Bierset, il s'agit tout simplement de quatre appareils de l'aviation militaire tchèque - et donc de l'OTAN - venus en échange d'escadrille avec le 17ème bataillon de l'Aviation légère de la Force terrestre (ALFT), qui vole sur Agusta A-109. Les militaires tchèques répondent ainsi à une visite effectuée par les Belges en République tchèque en juin 1998, un an avant qu'elle n'adhère à l'Alliance atlantique, en mars de l'an dernier. Les quatre Mi-24V ("Hind" dans la terminologie alliée) et 24 membres - dont dix-huit pilotes - des 331ème et 332ème escadrilles tchèques sont arrivés mercredi après-midi à Bierset. Dès jeudi, ils ont effectué des vols locaux avec les Agusta, a-t-on constaté sur place. "L'un des objectifs de tels échanges est d'apprendre à mieux se connaître et à travailler ensemble au cas où nous serions engagés côte à côte en opérations, a expliqué le commandant du 17ème bataillon, le lieutenant-colonel aviateur Olivier Colmant, à
l'agence BELGA.

mi-24-0815-envol_thumb.jpg
mi-24-parking_thumb.jpg
mi-24-envol_thumb.jpg

Un pilote tchèque, habitué à sa lourde machine, s'est pour sa part déclaré surpris par la maniabilité des petits A-109 belges, qui sont dérivés d'un appareil civil. "Mais nous remplissons la même tâche, celle du combat anti-char", a-t-il ajouté en soulignant que l'armement des Mi-24 de construction soviétique était nettement plus complet que celui des hélicoptères de l'Aviation légère. Par contre, les pilotes tchèques, qui ne peuvent effectuer qu'une cinquantaine d'heures de vol par an - pour des raisons budgétaires - envient les quelque 150 heures annuelles de leurs collègues belges. Ils se sont aussi montrés très intéressés par le simulateur de vol ultra-moderne installé à Bierset. Lundi, les Mi-24 tchèques et les "Hirundo" belges effectueront deux exercices en commun, l'un sur un scénario d'opération de soutien de la paix et l'autre de combat anti-chars. Le départ des "Hind" vers leur base d'origine, Prerov, est prévu le 26 août après diverses visites et activités culturelles./. GGD - (CHN)


21 août 2000 – Agence BELGA - A.Flahaut confirme offre de location de F-16 à membres OTAN - Le ministre de la Défense, M. André Flahaut, a confirmé, lundi, la disponibilité de la Belgique à louer une vingtaine de chasseurs F-16 excédentaires à l'un des nouveaux membres de l'OTAN. "Mais je n'ai encore fait d'offre à personne", a affirmé M. Flahaut au cours d'un point de presse à Budapest où il effectue une visite officielle de deux jours. Une trentaine de F-16 belges excédentaires sont actuellement stockés, principalement à Weelde (province d'Anvers), dans des hangars climatisés.
"Il n'est intéressant ni pour la Belgique ni pour l'Otan qu'ils restent inutilisés", a précisé M. Flahaut à l'issue d'un entretien ave son homologue hongrois, M. Jamos Szabo. "On devra en tenir compte de l'existence de ces avions lorsqu'on parlera des capacités existantes au sein de l'OTAN", a ajouté le ministre belge. (DEF)


24 août 2000 – Journal « Le soir » - Flahaut propose des F-16 à louer - Le ministre de la Défense a confirmé cette semaine que la Belgique était disposée à louer une vingtaine de chasseurs F-16 excédentaires à l'un des nouveaux membres annoncés de l'Otan. De fabrication américaine, ces F-16 ne sont pas compris dans le programme de modernisation à mi-vie de la Force aérienne («midlife update») et ne sont pas vendables sans l'aval des autorités américaines. André Flahaut s'est rendu cette semaine en Hongrie et en Slovaquie. Sa proposition a été évoquée


28 août 2000 - CHN - Des F-16 de la Force aérienne en route pour l'Afrique du sud - Trois F-16 de la Force aérienne se sont envolés lundi matin pour l'un des plus longs périples jamais entrepris par des avions de combat belges. Ils doivent rallier d'ici mercredi l'Afrique du Sud, à quelque 12.000 kilomètres de distance. Ces trois avions - plus deux de réserve - ont décollé vers 10h00 de la base aérienne de Kleine-Brogel à destination du Portugal, puis des Canaries. De là, ils gagneront Libreville (Gabon) puis Waterkloof, au sud de Johannesburg, à l'issue de longs vols ponctués de ravitaillements en altitude, a-t-on indiqué de sources militaires. Il s'agit du premier déploiement d'avions de combat belges en Afrique noire depuis juillet 1959, date de l'opération "Simba", qui reste la seule expérience du genre jamais tentée. La Force aérienne répond en fait à une invitation sud-africaine à participer au salon aéronautique "Africa Aerospace and Defence 2000", qui se tient du 4 au 9 septembre à Waterkloof. (CHN)


28 août 2000 – Agence Belga - Des F-16 en Afrique du sud - Trois F-16 de la Force aérienne se sont envolés lundi matin pour l'un des plus longs - et plus aventureux - périples jamais entrepris par des avions de combat belges. Ils doivent rallier d'ici mercredi l'Afrique du Sud, à quelque 12.000 kilomètres de distance. Ces trois avions - plus deux de réserve - ont décollé vers 10h00 de la base aérienne de Kleine-Brogel (Limbourg) à destination du Portugal, puis des Canaries (archipel espagnol de l'océan Atlantique). De là, ils gagneront Libreville (Gabon) puis Waterkloof, au sud de Johannesburg, à l'issue de longs vols ponctués de ravitaillements en altitude, a-t-on indiqué de sources militaires. Il s'agit du premier déploiement d'avions de combat belges en Afrique noire depuis juillet 1959, date de l'opération "Simba", qui reste la seule expérience du genre jamais tentée. La Force aérienne, qui rêve depuis plusieurs années de retourner en Afrique avec des chasseurs, répond en fait à une invitation sud-africaine à participer au salon aéronautique "Africa Aerospace and Defence 2000", le plus important du genre de tout le continent. Il se tient du 4 au 9 septembre à Waterkloof, au sud de Johannesburg, à l'occasion du 80ème anniversaire de la South African Air Force (SAAF) et attend quelque 200.000 spectateurs. Les F-16 resteront ensuite quelques jours en Afrique du sud pour participer à un exercice conjoint avec des "Chetaah" - un dérivé local du "Mirage III" français - au départ de la base aérienne Louis Trichard du 11 au 15 septembre, selon le commandant du détachement, le lieutenant-colonel Alain Renard. Le retour en Belgique est prévu le 21 septembre, a-t-il précisé à l'agence BELGA. Initialement envisagée en collaboration avec les Pays-Bas, qui se sont désistés, cette mission à plus de 12.000 kilomètres de distance nécessite l'assistance d'un avion-ravitailleur américain ainsi que de trois avions de transport C-130 "Hercules" et d'un Airbus A310 belges. La Force aérienne a dû modifier ses plans initiaux, qui prévoyaient une escale à l'aller sur l'île d'Ascension (à plus de 1.500 kilomètres au large des côtes africaines) en raison de l'encombrement de l'aéroport par des avions de transport américains. Tant l'aller que le retour se feront par le continent, avec une aide logistique de l'Armée de l'air française, notamment pour la fourniture d'oxygène, indispensable aux vols en altitude, a expliqué le lieutenant-colonel Renard. Les pilotes désignés pour ce déploiement appartiennent aux 1ère et 31ème escadrilles de Florennes et Kleine-Brogel./. GGD (CHN)


29 août 2000 – www.mil.be DG IPR - La Force Aérienne belge au Nato Air Meet 2000 - L’OTAN organise, du 28 août au 8 septembre 2000, un vaste exercice aérien impliquant une centaine d'avions de combat provenant de treize pays de l'OTAN, dont la Belgique. Baptisé "NATO Air Meet", cet exercice se déroule au-dessus du Danemark, du nord de l'Allemagne et du sud de la Norvège depuis les bases de Karup et Vandel. Il est destiné à entraîner les forces aériennes alliées aux opérations aériennes tactiques. Les pays engagés sont la Belgique, le Danemark, la France, l'Allemagne, la Grèce, l'Italie, les Pays-Bas, la Norvège, la Turquie, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Pologne dont ce sera la première participation à un exercice de cette ampleur depuis son adhésion à l'Alliance atlantique en mars 1999. La Belgique y prend part avec quatre chasseurs-bombardiers F-16 de la base de Florennes. Le NATO Air Meet impliquera de nombreux types d'appareils différents, dont des ravitailleurs en vol, des avions d'alerte avancée (AWACS) et des systèmes terrestres de défense anti-aérienne.


31 août 2000 - Pierre-Yves Thienpont - Chasseurs belges dans le ciel africain - Les trois F-16 qui ont quitté la base aérienne de Kleine Brogel, lundi, à destination de l'Afrique du Sud symbolisent le retour d'avions de combat belges en Afrique noire. D'après la Force aérienne, il s'agit du premier déploiement du genre depuis l'opération Simba (Congo) de 1959. Les F-16 seront exposés du 4 au 9 septembre au salon aéronautique de Waterkloof (sud de Johannesburg). Ils participeront ensuite à un exercice militaire conjoint avec la Force aérienne sud-africaine (SAAF). Nom de code: «Noordvalk 2000». L'ensemble de cette opération voulue depuis longtemps par l'état-major de la Force aérienne a été baptisée «Black Falcon». Pendant leur long périple, les F-16 seront assistés par trois C-130 et un Airbus A310. Ils seront également ravitaillés en vol par un avion américain. Leur retour en Belgique est prévu le 21 septembre après un périple de plus de 12.000 km. Face à l'ampleur de cette opération d'un genre nouveau, deux députés SP ont décidé d'interpeller le ministre Flahaut. Ils se demandent combien coûtera l'ensemble de la mission. Et ils s'interrogent sur le but réel de l'opération «Black Falcon».

Le ministre de la Défense a immédiatement réagi mercredi. L'objectif de l'exercice est de tester la capacité de la Force aérienne à se déployer dans un théâtre d'opération lointain et hors de la zone de l'Otan, de vérifier l'adéquation de la composition du détachement et d'opérer en harmonie et en sécurité avec un nouveau partenaire, a précisé André Flahaut. En avril dernier, le ministre de la Défense s'était rendu en visite officielle en Afrique du Sud. A cette occasion, il avait signé une lettre d'intention avec son homologue sud-africain en vue d'une coopération entre les deux armées. Ce n'est pas l'unique point de chute africain d'ailleurs, puisque l'armée belge est notamment présente au Bénin. Le ministre Flahaut ne cache pas que ces accords s'inscrivent dans le cadre de la nouvelle approche de la politique africaine préconisée par la majorité arc-en-ciel. Cette participation de l'armée belge s'inscrit dans un souci de cohérence par rapport aux orientations du gouvernement et dans la volonté de traduire en actes concrets les décisions initiées sur papier. Ph. Db. - Le Soir du jeudi 31 août 2000 - © Rossel et Cie SA, Le Soir en ligne, Bruxelles, 2000


31 août 2000 – Agence Belga (GGD) - Trois F-16 de la Force aérienne belge en Afrique du sud - Trois chasseurs F-16 de la Force aérienne sont arrivés mercredi après-midi en Afrique du Sud à l'issue d'un périple de trois jours et de quelque 12.000 kilomètres, a indiqué l'état-major de cette force, alors que le ministre de la Défense, M. André Flahaut, confirmait qu'il avait autorisé ce déploiement. Les trois F-16, qui avaient quitté la Belgique lundi matin, sont arrivés vers 17h00 belges à Waterkloof, au sud de Johannesburg, après des escales au Portugal, aux Canaries et Libreville (Gabon), a indiqué un porte-parole de la Force aérienne à l'agence BELGA. Ils sont accompagnés par trois C-130 "Hercules" et un Airbus A310 militaire. Sous le nom de "Noordvalk 2000", il s'agit du premier déploiement d'avions de combat belges en Afrique noire depuis juillet 1959, date de l'opération "Simba", qui reste la seule expérience du genre jamais tentée. La Force aérienne, qui rêve depuis plusieurs années de retourner en Afrique avec des chasseurs, répond en fait à une invitation sud-africaine à participer au salon aéronautique "Africa Aerospace and Defence 2000", le plus important du genre de tout le continent. Il se tient du 4 au 9 septembre à Waterkloof, au sud de Johannesburg, à l'occasion du 80ème anniversaire de la South African Air Force (SAAF) et attend quelque 200.000 spectateurs. Les F-16 resteront ensuite quelques jours en Afrique du Sud pour participer à un exercice conjoint avec des "Chetaah" - un dérivé local du "Mirage III" français - au départ de la base aérienne Louis Trichard du 11 au 15 septembre, selon le commandant du détachement, le lieutenant-colonel Alain Renard. Le retour en Belgique est prévu le 21 septembre prochain. Le ministre de la Défense a démenti des informations parues mercredi dans les journaux "Gazet van Antwerpen" et "Het Belang van Limburg" affirmant qu'il s'agissait d'un exercice militaire "secret". Cet exercice a "été minutieusement préparé depuis plusieurs mois en collaboration étroite avec l'attaché militaire belge à Pretoria", a indiqué M. Flahaut dans un communiqué. Il a rappelé qu'il s'était lui-même rendu en visite officielle en Afrique du Sud en avril dernier et qu'il avait signé à cette occasion avec son homologue sud-africain, M. Mosiuoa Lekota, une lettre d'intention ouvrant la voie à une coopération entre les armées des deux pays. "La collaboration entre les armées belge et sud-africaine a d'emblée été envisagée comme multiforme, sous forme d'échanges entre les deux pays et également dans le domaine médical", a ajouté M. Flahaut. Selon lui, l'objectif de "Noordvalk 2000" (littéralement "faucon du nord") est "de tester la capacité de la Force aérienne à se déployer vers un théâtre lointain et en dehors de la zone de l'OTAN, de vérifier l'adéquation de la composition du détachement et d'opérer en harmonie et en sécurité avec un nouveau partenaire". "Ces objectifs cadrent parfaitement avec les nouvelles missions de l'OTAN et celles de l'Union européenne", a souligné le ministre de la Défense. La participation de F-16 belges à l'exercice "Noordvalk 2000" n'a rien d'une démarche offensive de la Belgique envers le continent africain mais est simplement l'expression d'une collaboration nouvelle en matière stratégique et humaine dont le but est avant tout de maintenir la paix et le développement d'actions humanitaires pour l'avenir. "La participation de F-16 à l'airshow de Waterkloof s'incrit dans la même dynamique", a conclu M. Flahaut en rappelant que trois visites ministérielles belges ont eu lieu en Afrique du sud au cours des derniers mois (lui-même, le Premier ministre Guy Verhofstadt et le ministre des Affaires étrangères Louis Michel)./. GGD (OCH)


01 septembre 2000 – www.mil.be DG IPR - Achats d'instruments pour F-16 - Le Conseil des Ministres a autorisé le Ministre de la Défense à préparer, conclure et exécuter le dossier d'achat pour l'acquisition par procédure négocié, de 36 ILS (Instrument Landing System) via le Belgian Military Supply Office (BMSO) à Washington (USA). Ces ILS sont destinés à la flotte F-16 MLU. Ces systèmes contribuent à la sécurité aérienne, à l'atterissage.


01 septembre 2000 – www.mil.be DG IPR - Entretien du matériel informatique de l'armée - Le Conseil des Ministres a autorisé le Ministre de la Défense à passer le marché public (*) relatif à l'entretien du système informatique ILIAS, suivant une procédure négociée sans publication avec la firme IBM. Cette dernière est le seul prestataire de services possible. Le système informatique ILIAS est le système qui soutient le planning, le contrôle et le suivi de toutes les actvités logistiques de la Force aérienne et de la Marine. Il a été créé au début des années 90 et avait donné lieu à plusieurs marchés publics.


11 septembre 2000 - www.mil.be DG IPR - La Force Aérienne inaugure un nouveau Commandement - La Force Aérienne inaugurera le mardi 12 septembre 2000 COMOPSAIR, le commandement opérationnel de la Force Aérienne. Issu de la fusion du Commandement de la Force Aérienne Tactique et du Commandement de l’Entraînement et du Support de la Force Aérienne, COMOPSAIR est en réalité bien plus qu’une simple fusion. Il est le tout nouveau concept d’une organisation centrée sur les opérations, qui repose sur une structure entièrement revue et basée sur les principes du management moderne. Il prend en charge tous les aspects du niveau opérationnel dévolus à la Force Aérienne. Cette fusion cadre parfaitement dans la note de politique générale émise par le Ministre de la Défense. Installé au Quartier Roi Albert Ier à Haren (en face de l’OTAN), COMOPSAIR est le trait d’union entre l’Etat-Major et les unités de la Force Aérienne. En d’autres mots, ce commandement, qui se situe au niveau opérationel, est responsable de la mise en œuvre des concepts définis par l’Etat-Major Général, c’est-à-dire le niveau stratégique. Le Général-major aviateur Thierry Fontaine est le commandant de COMOPSAIR. Il est secondé par le Général-major d’aviation Jacques De Winter.


15 septembre 2000 – Le Soir - Des F-16 belges dans le ciel sud-africain - Première: trois F-16 de la Force aérienne belge ont eu l'occasion de s'entraîner en Afrique noire, en participant à des manoeuvres communes, cette semaine en Afrique du sud, avec les «Cheetah» sud-africains (des Mirages français modifiés). Aussi incroyable que cela paraisse, nos avions de chasse n'ont aucune expérience de l'Afrique, mis à part le Maroc, note le colonel Bob Laloux, attaché militaire de la Belgique à Pretoria. Or ils pourraient être appelés un jour à participer à une intervention des Nations unies en Afrique. Mais je tiens à préciser que nous n'avons reçu aucune demande précise de l'ONU. Ces manoeuvres étaient prévues de longue date et n'ont rien à voir avec la situation au Congo. Les conditions de vol en Afrique - altitude, température, infrastructures au sol - sont très différentes de celles qui prévalent en Europe. Les cartes de navigation, par exemple, sont nettement moins précises, explique Laloux. Les huit pilotes belges chevronnés ont pu voler à très basse altitude et même à hauteur des toits des maisons, ce qui est impensable en Belgique où ils ne peuvent évoluer à moins de 300 mètres. Dans des opérations comme celle au Kosovo, il faut opérer en rase-mottes pour échapper aux radars et aux missiles. Les Américains, les Français et les Anglais s'entraînent de plus en plus en Afrique noire pour acquérir cette expérience. La Belgique a dû appeler les Américains à la rescousse pour ravitailler les F-16: impossible, en effet, de trouver du carburant adapté. En fait, il suffit d'ajouter un additif grâce à une machine que nous devrons donc acquérir, précise le colonel. En attendant, nos pilotes ne sont pas peu fiers d'avoir fait la nique aux Américains, aux Anglais, aux Allemands et aux Suédois en remportant la compétition d'acrobatie aéronautique organisée le 9 septembre à Pretoria. La démonstration a été suivie, samedi dernier, par 280.000 spectateurs sud-africains venus admirer l'évolution de ces avions de chasse qui peuvent voler à plus de 2.000 km/h. Et puis, l'aviation belge a fait sa petite opération de relations publiques en offrant un baptème de l'air à nonante spectateurs tirés au sort. Pendant une demi-heure, ils ont volé dans un C-130, porte arrière ouverte, avec vue plongeante sur un parc animalier de la région. - VALERIE HIRSCH - © Rossel et Cie SA, Le Soir en ligne


21 septembre 2000 – www.mil.be DG IPR - La Force Aérienne belge de retour d' Afrique du Sud - Les 3 F-16, qui ont participé au déploiement « Noordvalk » en Afrique du Sud, se sont posés sur la base de Florennes mercredi 20 septembre vers 20 heures. A l’invitation de la South African Air Force (la SAAF), la Force Aérienne belge a déployé, du 28 août au 20 septembre, un détachement composé de 3 F-16, de 3 C-130 et 1 Airbus A-310 en Afrique du Sud. Les appareils ont d'abord participé à l’Air show de Waterkloof commémorant les 80 ans de la SAAF et ensuite à une semaine d’entraînement en commun avec la SAAF sur la base aérienne « Louis Trichardt ». Lors de l’Air show, le Commandant aviateur ‘Ket’ Meersman, le pilote de démonstration belge sur F-16 a remporté le «Trophée DENEL» récompensant la «Best International Solo Aerobatic Performance». Ce prix lui a été attribué par un jury international constitué pour l’occasion. La Force Aérienne a pu constater qu’elle était capable de se déployer dans un pays lointain avec ses avions d’armes et un minimum de support logistique.


10 octobre 2000 - Agence BELGA - Une collision au sol s'est produite ce 10 octobre entre deux avions - l'un de la gendarmerie et l'autre de la Force aérienne - sur la base aérienne de Beauvechain sans faire de victime, a indiqué la gendarmerie. Un Siai Marchetti SF-260 militaire ( le ST 21 ) a toutefois été détruit, alors que l'unique Britten Norman "Islander" BN-2T de la gendarmerie a été endommagé, a précisé sa porte-parole, Els Cleemput. Selon elle, l'avion militaire, un petit biplace d'entraînement, a rompu ses amarres lors d'un test-moteur effectué mardi après-midi à Beauvechain et percuté le bimoteur de la gendarmerie, dont l'aile a été sectionnée. Une fuite de carburant s'est produite et un incendie a éclaté, détruisant complètement le Marchetti, alors que l'"Islander" de la gendarmerie semble réparable, a ajouté Els Cleemput. Le détachement d'appui aérien de la gendarmerie, installé à l'aéroport militaire de Melsbroek, possède un seul BN, un bimoteur capable de transporter sept passagers ou 350 kilos de fret. Il dispose aussi de trois Cessna 182 quadriplaces et de quatre hélicoptères./.GGD (FBX)


10 octobre 2000 - www.mil.be DG IPR - Le prix “Marie Monseur Fontaine” est attribué à un pilote de démonstration sur F-16 - Le 11 octobre 2000, le prix “Marie Monseur Fontaine” sera remis au Commandant aviateur Rudy Schoukens pour avoir réussi à poser sur la base de Kleine-Brogel un F-16 dont le moteur s’était éteint. Un jury composé d’autorités civiles et militaires a décidé d’attribuer le prix, cette année, à ce pilote qui, par son sang-froid et son professionnalisme, a pu éviter un grave accident. Le prix “Marie Monseur Fontaine” est attribué chaque année par l’asbl “La Maison des Ailes” à un pilote qui a effectué une prestation remarquable. L’asbl s’investit dans le domaine de l’aéronautique en général. Dans le cadre du fonds Général aviateur LEBOUTTE, elle attribue des bourses d’études et d’encouragement au candidats-pilotes professionnels ou de ligne.


11 octobre 2000 – Journal "Le Soir" - Des écoliers sauvés par hélicoptère - Comme chaque année, les élèves de l'école De Wingerd, de Gand, sont partis découvrir mardi la réserve naturelle du « Pays noyé de Saetinghe », une immense zone marécageuse située sur la rive droite de l'Escaut, aux Pays-Bas. Comme son nom l'indique, cette région, qui ressemble beaucoup au Zwin, est en fait une grande zone inondée à chaque marée haute. C'est la raison pour laquelle le groupe de 37 écoliers, leurs 5 enseignants et un guide devaient impérativement être de retour avant 14 h 45, heure de la marée haute, au centre de visiteurs Emmadorp. Pour une raison inconnue, le groupe a pris du retard. Vers 15 h 05, une vague haute de deux mètres et poussée par un violent vent d'ouest, a déferlé à plus de 55 kilomètres à l'heure. Les écoliers n'ont eu que le temps de se mettre à l'abri sur un îlot. Une enseignante a alors alerté les services de secours à l'aide de son GSM. Quand, une demi-heure plus tard, un hélicoptère Sea King de la base de Coxyde, aidé par un hélicoptère de la police de Rotterdam, commença à hélitreuiller les enfants, un grand nombre d'entre eux souffraient déjà d'hypothermie. Nous avons sauvé 24 enfants et adultes, les Néerlandais se sont occupés des autres. Heureusement, au moment de l'appel au secours, nous étions en exercice en mer et nous ne nous trouvions qu'à un quart d'heure de vol du lieu du sinistre, raconte le commandant-aviateur Marc Similion, du Sea King de Coxyde. Pris en charge par les services médicaux, les enfants et leurs accompagnateurs se sont rechauffés à l'aide de couvertures et de plusieurs bols de chocolat chaud. A 17 h 15, ils ont pu reprendre l'autobus qui devait les reconduire à Gand. - EDDY SURMONT - © Rossel et Cie SA, Le Soir en ligne, Bruxelles, 2000


12 octobre 2000 - www.mil.be DG IPR - Inauguration du "Mémorial de l'Aviation Militaire" et fête de la Force Aérienne - La fête annuelle de la Force Aérienne aura lieu le 15 octobre 2000 dans le parc du Cinquantenaire et ce pour la première fois. André Flahaut, Ministre de la Défense, le Lieutenant général aviateur Michel Mandl, chef d'Etat-Major de la Force Aérienne et le Lieutenant-Général aviateur en retraite Guido Vanhecke inaugureront le monument à 10h00. Le Mémorial de l'Aviation Militaire est dressé à la mémoire des militaires belges tombés en service aérien commandé. Un "Fly Past" d'avions de combat F16 est prévu après l'inauguration du monument.


19 octobre 2000 - www.mil.be DG IPR - Le Ministre Flahaut remet le brevet de pilote de planeur aux cadets de l'air - André Flahaut, le Ministre de la Défense, remettra ce dimanche 22 octobre 2000 le brevet de pilote de planeur à 75 nouveaux cadets de l’air. Ce brevet est symbolisé par des ailes que les jeunes cadets porteront sur leur uniforme. L’asbl « Cadets de l’Air de Belgique » compte aujourd’hui 300 membres actifs. Chaque année, elle accueille environ 75 nouveaux jeunes des deux sexes, âgés de 15 à 16 ans et leur propose une formation de vol à voile à des conditions financières abordables. L’association, dont le président est le Lieutenant général aviateur e.r. Debêche, se fixe pour objectif de contribuer à la formation morale, technique et physique des jeunes passionnés d’aviation. Dans sa démarche de promotion générale de l’aviation, l’a.s.b.l. essaie de créer une atmosphère aussi favorable que possible à l’éclosion de vocations de pilote dans les Forces Armées, à la Force Aérienne en particulier.


26 octobre 2000 – Agence Belga - Achat de quatre avions de transport Embraer - Le ministère de la Défense a acheté au constructeur aéronautique brésilien quatre avions de transport régionaux biréacteurs - deux EMB-135 de 37 places et deux EMB-145 de 50 places - pour remplacer des appareils actuellement en service, a-t-on appris jeudi soir de source sûre. Ce contrat porte, selon Embraer, sur 78 millions de dollars (plus de 3,5 milliards de francs).

Ces quatre avions devront être livrés à partir du mois d'avril 2001, avant la présidence belge de l'Union européenne, au second semestre de l'an prochain. Ils remplaceront les cinq Swearingen "Merlin III" et les trois Hawker Siddeley HS-748 ainsi qu'ultérieurement les deux "Mystère 20" de Dassault, trois types en service depuis plus de 25 ans au sein de la 21ème escadrille du 15ème Wing de Melsbroek. La Force aérienne souhaitait les remplacer par un seul type d'appareil, un biréacteur moyen-courrier, capable de relier la plupart des destinations européennes, "de 20 à 50 sièges" mais avec un intérieur modulable. Le contrat pour les deux EMB-135 et les deux EMB-145 a été notifié mardi à Embraer par le ministre de la Défense, M. André Flahaut, avec l'accord du Premier ministre, M. Guy Verhofstadt, selon la même source sûre. Le gouvernement avait donné son feu vert à cet achat en avril dernier, en approuvant la tranche 2000 du Plan d'investissements à moyen terme (PMT) des forces armées, qui prévoyait une première tranche de 2,8 milliards de francs pour entamer le renouvellement de la flotte de la 21ème escadrille.

emb135_a_thumb.jpg
emb145_a_thumb.jpg

Cette décision du Conseil des ministres autorise le ministre et le Service général des achats (SGA) de l'armée à préparer les différents achats prévus, afin de les concrétiser avant la fin de l'année. Selon le gouvernement, cet achat est lié à la présidence belge de l'UE, au second semestre 2001, qui va entraîner de nombreux déplacements. Trois concurrents étaient en lice: outre Embraer, avec une double proposition, le Dornier 328, un autre petit biréacteur de construction allemande et le CRJ-200 du Canadien Bombardier . Une partie significative des Embraer est fabriquée par la société aéronautique SONACA dans son usine de Charleroi-Gosselies. Les EMB-135 et EMB-145 avaient la préférence technique de la Force aérienne/. GGD (GFR)


26 octobre 2000 - www.mil.be DG IPR - Nouvelles promotions d’élèves à Saffraanberg - Hommage à la catastrophe aérienne de Sake Masisi - L’Ecole Royale Technique de la Force aérienne de Safraanberg reconnaitra ce vendredi 27 octobre 2000 ses nouvelles promotions d’élèves lors d’une cérémonie militaire. Après quelques années d’un recrutement relativement peu élevé, l’école accueille cette année 298 nouveaux élèves de toutes catégories, tant officiers que sous-officiers et volontaires. Traditionnellement, un parrainage est attribué à chacune de ces trois différentes promotions lors d’une cérémonie d’hommage. Cette année, la Force aérienne rappelle le quarantième anniversaire de la catastrophe aérienne de Sake Masisi dans l’ancien Congo belge, lorsqu’un C-119 “Flying Boxcar" s’écrasa, entraînant dans la mort 41 militaires. Le parrainage de ces promotions sera, cette année, dédié aux militaires disparus dans cet accident.


27 octobre 2000 – Agence Belga - Réception des Embraer entre mai 2001 et avril 2002 - La Force aérienne recevra entre mai 2001 et avril 2002 les quatre avions de transport régionaux Embraer que le ministère de la Défense vient de commander pour un montant de plus de 3,5 milliards de francs, a-t-on appris vendredi de source militaire. Le premier appareil sera livré en mai 2001 et les trois autres suivront dans les onze mois, a indiqué un responsable de la Force aérienne. Ces délais de livraison "serrés" permettront d'avoir deux avions opérationnels pour la présidence belge de l'Union Européenne, au second semestre de l'an prochain, a-t-il assuré à l'agence BELGA sous le couvert de l'anonymat. Le ministre de la Défense, André Flahaut, a donné mardi son accord à cet achat, qui porte sur deux EMB-135 de 37 places et deux EMB-145 de 50 places, des biréacteurs très semblables du constructeur brésilien Embraer. Le contrat a, selon l'avionneur, une valeur de 78 millions de dollars (plus de 3,5 milliards de francs). Les quatre nouveaux avions succèderont dans un premier temps aux cinq Swearingen "Merlin III" et les trois Hawker Siddeley HS-748 en service depuis plus de 25 ans au sein de la 21ème escadrille du 15ème wing de Melsbroek. La Force aérienne espère acquérir ensuite, à une date non précisée, deux Embraer supplémentaires dans une version VIP afin de remplacer ses deux "Mystère 20" et son unique "Falcon 900", tous trois construits par Dassault, selon la même source. Dans un souci de rationalisation, la Force aérienne souhaite remplacer quatre types par un seul, un biréacteur moyen-courrier, capable de relier la plupart des destinations européennes, de 20 à 50 sièges avec un intérieur modulable. Le responsable militaire a par ailleurs justifié par la hausse du dollar la différence de prix entre le montant prévu pour cet achat et le prix réellement payé. En avril dernier, le gouvernement avait approuvé l'acquisition des quatre appareils sur la base d'un montant de 2,8 milliards de francs. Le prix actuel est de plus de 3,5 milliards de francs. "Nous sommes partis avec un dollar à 35 francs, il est actuellement à 47-48 francs", a-t-il souligné en ajoutant que cette hausse avait également affecté les offres des deux autres candidats (le Dornier 328, de construction allemande, et le CRJ-200 du canadien Bombardier, NDLR) car les prix des avions se négocient en dollars. Il est enfin prévu de revendre les avions devenus excédentaires par l'arrivée des Embraer./. GGD (CHN)


29 octobre 2000 - Belga - La Force aérienne passe de six escadrilles à quatre "entités" F-16 - La Force aérienne, qui s'était battue pour conserver six escadrilles d'avions de combat lors de la restructuration de l'armée en 1992-1993, a décidé de réduire de facto le nombre de ses unités volantes en se dotant de "quatre entités", deux par base équipée de F-16. Cette réorganisation, qui vise à améliorer l'efficacité des unités, a été baptisée "Falcon 2000" (d'après le nom du F-16, le "Fighting Falcon"). Elle entre progressivement en vigueur au 2ème wing de Florennes (2sqn et 350sqn qui fusionne) et s'étendra l'an prochain au 10ème wing de Kleine-Brogel (23sqn et 31sqn ?), selon la Force aérienne. Concrètement, cette réforme va se traduire par le regroupement des trois escadrilles existantes sur chaque base en deux entités, selon un spécialiste du dossier. L'échelon supérieur, le "groupe de vol" de chaque base, qui chapeaute les escadrilles, sera aussi dégraissé grâce à une décentralisation de certaines tâches. (GGD)


17 November 2000 - Confirmation de l'achat de 7 Airbus A400M - Le gouvernement belge, dans le cadre du PIDS (Plan d'Investissement pour le Défense et la Sécurité, anciennement "Plan à Moyen Terme" ou PMT), a confirmé l'achat de 7 avions de transport militaire de type Airbus A400M, pour une valeur d'environ 1,09 milliard d'euros, et qui sont destinés au remplacement des 11 C-130H en service à la FAéb depuis les années 70. La livraison de ces avions est prévue pour 2011. Un total de 225 Airbus A400M a été commandé par sept pays européen. (Belgique, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie, Espagne et Turquie)


21 novembre 2000 – Agence Belga - Retard pour le programme d'avions sans pilote "Hunter" de la Force terrestre - Le programme d'avions sans pilote "Hunter" de la Force terrestre a pris plusieurs mois de retard à la suite d'un accident survenu en août au prototype lors d'essais en Israël, a-t-on appris mardi de source militaire. 'évaluation de ce système de reconnaissance aurait dû avoir lieu entre juillet et novembre de cette année au camp d'Elsenborn. Elle est reportée au début de l'an prochain en raison de cet accident, qui reste inexpliqué, a précisé un responsable militaire à l'agence BELGA. Le gouvernement avait approuvé en décembre 1998 l'achat de trois de ces systèmes de reconnaissance, comptant chacun six avions sans pilote "Hunter" de conception israélienne, pour un montant d'environ 2,5 milliards de francs. Ces engins, baptisés "Unmanned Aerial Vehicles" (UAV) dans le jargon militaire, doivent remplacer les "drones" de type "Epervier" qui étaient utilisés depuis le milieu des années 70 avant d'être retirés du service l'an dernier. Le prototype du "Hunter" belge s'est écrasé le 30 août lors d'un essai d'atterrissage automatique - une option supplémentaire demandée par la Force terrestre par rapport au système en usage dans d'autres armées - mené par la société aéronautique Israel Aircraft Industries (IAI), le maître d'oeuvre du programme en collaboration avec plusieurs firmes belges, dont la SONACA. Selon un spécialiste militaire, le petit avion est parti en vrille alors qu'il se trouvait à 700 pieds (230 m) d'altitude et le pilote au sol n'a pu le reprendre en main. Le parachute prévu dans un tel cas ne s'est pas ouvert et le "Hunter" s'est écrasé au sol, sans faire de victime. IAI n'a toujours pas pu fournir d'explications sur les causes de cet accident et la Force terrestre souhaite disposer de toutes les assurances que l'appareil réponde aux exigences de navigabilité avant d'entamer la phase de validation prévue en Belgique, a-t-on ajouté de même source.L'entrée en service du "B-Hunter" (B pour Belgique), un modèle combinant une cellule en principe éprouvée et des senseurs modernes,ne pourra donc intervenir avant l'été 2001, alors qu'elle était au départ prévue à la fin de cette année, a ajouté ce spécialiste./.GGD(DGO)


1er décembre 2000 - www.mil.be DG IPR - Le premier officier féminin, pilote d'hélicoptère, reçoit ses ailes. - Mardi, 5 décembre, sur l'aéroport de Brasschaat, aura lieu la remise des ailes à quatre nouveaux pilotes brevetés de l'Aviation Légère de la Force Terrestre. Cette cérémonie de remise des ailes est l'aboutissement d'une instruction contraignante qui dure 18 mois. Un des quatre nouveaux pilotes se trouve être le Lieutenant Kristine Dilen qui devient ainsi le premier officier féminin pilote d'hélicoptère de la Force Terrestre. Le Lieutenant Dilen est originaire de Turnhout et fut, en 1993, élève-officier à l'Ecole Royale Miltaire.


1er décembre 2000 - Agence Belga - Achat de 106 bombes à guidage laser de type GBU-10 - Le Conseil des ministres a approuvé vendredi l'achat par le ministère de la Défense de 106 bombes à guidage laser de type GBU-10 d'une tonne pour équiper les chasseurs-bombardiers F-16 de la Force aérienne, a annoncé le gouvernement. Le Conseil des ministres a également autorisé l'acquisition de 212 détonateurs de type FMU-139 A/B. Ces matériels seront achetés par le biais du Belgian Military Supply Office (BMSO) à Washington, un bureau de l'armée belge chargé des achats de matériel militaire aux Etats-Unis, a précisé le gouvernement dans un communiqué. Les bombes GBU-10E/B sont des armes de 2.000 livres (près d'une tonne) équipées d'une tête laser et d'empennages pour leur permettre de "planer" vers une cible désignée par un illuminateur laser. Le montant de cet achat n'a pas été précisé, mais le gouvernement avait approuvé voici deux semaines le Plan d'Investissement pour la Défense et la Sécurité (PIDS, anciennement "Plan à Moyen Terme" ou PMT) présenté par le ministre de la Défense, André Flahaut (PS). Ce PIDS réserve au total 955 millions de francs pour l'achat, en 2000 et 2001, de munitions de précision et de nacelles de désignation laser de type LANTIRN pour les F-16 de la Force aérienne. Une partie servira, selon des bonnes sources, à remplacer des munitions utilisées lors de la campagne aérienne de l'OTAN contre la Yougoslavie, au printemps 1999. Les douze F-16 engagés dans l'opération "Allied Force" ("Force alliée") avaient alors largué au total 279 bombes et missiles en onze semaines et quelque 660 missions de guerre. Les avions belges avaient principalement largué des bombes de 500 livres (250 kilos) de type Mk82, dans leur version classique (143 engins) et à guidage par laser (huit bombes, dans ce cas désignées GBU-12). Les F-16 de la Force aérienne avaient également utilisé 96 bombes de 2.000 livres (une tonne) de type Mk84 et 24 missiles air-sol AGM-65G "Maverick" à guidage infrarouge. La bombe GBU-10 est la version à guidage laser de la Mk84./. GGD (CHN)


1er décembre 2000 - AFP / GGD - Moteur TP400 pour le futur appareil de transport militaire A400M - Le consortium européen Airbus a retenu le moteur TP400 développé par les sociétés Snecma (France), Rolls-Royce (Grande-Bretagne), MTU (Allemagne), FiatAvio (Italie), ITP (Espagne) et Techspace Aero (Belgique) pour son futur appareil de transport militaire A400M, a annoncé vendredi Rolls-Royce dans un communiqué. Une société commune, dont le siège sera à Munich (Allemagne), va être mise en place pour superviser ce programme et servir d'interlocuteur unique pour les futurs clients, a précisé Rolls-Royce. Le TP400 est un turbopropulseur d'une puissance de 10.000 à 13.000 chevaux selon les versions, selon le communiqué. Snecma, Rolls-Royce et MTU se répartiront chacune 24,8% de la charge de travail, ITP 13,6%, FiatAvio 8% et Techspace Aero 4%, a souligné le motoriste britannique. L'A400M est la réponse d'Airbus au programme européen ATF (avion de transport du futur) pour remplacer les C-130 Hercules et C-160 Transall des 7 pays participants. Les premières livraisons de ce nouvel avion de transport militaire, qui sera équipé de quatre turbopropulseurs, sont prévues pour 2007. La France s'est engagée à commander 50 A400M, la Belgique 8 dont un pour le Luxembourg, l'Allemagne 73, l'Italie 16, l'Espagne 27, la Turquie 26 et la Grande-Bretagne 25. Ces intentions de commandes de 225 appareils correspondent à une valeur globale de 19,1 milliards d'euros, le prix unitaire de l'A400M étant estimé à 85 millions euros. - AFP / GGD


11 décembre 2000 - www.mil.be DG IPR - Une seconde femme pilote à la Force Aérienne - Le jeudi 14 décembre 2000 à 15 heures, 7 élèves-pilotes de la promotion 98B recevront leur brevet de pilote militaire. Les ‘ailes’, qui symbolisent ce brevet, seront remises par le Général-major aviateur Thierry Fontaine, commandant du Commandement Opérationnel de la Force Aérienne, en présence d’André Flahaut, Ministre de la Défense, et du Lieutenant général aviateur Michel Mandl, Chef d’Etat-major de la Force Aérienne. La promotion 98B compte une jeune femme dans ses rangs. Il s’agit de Valérie Verkeyn. Elle sera la deuxième femme à recevoir le brevet de pilote à la Force Aérienne et sera à cette occasion nommée Sous-lieutenant aviateur. Valérie Verkeyn a vingt ans et est originaire de Ingelmunster en Flandre Occidentale. Avant d’entrer à la Force Aérienne, elle a suivi la formation de pilote de planeur à l’a.s.b.l « Cadets de l’Air de Belgique » Lors de cette cérémonie, il sera également procédé au parrainage de la promotion 2000B. Cette promotion qui compte 26 élèves marque le retour des grandes promotions d’élèves-pilotes.


15 décembre 2000 - Achats de «Targeting Pods» - Sur proposition du Ministre de la Défense, le Conseil des Ministres a marqué son accord sur la conclusion d'un marché relatif à l'acquisition de deux «Targeting Pods» du type Lantirn. La Force aérienne belge dispose d'un nombre d'armes guidées de précision mais pas de moyens d'identification et de désignation (targeting pods) devant guider ces armes vers leur objectif. L'utilisation d'un Pod Lantirn, le seul certifié et intégré sur les avions F-16, permet d'augmenter l'efficacité de l'armement, évitant ainsi les dommages collatéraux aussi bien à la population civile qu'aux troupes amies.
A l'heure actuelle, la Force aérienne participe toujours au support aux opérations de la paix en Bosnie et à l'effort collectif de sauvegarde de la paix au Kosovo.


15 décembre 2000 - Achats de bombes pour la Force aérienne - Sur proposition du Ministre de la Défense, le Conseil des Ministres a autorisé ce dernier à préparer, conclure et exécuter le dossier d'achat pour l'acquisition, par procédure négociée avec le gouvernement américain (FMS), de 50 bombes pénétrantes, guidées au laser, pour la Force aérienne. Cet achat porte également sur le matériel de support, la formation pour le personnel navigant et technique, la documentation et le matériel didactique y afférent. Cette acquisition se fera via le Belgian Military Supply Office (BMSO) à Washington (USA).


21 décembre 2000 - www.mil.be DG IPR - Rétrospective 2000 : La Force Aérienne au service de la nation - L'année 2000 fut relativement calme. Comme d'habitude, c'est la 40ème escadrille, équipée d'hélicoptères Seaking qui obtient la palme de la visibilité. Sur les 85 interventions effectuées, le Seaking fut engagé 30 fois en tant que service "100". Au total, ce sont 69 personnes qui furent sauvées. Les sauvetages les plus marquants, furent les 11 naufragés du cargo LUGOJ le 11 mars et les 24 élèves qui se sont retrouvés prisonniers lors de la marée montante dans le Land van Saeftinghe. Depuis 1976, date d'entrée au sein de la 40ème escadrille de 5 hélicoptères Seaking, 1863 interventions ont été effectuées et ont permis de sauver 1095 personnes.
Le 15ème Wing de Transport aérien de Melsbroek fut surtout mis en oeuvre lors de catastrophes naturelles et au profit d'organisations non gouvernementales.
Les C-130 de la Force Aérienne Belge ont transporté cette année 295 tonnes d'aide vers la France, le Kosovo, le Mozambique, la Hongrie et la République du Congo. L'évacuation de 132 personnes et l'envoi de 142 tonnes de vivres lors des inondations du mois de mars au Mozambique, constituent l'intervention la plus importante.


Sources: www.mil.be DG IPR - AMB (VP/DDW) - Agence Belga - Le Soir - AFP - Reuters -