AMB
mercredi 23 août 2017

Revue de presse 2005

10/01/2005: Opération "Tsunami" pour l'Asie du Sud-Est
11/01/2005: Projet de valorisation du stock d’avions F-16
12/01/2005: Les Seakings ont porté secours 71 fois en 2004
14/01/2005: Le détachement belge qui participe à la mission Althea passe sous le commandement de l’EUFOR
17/01/2005: Exercice de vol à basse altitude ‘Ringo Range’ dans les Ardennes
25/01/2005: Le détachement belge participant à la mission Althea est ‘Full Operational’
26/01/2005: Début officiel de la construction de l'A400M
28/01/2005: Exercice de vol à basse altitude ‘Poppy 01’ dans les Ardennes
18/02/2005: Des équipages d’un avion ravitailleur se qualifient à Kleine Brogel
21/02/2005: Aviation : Sécurité d'abord
23/02/2005: Plus de 100 sorties au-dessus de la Bosnie-Herzégovine pour les hélicoptères A109 belges
07/03/2005: Des militaires belges formés en France
14/03/2005: Les avions sans pilote B-Hunter bientôt en mission en Bosnie
16/03/2005: Exercice au-dessus les Ardennes avec des UAV et des chasseurs F-16, dirigé par l’OTAN
21/04/2005: Un dossier du Crisp sur la présence d'armes nucléaires en Belgique.
25/04/2005: Exercice de vol à basse altitude "Poppy Red 03" dans les Ardennes
09/05/2005: Exercice de vol à basse altitude "Poppy Red - 4" dans les Ardennes
23/05/2005: Show Aérien d'hélicoptères militaires à Bierset
27/05/2005: F-16 en Afghanistan et un autre détachement de B-Hunter en Bosnie
03/06/2005: Exercice de vol à basse altitude "Green Hill 2/05" dans les Ardennes
27/06/2005: Elsenborn : la 80e escadrille Unmanned Aerial Vehicle (UAV) entame sa première mission opérationnelle.
30/06/2005: Opération Eastern Eagle (ISAF VIII)
06/07/2005: Macaronnage franco-belge à Tours
09/09/2005: Crash d'un F-16 en Mer du nord
09/09/2005: Un F-16 belge s'écrase en Mer du nord
09/09/2005: Exercice international VOLCANEX 2005 à Florennes
13/09/2005: « European Trainer Meet » 2005
20/09/2005: Exercice ACTIVE RESPONSE
04/10/2005: Plus de 300 heures de surveillance pour les avions sans pilote en Bosnie-Herzégovine.
06/10/2005: Les F-16 belges interviennent en Afghanistan
10/10/2005: Exercice de vol à basse altitude ‘Poppy 06’ dans les Ardennes
24/10/2005: Mission accomplie pour le détachement UAV en Bosnie-Herzégovine
17/11/2005: Exercice de vol à basse altitude "Poppy 07"
18/11/2005: Exercice Deployed Falcon à Beauvechain
09/12/2005: La défense traque les dégazages illégaux
09/12/2005: Accord du gouvernement à l'achat de dix hélicoptères NH-90
13/12/2005: Nouveaux hélicoptères pour la Défense
21/12/2005: Sauvetage en mer du Nord

05 janvier 2005 - Belga - Aircomp au SE Asie - Le mardi 4 janvier, un troisième Airbus de la composante air a relié le Sri Lanka et la Belgique. L'appareil a rapatrié six compatriotes (dont deux journalistes), quatre Luxembourgeois, deux Hongrois et un Néerlandais. A ce jour, la Défense a déjà transporté 154 Européens, dont 27 Belges.

C'est le mardi 28 décembre qu'un premier Airbus s'envolait vers le Sri Lanka pour acheminer des marchandises humanitaires de l'Unicef. Deux jours plus tard, l'appareil se posait sur le tarmac de Melsbroek avec 121 personnes à bord, dont une dizaine de Belges.
Un deuxième avion était parti le 29 décembre vers Sumatra pour y déposer une équipe de reconnaissance médicale et du matériel humanitaire provenant de Médecins sans frontières. Le dimanche 2 janvier, il ramenait au pays 20 touristes européens, dont 11 Belges.
Depuis le 2 janvier, une équipe belge de B-Fast opère en Thaïlande, en coordination avec la police locale. Le colonel belge Eddy Lapon y assure la collaboration avec les responsables de l'aide humanitaire des Nations unies. Le ministre André Flahaut a récemment annoncé qu'une mission militaire belge d'une trentaine de personnes allait partir pour l'Asie du Sud-est dans le courant de la semaine prochaine. Elle contribuera à la reconstruction du Sri Lanka tandis qu'en Indonésie, une équipe médicale belge aidera l'armée allemande à aménager un hôpital de campagne.


06 janvier 2005 - Service de presse affaires étrangères - Opération B-FAST- Banda Aceh-Indonésie - L'équipe d'intervention B-Fast partira lundi à destination de Banda Aceh sur l'île de Sumatra (Indonésie) pour y construire un campement. Il s'agit de 500 tentes qui offriront un abri à 2000 personnes. En outre, des générateurs, des rations alimentaires et une capacité suffisante d'équipement d'épuration d'eau seront livrés pour ce campement. Celui-ci sera construit par une équipe B-Fast composée de personnes issues de la Défense, de l'Intérieur et la Croix-Rouge.

Le financement de cette opération se fait sur le budget de B-Fast pour un montant de 262.500 Euro. Les déplacements aériens sont supportés par les Affaires étrangères pour un montant de 480.000 Euro.
Le matériel de transport emporté (consistant en 2 camions) et l'installation de purification d'eau seront ensuite offerts aux autorités locales.


07 janvier 2005 - www.mil.be DG IPR - Une vingtaine de militaires belges et deux hélicoptères A-109 partent pour la Bosnie-Herzégovine - André Flahaut, Ministre de la Défense, et le lieutenant général Frédéric Vandingenen, Commandant des Opérations et de l’Entraînement de la Défense, assisteront ce dimanche 9 janvier 2005, à la base de Bierset, au départ de deux hélicoptères et d’une vingtaine de militaires qui participeront à la mission Althea dans le cadre de l’EUFOR.
Depuis le début du mois janvier, des militaires belges se déploient à « Eagle Base » à Tuzla en Bosnie-Herzégovine pour une période d’un an.

Le détachement belge qui sera composé au total d’une cinquantaine de militaires et de quatre hélicoptères A-109 se trouvera sous commandement finlandais. Sa mission sera de fournir un appui aérien à la Task Force North. En d’autres mots, nos hélicoptères y exécuteront entre autres des vols de liaison et de transport de personnes, des vols de reconnaissance et d’observation, de l’évacuation médicale, etc. Ces missions seront réalisées en coopération avec les autres nations qui participent à la mission Althea, comme la Grèce et la Tchéquie.

Ce dimanche, les hélicoptères devraient être chargés dans un avion de transport C17 de la force aérienne britannique. Une partie du détachement a déjà été amenée sur place grâce à un C-160 allemand, un C-130 français et un C-130 belge. Cette coopération internationale dans le domaine du transport aérien est coordonnée par le “European Airlift Centre (EAC)” à Eindhoven (NL). L’EAC qui est actif depuis juillet 2004 a vu le jour suite aux exigences croissantes de mobilité stratégique au sein des armées européennes. D’autres départs sont prévus dans la semaine du 10 janvier.


07 janvier 2005 - www.mil.be DG IPR - La base aérienne de Melsbroek fait des donations pour des oeuvres caritatives - Ce vendredi 7 janvier 2003, le 15 Wing de Transport Aérien a remis officiellement les bénéfices de la 11ème édition de l' INDIAN DAY à différentes oeuvres caritatives.

Les projets soutenus par cette action sont : le Fonds National d'Aide aux Victimes de l’Aviation Belge
(FONAVIBEL), l’ IMSO (International Multiple Sclerosis Organisation) et le Home King Boudewijn
(un orphelinat de Nairobi au Kenya). Un montant total de 30.000 € leur a été donné.

L’ INDIAN DAY, qui se déroule sur une journée, est un circuit moto organisé depuis de nombreuses années par le personnel du 15 Wing de Transport Aérien, au profit de trois oeuvres sociales : FONAVIBEL, IMSO et le Home King Boudewijn.


09 janvier 2005 - Belga - Des hélicoptères belges en route pour l'EUFOR en Bosnie - Un avion-cargo britannique a embarqué dimanche soir à l'aéroport de Liège-Bierset deux hélicoptères belges et une vingtaine de militaires qui doivent participer à l'opération européenne "Althea" en Bosnie-Herzégovine.

Cet appareil devait rejoindre dans la nuit la base aérienne de Tuzla (nord-est de cette ancienne république yougoslave), avant d'effectuer une mission similaire lundi. Le détachement belge de l'opération "Althea", fort d'une quarantaine de personnes, sera alors au complet afin d'effectuer des vols de liaison et de transport de personnes, des vols de reconnaissance et d'observation, de l'évacuation médicale, au profit de la force européenne (EUFOR) qui a succédé le 2 décembre dernier à la force de stabilisation (SFOR) dirigée par l'OTAN depuis neuf ans. Ces missions seront réalisées en coopération avec les autres nations qui participent à l'opération "Althea", comme la Grèce et la République tchèque. Les militaires belges seront stationnés à "Eagle Base" à Tuzla pour une période d'au moins un an. La force européenne en Bosnie (EUFOR) compte environ 7.000 hommes. (DECT)


10 janvier 2005 - Belga - Opération "Tsunami" pour l'Asie du Sud-Est - A la suite des nombreuses réactions spontanées émanant de membres du département, le ministre de la Défense André Flahaut et le chef de la Défense August Van Daele ont décidé de déclencher une opération humanitaire au profit des régions affectées par le raz-de-marée.

Tous les participants de l'opération "Tsunami" ont proposé volontairement leur candidature. Au total, la Défense déploiera 140 militaires dans différentes régions sinistrées.

Ainsi, dès ce vendredi 7 janvier, les premiers militaires sont partis vers l'Asie, formant l'avant-garde des septante personnes qui quitteront Melsbroek le 11 janvier (en Airbus). 65 opéreront dans la région de Galle, dans le sud du Sri Lanka.
Ils y assainiront l'eau pour 4 à 5000 personnes, déblaieront les ruines, réorganiseront les camps de réfugiés et aideront à réparer les bateaux de pêche. Tout cela, en fournissant également un appui médical et psychologique aux victimes.

D'autre part, l'action de la Défense s'intègre dans un cadre européen. Une vingtaine de militaires (médecins, infirmiers, vétérinaires et un psychologue) vont accompagner un détachement médical allemand à Banda Aceh. Vingt autres militaires collaboreront à une initiative française et vingt autres, encore, à une action espagnole. Cinq luxembourgeois ne tarderont pas à se joindre aux belges sur place.

Dans quatre semaines, une relève, également constituée de volontaires, prendra la place de ce premier contingent.


11 janvier 2005 - Service de presse de la défense - Projet de valorisation du stock d’avions F-16 - Afin de valoriser les anciens F16 stockés à Weelde, le Département de la Défense a décidé de procéder à leur démantèlement au dépôt de Rocourt ainsi qu’à la vente des pièces de rechange ainsi récupérées.

Suite aux différentes réductions ayant affecté la flotte belge de F-16, une trentaine de ces appareils ont été stockés à Weelde depuis le milieu des années ‘90. Au cours des années, de nombreuses tentatives ont été entreprises afin de vendre ces avions, sans succès. En effet, une vente de ce type est strictement réglementée et ces appareils F16, au contraire des appareils modernisés actifs dans la flotte F16 belge, ne satisfont plus aux exigences opérationnelles d’aujourd’hui.

Le projet est un exemple de collaboration entre les différentes composantes au sein de la nouvelle structure de la Défense. Outre le dépôt de Rocourt, le Centre d’Attrition de Zutendaal et de Weelde, le dépôt de Westakkers, les unités F16 de Florennes et de Kleine Brogel, le Commandement opérationnel de la Composante aérienne ainsi que de nombreuses autres unités de la Défense ont joué un rôle important dans cette entreprise complexe. L’encadrement en est assuré par les services de la Direction Générale Material Resources (DG MR) à Evere.

A Weelde les avions sont préparés à leur transport vers Rocourt. Cela implique notamment le retrait des ailes et des empennages. Ensuite les avions seront amenés au dépôt de Rocourt par des spécialistes du Centre d’Attrition de Zutendaal, avec des semi-remorques en colonne. Un premier transport (limité) a déjà eu lieu en novembre 2004.

Un deuxième transport important (de douze avions) de Weelde à Rocourt est planifié pour la semaine du 10 janvier 2005. Un dernier transport (de treize avions) sera organisé dans la seconde moitié de février 2005.

Au dépôt de Rocourt, toutes les sous-parties des avions sont soigneusement retirées, enregistrées et conditionnées. Les travaux sont exécutés par des spécialistes de Rocourt, assistés par une équipe limitée de techniciens F-16.


12 janvier 2005 - www.mil.be DG IPR - Les Seakings ont porté secours 71 fois en 2004 - Au cours de l¹année écoulée, les hélicoptères Seaking de la base de Koksijde ont porté 71 fois secours à des personnes en difficultés. 48 personnes au total furent ainsi hélitreuillées. En comparaison avec l'année 2003, le nombre d'interventions a diminué (-9) mais le nombre de personnes hélitreuillées a augmenté. Rien que pendant les vacances d¹été, on a pu dénombrer 30 interventions.

En 2004, deux interventions ont particulièrement retenu l¹attention.

Le 30 juillet, une explosion grave d'un gazoduc s'est passée sur le site d'un zoning industriel de Ghislenghien. Cinq hélicoptères étaient à la disposition des secours, trois hélicoptères "Seaking" de la base aérienne de Koksijde et deux Agusta de Bierset.
Le dimanche 19 septembre, le Seaking décollait 3 fois. Pendant ces 3 « scrambles » deux voleurs malchanceux d¹un voilier et un « kite surfer » étaient hélitreuillés.


14 janvier 2005 - www.mil.be DG IPR - Le détachement belge qui participe à la mission Althea passe sous le commandement de l’EUFOR - Ce samedi 15 janvier 2004, le détachement belge du Wing Héli de Bierset, construit autour de la16ème escadrille d’Hélicoptères Multirôles et qui s’est déployé entre le 3 et le 10 janvier 2005 à ‘Tuzla Eagle Base’ en Bosnie-Herzégovine, passe sous commandement de l’EUFOR. En application des décisions prises lors du sommet de l’OTAN à Istanbul au mois de juin dernier, l’Union Européenne a repris, le 2 décembre 2004, les missions menées jusque là par la SFOR (Stabilisation Force), sous le commandement de l’OTAN.

Cette opération, dorénavant sous commandement européen, porte le nom de code ‘Althea’.
La Belgique participe à cette opération entre autres avec un détachement d’hélicoptères A-109 basé à Tuzla. Notre détachement est intégré dans une ‘Aviation Company’, sous le commandement de la ‘Task Force North’, avec un détachement grec, qui arrivera au début du mois de février, et un détachement tchèque, dont l’arrivée est prévue dans le courant du mois d’avril.
Les hélicoptères belges ont pour missions l’exécution de vols de liaison au profit du commandement de la Task Force North, des vols de reconnaissance à caractère non armé et de l’évacuation médicale.

Le commandant de la ‘Task Force North’ visite ce samedi le détachement belge à l’occasion du ‘Transfer of Authority’.


17 janvier 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice de vol à basse altitude ‘Ringo Range’ dans les Ardennes - Les Composantes Air et Terre de la Défense organisent du 17 au 21 janvier un exercice de vol à basse altitude avec des F16 au-dessus de la région de Elsenborn. Les objectifs de cet exercice se situent tous dans une zone d’opérations située dans le terrain de manœuvre militaire d’Elsenborn.

Les vols à basse altitude s’inscrivent dans le cadre de l’exercice ‘Ringo Range 52/1’ dans lequel les ‘Forward Air Controllers’ (contrôleurs) guident les avions vers leurs objectifs.

Le but de cet exercice est d’entraîner et de maintenir les aptitudes des contrôleurs et des pilotes. Dans un espace aérien de 15Nm(± 30km) autour de la zone d’objectifs, les avions descendront progressivement vers la cible jusqu’à une altitude de 250 pieds (80m).
Les vols seront tous effectués entre 08.30 heures et 17 heures.
Pendant cet exercice la moitié des vols se déroulera à basse altitude. Les autres vols auront tous lieu au-dessus les 1000 pieds (+300m).
Pour plus d'informations concernant les vols à basse altitude vous pouvez toujours consulter le site web de la Composante Air de la Défense. Le plan de vol annoncé est susceptible d'être adapté en fonction des conditions météorologiques ou de la disponibilité des avions.


25 janvier 2005 - www.mil.be DG IPR - Le détachement belge participant à la mission Althea est ‘Full Operational’ - Le détachement belge du Wing Héli de Bierset, déployé à ‘Tuzla Eagle Base’ en Bosnie-Herzégovine dans le cadre de l’EUFOR est à présent déclaré ‘Full Operational Capable’ (FOC).

Avant d’être déclaré ‘Full Operational’, les équipages des A-109 belges ont dû reconnaître une sélection de ‘landing zones’ situées dans leur secteur d’opération. Ces reconnaissances ont été retardées par les mauvaises conditions météorologiques qui régnaient en Bosnie-Herzégovine au début du mois de janvier.


26 janvier 2005 - AFP - Début officiel de la construction de l'A400M - L'avionneur européen Airbus a débuté officiellement mercredi la production de son transporteur militaire A400M sur son site de Varel (nord-ouest de l'Allemagne).
Le coup d'envoi a été donné sur le site qui produira le fuselage du futur avion, en présence du patron d'Airbus Allemagne, Gerhard Puttfarcken. "Les catastrophes qui se sont produites récemment nous montrent quelle demande il y a pour cet avion", a-t-il dit en allusion au tsunami asiatique du 26 décembre dernier.

L'A400M, avion-cargo de transport de troupes et de blindés légers, est le plus important projet industriel militaire jamais mené en coopération européenne. Les différentes parties de l'avion sont produites en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne, puis assemblées en Espagne.

Ce projet, qui pèse 20 milliards d'euros, a déjà fait l'objet de 180 commandes en provenance d'Allemagne (60), de France (50), d'Espagne (27), du Royaume-Uni (25), de Turquie (10), de Belgique (7) et du Luxembourg (1). Un exemplaire coûtera entre 87 et 109 millions d'euros.

Le premier vol de l'A400M est prévu pour 2008 et les premières livraisons fin 2009. (EADS)


28 janvier 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice de vol à basse altitude ‘Poppy 01’ dans les Ardennes - Les Composantes Air et Terre de la Défense organisent du 31 janvier au 4 février 2005 un exercice de vol à basse altitude avec des avions de chasse au-dessus de la Province du Luxembourg. Les objectifs de cet exercice se situent tous dans deux zones d’opération, au sud de Neufchâteau.
Les vols à basse altitude s’inscrivent dans le cadre de l’exercice ‘Poppy 01’ dans lequel les ‘Forward Air Controllers’ (contrôleurs) guident les avions vers leurs objectifs. Le but de cet exercice est d’entraîner et de maintenir les qualifications des observateurs au sol et des pilotes.

La zone ‘NORD’, avec EBLY-LES FOSSES-LEGLISE-MELLIER-ANLIER comme communes concernées, est réservée aux vols à haute altitude. Cela veut dire que les vols auront tous lieu au-dessus de 4000 pieds (+ 1300 m).
La zone ‘SUD’ est réservée aux vols à basse altitude. Les communes concernées sont IZEL-TINTIGNY-RULLES-ETALLE-HABAY-VANCE. Dans un espace aérien de 15 Nm (± 30 km) autour de ces zones, les avions descendront progressivement jusqu’à une altitude de 250 pieds (80 m) vers leurs cibles.

Les vols seront tous effectués entre 9Hr30 heures et 16Hr30 heures. Le plan de vol prévu peut subir des changements éventuels en fonction des conditions météorologiques.


18 février 2005 - www.mil.be DG IPR - Des équipages d’un avion ravitailleur se qualifient à Kleine Brogel - Du 21 au 25 février, un avion ravitailleur du type KC-135FR de l¹Armée de l¹Air française sera déployé sur la base de Kleine Brogel pour un exercice avec des F16 belges. Ce déploiement s¹inscrit dans le cadre d¹un concept opérationnel par lequel les « boom-operators » français (opérateurs de perche des avions ravitailleurs) doivent suivre un processus de certification. Le système français pour le ravitaillement en vol était jusqu¹ici uniquement du type «basket » (panier), ils n¹utilisaient donc pas une perche.

Cet exercice permet à l¹Armée de l¹Air française de qualifier des membres d¹équipage supplémentaires. Nos pilotes F16 mettront également à profit cet exercice pour maintenir leur qualification de ravitaillement en vol.
Au programme, ce ne sont pas moins de huit missions qui sont prévues en cinq jours. Le lundi, un exercice de type « Combined Air Operation » (COMAO) (Opérations Aériennes Combinées) aura lieu, et vingt F16 de Kleine Brogel et Florennes y participeront. Un exercice de nuit est prévu les mardi et mercredi.

Ce type d¹exercice est le fruit d¹un accord franco-belge qui permet l¹utilisation de la capacité de ravitaillement en vol de l¹Armée de l¹Air française par des F16 belges.

Au début du mois d¹avril, un « Cross Continental Deployement » est planifié avec la participation d¹une dizaine de F16 à différents exercices qui se dérouleront à El Centro (Californie, USA) et à Cold Lake (Canada). La Composante Air utilisera cette année pour la première fois des avions de ravitaillement français pour réaliser la traversée de l¹Atlantique.


21 février 2005 - www.mil.be DG IPR - Aviation : Sécurité d'abord - Chaque année, "l'Aviation safety directorate" (ASD) de la Défense organise un "F-16 Safety awareness day". Le 18 février à Florennes, pilotes et techniciens ont pu suivre plusieurs séances d'information en rapport avec la sécurité aérienne. L'ASD profite également de l'occasion pour mettre à l'honneur des personnes qui ont livré une prestation importante dans ce domaine.

Plusieurs techniciens ont ainsi reçu un certificat "Job well done" pour la rapidité et la qualité de leur intervention lors d'incidents.Le commandant aviateur Michaël "Puke" Koos a reçu des mains du général-major aviateur Michel Audrit, commandant de la composante air, un certificat "Good show" (au centre sur la photo). Celui-ci sanctionne le sang-froid du pilote lors d'une panne électrique pendant un vol en F-16. Voilà ce que nous écrivions dans le Vox de juillet 2003.


23 février 2005 - www.mil.be DG IPR - Plus de 100 sorties au-dessus de la Bosnie-Herzégovine pour les hélicoptères A109 belges - Les hélicoptères A109 belges, déployés à Tuzla en Bosnie-Herzégovine depuis le début du mois de janvier 2005 dans le cadre de la mission Althea, ont déjà effectué plus de 100 sorties sous la bannière de l'EUFOR.

Les hélicoptères belges ont opéré dans des circonstances météorologiques particulièrement difficiles. Le brouillard et la neige ont été les plus grandes contraintes pour les pilotes et le personnel au sol.

Les A-109 sont d'ailleurs équipés de 'slumppads', des sortes de skis attachés au train d'atterrissage, afin de permettre aux hélicoptères de se poser sur les pistes enneigées de la Bosnie-Herzégovine. C'est la toute première fois que les A109 de la Composante Air utilisent ces 'slumppads' durant des opérations.

A ‘Tuzla Eagle Base’, la mission du détachement belge est de fournir un appui aérien à la ‘Task Force North’. En d'autres mots, nos hélicoptères y exécutent des vols de liaison et de transport de personnes, des vols de reconnaissance et de l'évacuation médicale.

Les opérations, sous commandement finlandais, se déroulent en coopération avec les autres nations participant à la mission Althea. Dans un futur proche, la Grèce et la Tchéquie participeront également à cette opération avec leurs hélicoptères.

Le détachement belge, composé au total d'une cinquantaine de militaires, participe à la mission Althea pour une période de 1 an.
Le mercredi 2 mars, le Ministre de la Défense, André Flahaut, rendra visite au détachement belge à Tuzla.


07 mars 2005 - BELGA - Des militaires belges formés en France - Les pilotes de transport militaire belges seront désormais formés en France, à l'image de leurs collègues pilotes de chasse, a-t-on appris de source militaire à Bruxelles. Les quatre premiers pilotes belges sont attendus début avril à Avord (centre de la France), pour suivre la formation dispensée par l'Ecole d'Aviation de Transport.


14 mars 2005 - BELGA - Les avions sans pilote B-Hunter bientôt en mission en Bosnie - Les avions sans pilote de type B-Hunter de l'armée devraient connaître rapidement leur premier engagement opérationnel en Bosnie, a indiqué lundi le ministère de la Défense, confirmant des rumeurs circulant dans les milieux militaires et une information publiée par les quotidiens du groupe Sud Presse.

"Le ministre a décidé d'engager les B-Hunter - des UAV (pour "Unmanned Aerial Vehicles" ou drones) en Bosnie", a indiqué un porte-parole du cabinet d'André Flahaut. Ces appareils, commandés en 1998, sont opérationnels depuis le mois de juillet dernier - ils ont alors atteint une "capacité opérationnelle initiale" au sein du 80ème squadron (escadrille) UAV - mais n'ont jamais été utilisés en opération.

Depuis début mars, des rumeurs font état d'études intensives en cours en vue d'un envoi des B-Hunter en mission à Tuzla (nord-est de la Bosnie) au sein de la force européenne (EUFOR) qui assure le maintien de la paix dans cette ancienne république yougoslave. Cette mission pourrait débuter dès le mois de juin, voire même avril, au profit de la Task Force North de l'opération européenne "Althea", qui a exprimé un besoin en matière de moyens de reconnaissance, selon des spécialistes. Mais selon les journaux du groupe Sud Presse, l'unité opère depuis trois ans avec son lot initial de pièces de rechange, "faute de contrat de maintenance conclu avec le fabricant israélien.

Les B-Hunter sont en effet dérivés du Hunter construit par la société israélienne Israel Aircraft Industries (IAI). Ils ont toutefois été adaptés aux besoins de l'armée belge et assemblés en Belgique par un consortium de droit belge Eagle, dirigé par la société aéronautique Sonaca.

Le cabinet de M. Flahaut a toutefois précisé lundi après-midi à l'agence BELGA que le ministre avait donné comme instruction à son administration de conclure au plus vite un contrat de maintenance pour les B-Hunter. Le B-Hunter est un petit avion sans pilote (8,9 mètres d'envergure et d'un poids maximal de 727 kilos), bimoteur en tandem et bipoutre à hélice. Il est équipé d'une charge utile comprenant une caméra thermique infrarouge et une caméra CCD, qui lui permettent de recueillir des images de jour comme de nuit, et d'un système de transmission de données en temps réel. Il peut effectuer des vols préprogrammés ou commandés à distance d'une durée de dix heures. Sa portée opérationnelle est de cent kilomètres.

La version belge du Hunter - un engin également en service en Israël, aux Etats-Unis et en France - est cependant la plus moderne. Elle remplace le système Epervier - un petit drone précurseur à réaction, de conception belge - qui a été retiré du service en septembre 1999 après plus de vingt ans de service. Ces UAV sont basés à Elsenborn, où le 80ème squadron a inauguré l'an dernier une nouvelle piste, mais où d'autres éléments d'infrastructures, comme des hangars, font défaut./. GGD (CHN)


16 mars 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice au-dessus les Ardennes avec des UAV et des chasseurs F-16, dirigé par l’OTAN - Du 16 au 17 mars, la Défense va mettre des avions sans pilote à bord (UAV) de type B-HUNTER appartenant à la 80ème escadrille basée à ELSENBORN et des chasseurs multirôles F-16 provenant de la 349ème escadrille de KLEINE BROGEL, à la disposition du Centre de Coordination des Opérations Aériennes N°2 de l’OTAN (CAOC 2) situé à KALKAR en Allemagne, pour un exercice se déroulant dans les Ardennes belges.

Le but de cet exercice est de démontrer, à ce commandement aérien régional de l’OTAN, les capacités et le savoir-faire des belges dans le domaine du repérage de précision et de l’attaque à grande distance de cibles potentielles.

Le 5ème Groupement CIS (transmission) de TOURNAI assurera la retransmission par satellite des images fournies par les UAV vers le centre de commandement de l’OTAN qui est chargé de diriger et coordonner les opérations. Cet exercice mettra également en œuvre un appareil de type AWACS appartenant à l’OTAN et chargé de coordonner le trafic aérien dans la zone d’opération.

Cette opération démontre l’intérêt des autorités de l’OTAN suite aux différents tests et exercices déjà réalisés avec succès au niveau national par les avions de la Composante Air de la Défense, qui ont prouvé le haut degré de professionnalisme de nos pilotes.


21 avril 2005 - La Dernière Heure 2005 - Un dossier du Crisp sur la présence d'armes nucléaires en Belgique. - BRUXELLES La Belgique s'est, depuis plusieurs années, prononcée en faveur de l'abolition des armes nucléaires, mais elle se refuse à prendre des initiatives unilatérales qui l'isoleraient au sein de l'Otan, affirment deux chercheurs belges, dans le dernier bulletin hebdomadaire du Crisp.

La Belgique «a adopté chaque décision prise par le Groupe des plans nucléaires (GPN, de l'Otan) relative à la modernisation, la sécurisation, la réduction, l'adaptation doctrinale des armes nucléaires tactiques. De même, le gouvernement a confirmé les principes sous-tendant les forces nucléaires des alliés, tels qu'ils sont exposés dans le nouveau concept stratégique de l'Otan adopté en 1999», relèvent André Dumoulin et Quentin Michel.

Ce bulletin hebdomadaire du Centre de recherche et d'information socio-politique (Crisp) intitulé La Belgique et les armes nucléaires paraît à quelques semaines de l'ouverture, le 2 mai prochain, de la conférence quinquennale de révision du Traité de non-prolifération (TNP) des armes nucléaires, qui se tiendra à New York jusqu'au 27 mai.Le ministre des Affaires étrangères, Karel De Gucht, a affirmé le mois dernier que le TNP était «la pierre angulaire» de la politique belge en faveur du désarmement nucléaire, tout en ajoutant que cet objectif se situe «dans un cadre plus large de nouvelles relations stratégiques, de réduction des arsenaux d'armes nucléaires et de mesures d'accompagnement».André Dumoulin et Quentin Michel se penchent notamment sur la présence - ni confirmée ni démentie par les ministres compétents (Premier ministre, Affaires étrangères et Défense) - d'armes nucléaires sur la base aérienne de Kleine-Brogel (Limbourg) et sur la mission nucléaire de la composante aérienne de l'armée.

M. Flahaut avait ainsi rappelé fin mars que «la Belgique fait preuve de solidarité envers ses partenaires de l'Alliance atlantique en mettant à leur disposition des moyens pour l'exécution des tâches nucléaires et en leur offrant les capacités nécessaires de stockage d'éventuelles armes nucléaires». Sans toutefois ni confirmer ni infirmer leur présence dans des abris protégés à Kleine-Brogel. © La Dernière Heure 2005
http://www.dhnet.be/index.phtml?content=http://www.dhnet.be/dhinfos/article.phtml?id=119950


25 avril 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice de vol à basse altitude "Poppy Red 03" dans les Ardennes - Les Composantes Air et Terre de la Défense organisent du lundi 18 au vendredi 22 avril 2005 un exercice de vol à basse altitude avec des avions de chasse au-dessus des Provinces du Luxembourg et de Namur. Tous les objectifs de cet exercice sont situés dans deux zones d'opération, l'une à Beauraing et l'autre à Rochefort.

Les vols à basse altitude s'inscrivent dans le cadre de l'exercice 'Poppy Red 03 - 2005' dans lequel les 'Forward Air Controllers' (contrôleurs) guident les avions vers leurs objectifs. Le but d'un tel exercice est d'entraîner et de maintenir les qualifications des observateurs au sol et des pilotes.

La zone 'Est' au sud de Buissonville est située dans l'espace compris entre Briquemont - Jamodenne - Wavreille - Ambly. La zone 'Ouest' se situe entre Beauraing - Wanlin - Wellin - Voneche.
Dans un espace aérien de 15Nm (± 30km) autour de ces zones, les avions descendront progressivement jusqu'à une altitude de 250 pieds (± 80m) vers leurs cibles.
Afin de répartir les nuisances entre les différentes zones d'opération, la zone 'Est' sera principalement utilisée du lundi 18 au mercredi 20 avril.

La zone 'Ouest' sera, quant à elle, utilisée le jeudi 21 et le vendredi 22 avril. Les vols seront tous effectués entre 10 heures et 18 heures. Pendant cet exercice la moitié des vols se dérouleront à basse altitude. Les autres vols auront tous lieu au-dessus des 4500 pieds (± 1370m).
Le plan de vol prévu peut subir des changements éventuels en fonction des conditions météorologiques.


09 mai 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice de vol à basse altitude "Poppy Red - 4" dans les Ardennes - Les composantes air et terre de la Défense organisent du lundi 09 au vendredi 13 mai 2005 un exercice de vol à basse altitude avec des avions de chasse au-dessus de la province du Luxembourg. Tous les objectifs de cet exercice sont situés dans deux zones d'opération qui se chevauchent partiellement au-dessus de l'aérodrome de Bertrix.

Les vols à basse altitude s'inscrivent dans le cadre de l'exercice 'Poppy Red 4 - 2005' dans lequel les 'Forward Air Controllers' (contrôleurs) guident les avions vers leurs objectifs. Le but d'un tel exercice est d'entraîner et de maintenir les qualifications des observateurs au sol et des pilotes.

La zone 'Nord' est située dans l'espace compris entre Maissin, Libin, Recogne, Fays-les-Veneurs. La zone 'Sud' se situe entre Offagne, Tournay, Grapfontaine et Fays-Les-Veneurs. Dans un espace aérien de 15Nm (± 30km) autour de ces zones, les avions descendront progressivement jusqu'à une altitude de 250 pieds (± 80m) vers leurs cibles.

Afin de répartir les nuisances entre les différentes zones d'opération, la zone 'Nord' sera principalement utilisée du lundi 09 au mercredi 11 mai. La zone 'Sud' sera, quant à elle, utilisée le jeudi 12 et le vendredi 13 mai. Les vols seront tous effectués entre 10 heures et 18 heures.

Le plan de vol prévu peut être soumis à modifications selon les conditions météorologiques.


23 mai 2005 - www.mil.be DG IPR - Show Aérien d'hélicoptères militaires à Bierset - La 7ème édition du airshow d'hélicoptères, les Belgian Helidays, aura lieu à la base militaire de Bierset les 4 et 5 juin 2005.

Durant ce week-end 30.000 visiteurs pourront admirer près de 100 hélicoptères et avions venant de différents pays, ils seront en exposition statique et dynamique.

Cette année le meeting sera articulé sur le thème « aide à la nation ». Les Belgian Helidays seront ouverts de 10 à 19 heures pour le prix de 7€. Accès gratuit pour les enfants de moins de 12 ans, les handicapés et anciens combattants.

En plus de la présence des "Blue Angels", le team de démonstration acrobatique anglais d'hélicoptères, il sera possible d'admirer le plus gros hélicoptère du monde (Mi26), de participer aux baptêmes de l'air en avion et en hélicoptères.

Suite à la réorganisation de la Défense en 2004 et le transfert du Wing Hélicoptères de la Composante Terre vers la Composante Air, nous accueillerons également différents avions de la Défense tels que F-16, Alpha Jet, Marchetti et Embraer.


27 mai 2005 - www.mil.be DG IPR - F-16 en Afghanistan et un autre détachement de B-Hunter en Bosnie - Le Conseil des ministres a décidé d'envoyer un détachement de F-16 en Afghanistan et un autre détachement de B-Hunter (avions d'observation sans pilote) en Bosnie Herzégovine.

Quatre F-16 belges et un détachement mixte de 65 militaires provenant du 2e wing tactique de Florennes et du 10e wing tactique de Kleine-Brogel seront prochainement déployés sur l'aéroport international de Kaboul pour une période initiale de six mois. Mi-juillet, ils passeront sous l'autorité de l'ISAF (force internationale d'assistance et de sécurité en Afghanistan). À ce moment, nos équipages seront complètement intégrés dans un détachement binational belgo-néerlandais, fort de huit appareils et sous commandement d'un officier néerlandais. Le déploiement de ces F-16 s'inscrit dans la logique d'expansion de la zone de responsabilités de l'ISAF vers les provinces du nord et de l'ouest de l'Afghanistan. La mission consiste essentiellement à assurer une présence aérienne dissuasive, mais, le cas échéant, peut être étendue à des opérations d'appui feu rapproché au bénéfice des troupes de l'Isaf et plus spécialement au profit des neufs PRT (Provincial reconstruction team) de ces provinces. Cette mise en place marque également une augmentation importante des capacités de l'Isaf pour assurer la sécurité du pays durant la période critique des élections de septembre 2005.

Dans le même ordre d'idées, le Conseil des ministres a décidé d'augmenter, de façon temporaire, la contribution de la Belgique dans le cadre de la mission Althea déployée en Bosnie-Herzégovine par l'Union européenne.

C'est ainsi que le 80e UAV Squadron, équipé de B-hunter, va fournir un détachement de 52 personnes, avec six appareils, à la base de Tuzla où se trouvent déjà une cinquantaine de militaires belges et quatre A-109.
Les UAV (unmaned aerial vehicule) seront chargés de la surveillance, de la collecte d'informations et de l'observation du territoire bosniaque au profit de l'Eufor, notamment dans le cadre de la lutte contre le crime organisé.
Il s'agira de la première mission opérationnelle pour ce matériel qui a été acquis par la Défense en 2002 et déclaré opérationnel en juillet 2004.
http://www.mil.be/def/news/index.asp?LAN=fr&ID=236


03 juin 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice de vol à basse altitude "Green Hill 2/05" dans les Ardennes - Les Composantes Air et Terre de la Défense organisent du mardi 7 au vendredi 10 juin 2005 un exercice de vol à basse altitude avec des avions de chasse au-dessus de la province du Luxembourg. Les objectifs de cet exercice se situent tous dans deux zones d'opération, 'Tenneville' et 'Remagne'.

Les vols à basse altitude s'inscrivent dans le cadre de l'exercice 'Green Hill 2/05' dans lequel les 'Forward Air Controllers' (FAC - observateurs au sol) guident les avions vers leurs objectifs. Le but de cette activité est d'entraîner et de maintenir les aptitudes des observateurs au sol et des pilotes.

L'exercice 'Green Hill 2/05' est un entraînement bilatéral belgo-néerlandais. L'exercice-synthèse a pour but de terminer la formation des élèves FAC et met fin à un cycle de six semaines de cours dispensés à la 'Netherlands Air to Ground Operations School' de Schaarsbergen (NL).

La zone 'Tenneville' au nord-ouest de Bastogne est située dans l'espace compris entre Lavacherie - Warempage - Champlon - Hubermont. La zone 'Remagne' à l'ouest se situe entre Bonnerue - Remagne - Sainte-Marie-Chevigny - Blanchipont. Dans un espace aérien de 15 Nm (± 30 km) autour de ces zones, les avions descendront progressivement jusqu'à une altitude de 250 pieds (80 m) vers leurs cibles.

Afin de répartir les nuisances entre les différentes zones d'opération, la zone 'Remagne' sera principalement utilisée le mardi 7 et le mercredi 8 juin. La zone 'Tenneville' sera, quant à elle, utilisée du jeudi 9 au vendredi 10 juin. Les vols seront tous effectués entre 10 heures et 18 heures. Pendant cette manoeuvre la moitié des vols se déroulera à basse altitude. Les autres vols auront tous lieu au-dessus de 1000 pieds (+ 300 m).
Le plan de vol prévu peut être soumis à modifications selon les conditions météorologiques.


27 juin 2005 - www.mil.be DG IPR - Elsenborn : la 80e escadrille Unmanned Aerial Vehicle (UAV) entame sa première mission opérationnelle. - Le 27 mai dernier, le Conseil des Ministres a décidé d’engager un détachement de la 80e escadrille UAV de Elsenborn à Tuzla Eagle Base en Bosnie-Herzégovine, au profit de la force européenne EUFOR, dans le cadre de l’opération Althea.

Il s’agit là du premier engagement réel pour cette unité déclarée opérationnelle en juillet 2004, dotée du très performant système UAV B-Hunter. Cet avion sans pilote a une autonomie de vol de dix heures et transmet, vers une station terrestre, en temps réel, les images prises en vol.

Sa mission, d’une durée de quatre mois, consiste notamment à fournir à l’EUFOR un appui en reconnaissance et surveillance aériennes afin d’aider à lutter contre les trafics et le crime organisés.
La mise en place des différents éléments, commencée ce 22 juin, se terminera le 1 juillet. Les premières reconnaissances aériennes pourront avoir lieu dès le 4 juillet.

Fin août, début septembre, le Ministre de la Défense André Flahaut rendra visite au détachement belge d’Althea à Tuzla.


30 juin 2005 - www.mil.be DG IPR - Opération Eastern Eagle (ISAF VIII) - Une conférence de presse se déroulera le mercredi 6 juillet au 2ème Wing Tactique de Florennes à l'occasion du départ de quatre avions de chasse F-16 pour l'Afghanistan. Le Ministre de la Défense, Monsieur André Flahaut, sera présent lors de cette visite.

Le détachement de la Composante Air et la Force Aérienne néerlandaise engageront pour une période de six mois 8 F-16 et 165 membres du personnel. La mission Eastern Eagle fournira du support à la force internationale de paix (ISAF) et à la communauté internationale œuvrant à la reconstruction de l’Afghanistan.

Le détachement mixte belgo-hollandais sera stationné sur l'aéroport de Kaboul où quelque trois cents militaires belges sont déjà déployés afin de sécuriser et faire fonctionner l'aéroport.

En plus de l’appui direct aux troupes au sol de l’ISAF, la présence des avions de combat a également pour but d’assurer un environnement stable lors des élections parlementaires afghanes en septembre 2005.


06 juillet 2005 - Sirpa Air - Macaronnage franco-belge à Tours - Les 17 élèves pilote de chasse de l'Advanced Jets Training School, l'école franco-belge de pilotage, ont reçu leur brevet mercredi 6 juillet sur la base militaire 705 "Commandants Jean et François Tulasne" de Tours (37). Les ministres de la Défense français et belges Madame Michèle Alliot-Marie et Monsieur André Flahaut ont présidé la cérémonie au cours de laquelle les jeunes pilotes français ont reçu leurs insignes ainsi que leurs poignards d'officiers. Cette journée a donc marqué l'aboutissement de huit mois de travail pour les lieutenants-colonels Gournay, commandant l'Ecole d'aviation de chasse de Tours, et Goossens, commandant le détachement belge.

La cérémonie a été suivie d'un défilé au sol et d'un passage des Alphajets de la base, accompagnés par la musique de la région aérienne Sud.

Le général Wolsztynski, chef d'état-major de l'armée de l'air, et son homologue belge le général Michel Audrit ont assisté à la cérémonie. La France et la Belgique ont ensuite ratifié un protocole d'accord qui concrétise la pérennité de la coopération entre Paris et Bruxelles en matière de défense aérienne, qui fait suite à celui antérieurement signé avec l'Espagne.


09 septembre 2005 - Le Soir en ligne - Un F-16 belge s'écrase en Mer du nord - Un avion de chasse de type F-16AM de la composante aérienne belge s'est abîmé en mer, ce vendredi peu avant 11 heures, lors de son retour d'un vol d'exercice au-dessus du champ de tir militaire de Vliehors aux Pays-Bas. Le pilote est décédé lors de l'accident. .L'appareil, qui appartient au 2e Wing Tactique de Florennes, faisait partie d'une formation de quatre appareils. Le champ de tir de Vliehors se trouve sur l'île de Vlieland, dans la Waddenzee.

Les services de secours néerlandais se sont immédiatement mis à l'oeuvre et trois hélicoptères néerlandais des SAR Leeuwarden et de la Marine Royale, accompagnés de deux bâtiments des Garde-côtes, ont inspecté le secteur. Une commission d'enquête de la composante aérienne de la Défense se rend sur place afin de déterminer les causes de l'accident.

"Le ministre de la Défense, André Flahaut, présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches du pilote et les assure de son soutien dans cette période difficile", conclut le texte. M. Flahaut doit se rendre ce vendredi après-midi à la base aérienne de Florennes.


09 septembre 2005 - AMB (VP - DDW) - Crash d'un F-16 en Mer du nord - Un F-16AM du 2e Wing tactique de Florennes s'est écrasé en mer vendredi matin peu avant 11 heures au large du champ de tir de Vliehors, aux Pays-Bas.

L'appareil faisait partie d'une formation de quatre F-16 engagés dans une mission d'entraînement au bombardement. Trois hélicoptères SAR néerlandais et des bâtiments des garde-côtes ont immédiatement été dépêchés sur place. Le corps du Commandant Massaux, officier d'opération de la 1ère escadrille, a malheureusement été retrouvé sans vie.

Nos pensées vont à sa famille et à ses proches ainsi qu'à l'escadrille et au personnel de la base.


09 septembre 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice international VOLCANEX 2005 à Florennes - Du vendredi 9 au jeudi 15 septembre 2005 se déroule à la base de Florennes l’exercice annuel «VOLCANEX » qui est organisé par le «European Air Group» (EAG). Il s’agit d’un exercice international relatif à la recherche et l’évacuation d’un pilote porté disparu au-dessus d’une région hostile («CSAR – Combat Search and Rescue»).

Lors de cet exercice, les différentes nations participantes recherchent la meilleure collaboration possible afin d’optimaliser au plus juste le rendement de l’exécution des opérations aériennes, dans le domaine de la survie.
Les pilotes et les équipes de sauvetage spécialisées s’entraînent avec des scénarios le plus réalistes possibles. Des instructeurs expérimentés dans le domaine de la survie et du sauvetage suivent l’exercice de près.

Les avions et les hélicoptères suivants seront engagés dans l’exercice : des F-16 et des A-109 pour la Belgique, des Gazelle, des SA-330 Puma et des EC-725 Resco pour la France, des AH-64D Apache pour les Pays-Bas et enfin des UH-1D Huey pour l’Allemagne.


13 septembre 2005 - www.mil.be DG IPR - « European Trainer Meet » 2005 - Le jeudi 15 septembre 2005, le 1er Wing de Beauvechain organise pour la deuxième fois un « European Trainer Meet » : une rencontre internationale d’ avions militaires d’entraînement avec leurs équipages.

Cette activité est placée sous le signe du départ des l'Alpha Jet du ciel belge. En effet, nos avions seront stationnés dès la fin septembre à la base aérienne de Cazaux (France). Ils feront partie du « Advanced Jet Training School (AJeTS) », une école de pilotes de chasse franco-belge.

En marge de ces activités, un « spotters day » sera organisé le 15 septembre de 09.30 hr à 16.00 hr à l'occasion de l'arrivée à Beauvechain des nations participantes. Les fans d’aviation auront alors l'occasion de voir et de photographier les avions de près. C’est une occasion unique de contempler des appareils que l’on voit que très rarement sur les aérodromes belges.


20 septembre 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice ACTIVE RESPONSE - Première partie: ACTIVE TRIP - La Défense teste ses capacités d’évacuer des ressortissants (NEO).

Un exercice appelé “Active Trip” est organisé au départ de la base aérienne de Beauvechain du lundi 26 septembre au mercredi 28 septembre. La Défense y testera ses capacités d’extraction de ressortissants (Non-Combattant Evacuation Operation ou NEO).
Dans un scénario fictif mais réaliste, la base aérienne de Beauvechain tient le rôle de de base avancée pour les opérations (Forward Operating Base ou FOB). Quatre avions de transport C-130 du 15e Wing (Melsbroek) et six avions de combat F-16 des 2e Wing (Florennes) et 10e Wing (Kleine-Brogel) y seront déployés.

Le nombre de décollages et d’atterrissages sera accru durant l’exercice, surtout le mardi 27 septembre entre 06.00 Hr et 20.30 Hr (en fonction des conditions météorologiques). La composante Air limitera autant que possible les nuisances sonores aux riverains. Les activités journalières du 1er Wing seront maintenues.

Durant Active Trip, les para-commandos du 2e bataillon de Commandos (Flawinne) seront d’abord transportés par C-130 vers le camp de Bergen-Höhne dans le Nord de l’Allemagne. La composante Terre mettra également en œuvre des fantassins du bataillon Libération – 5e de Ligne (Bourg-Léopold), des éclaireurs du 2/4e régiment de Chasseurs à cheval (Saive), des artilleurs du 2e régiment d’Artillerie de campagne (Helchteren/Brasschaat) et du 14e régiment d’Artillerie antiaérienne (Lombardsijde), des « géniaques » du 11e bataillon du Génie (Burcht). Ils seront appuyés par des troupes de transmission des 6e (Peutie) et 10e (Bourg-Léopold) groupes de Communications et de Systèmes d’Information et des logisticiens du 20e bataillon Logistique (Heverlee).

Un détachement de la composante Médicale sera également présent durant toutes les phases de l’opération.

Deuxième partie: ACTIVE LION - Crisis Response Operation (CRO)

Elle se tiendra à Bergen-Höhne (Allemagne) jusqu’au 5 octobre 2005. La Défense y testera les forces de réaction qu’elle mettra à la disposition de l’OTAN dans le cadre de la rotation Nato Response Force (NRF).


04 octobre 2005 - www.mil.be DG IPR - Plus de 300 heures de surveillance pour les avions sans pilote en Bosnie-Herzégovine. - Depuis leur arrivée au début juillet 2005 à Tuzla en BOSNIE, les UAV belges (Unmanned Aerial Vehicle) B-Hunter de la 80ème escadrille ont dépassé le cap des 300 heures de vol dans le cadre de l’opération ALTHEA.

Les 6 appareils exécutent au départ d’’Eagle Base’ à Tuzla des vols de reconnaissance et de surveillance au-dessus de la quasi-totalité du territoire de la Bosnie-Herzégovine. Sous le commandement de la force européenne EUFOR, ils sont engagés notamment dans la lutte contre le crime organisé et le commerce illégal.

Il s’agit du premier engagement opérationnel d’une unité équipée du système UAV B-Hunter et qui fut déclarée opérationnelle en juillet 2004.

Le B-Hunter est un avion sans pilote ayant une autonomie de dix heures en vol et pouvant transmettre des images en temps réel à une station au sol.

Le redéploiement de l’unité sur sa base d’Elsenborn est prévu fin octobre.


06 octobre 2005 - www.mil.be DG IPR - Les F-16 belges interviennent en Afghanistan - Le mercredi 5 octobre 2005, des F-16 de la Composante aérienne belge engagés dans l’Opération « Eastern Eagle » de l’ISAF (International Security Assistance Force) et basés à Kaboul ont effectué leur première mission d’appui au feu dans les environs de Bagram, au nord de Kaboul. En liaison avec des troupes terrestres néerlandaises, nos F-16 ont été engagés pour sécuriser la zone lors d’une opération de dépannage d’un véhicule.

Depuis le 14 juillet 2005, un détachement de la Composante Air (4 F-16 et 59 membres du personnel) est engagé auprès de la Force Aérienne néerlandaise pour une période de six mois. La mission Eastern Eagle appuie la force internationale de paix (ISAF) et la communauté internationale œuvrant à la reconstruction de l’Afghanistan.

Le détachement mixte belgo-néerlandais est stationné sur l'aéroport de Kaboul où quelque trois cents militaires belges sont déjà déployés afin de sécuriser et faire fonctionner l'aéroport.

En plus de l’appui direct aux troupes au sol de l’ISAF, la présence des avions de combat avait également pour but d’assurer un environnement stable lors des élections parlementaires afghanes qui se sont déroulées en septembre 2005.


10 octobre 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice de vol à basse altitude ‘Poppy 06’ dans les Ardennes - Les Composantes Air et Terre de la Défense organisent du lundi 10 au vendredi 14 octobre 2005 un exercice de vol à basse altitude avec des F-16 au-dessus des Provinces du Luxembourg et de Namur. Les objectifs de cet exercice se situent tous dans une zone d’opérations au sud-est de Marche-en Famenne.

Les vols à basse altitude s’inscrivent dans le cadre de l’exercice ‘Poppy 06’ dans lequel les ‘Forward Air Controllers’ (observateurs au sol) guident les avions vers leurs objectifs. Le but de cet exercice est d’entraîner et de maintenir les aptitudes des observateurs au sol et des pilotes.

La zone ‘WEST’ est située dans l’espace de Beauraing, la zone ‘EAST’ à Rochefort.
Afin de répartir les nuisances entre les différentes zones d’opération, la zone ‘WEST sera principalement utilisée du lundi 10 au mercredi 12 octobre 2005.

La zone ‘EAST’ sera, à son tour, utilisée le jeudi 13 et le vendredi 14 octobre. Les vols seront tous effectués entre 10 heures et 16 heures.


24 octobre 2005 - www.mil.be DG IPR - Mission accomplie pour le détachement UAV en Bosnie-Herzégovine - Le détachement de la 80e escadrille UAV 'Unmanned Aerial Vehicle’ d'Elsenborn, installé à Tuzla (Bosnie-Herzégovine) depuis juillet dans le cadre de la force européenne EUFOR (opération ALTHEA), a terminé sa mission opérationnelle ce vendredi 28 octobre. Il s’agissait du premier engagement multinational de ces 53 membres de la Composante Air avec 6 UAV et 4 stations de contrôle avec antenne. La Belgique est parmi l’un des rares pays européens disposant d’une capacité opérationnelle UAV.

Leur tâche principale consistait à fournir à EUFOR un moyen moderne de reconnaissance et de surveillance aérienne (AGSR : Air-to-Ground Surveillance and Reconnaissance).

La mission s’est terminée sans le moindre incident et les objectifs ont été largement atteints. Malgré une météo peu favorable, plus de 400 heures de vol et de surveillance aérienne discrète en temps réel ont été réalisées. Celles-ci ont fourni des renseignements importants, dévoilant entre autres des opérations clandestines, par exemple de contrebande.

En outre, l'unité a déployé plusieurs sites de contrôle avancés (Mission Control Sites), notamment au sommet d’une montagne culminant à 1933 mètres d’altitude. La portée de l'UAV a ainsi été étendue à l'entièreté du territoire bosniaque, comme souhaité par EUFOR.

Le professionnalisme du détachement belge et la capacité opérationnelle qu'offre l'UAV ont été extrêmement appréciés au sein de l’EUFOR et ont suscité beaucoup d’intérêt de la part des autorités belges et internationales, tant civiles que militaires.


17 novembre 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice de vol à basse altitude "Poppy 07" - Les Composantes Air et Terre de la Défense organisent du lundi 21 au vendredi 25 novembre 2005 un exercice de vol à basse altitude avec des F16 au-dessus de la Province du Namur. Les objectifs de cet exercice se situent dans deux zones d’opérations, l’une à Rochefort, l’autre à Tenneville. Les vols à basse altitude s’inscrivent dans le cadre de l’exercice "Poppy 07" durant lequel les ‘Forward Air Controllers’ (observateurs au sol) guident les avions vers leurs objectifs.

Le but de cet exercice est d’entraîner et de maintenir les aptitudes des observateurs au sol et des pilotes.
Les communes concernées pour la zone ‘Nord’ sont Eprave – Aye – Nassogne - Tellin.

La zone ‘Sud’ se trouve dans l’espace compris entre Lavacherie - Warempage - Champlon - Hubermont.
Le plan de vol prévu peut subir des changements éventuels en fonction des conditions météorologiques.


18 novembre 2005 - www.mil.be DG IPR - Exercice Deployed Falcon à Beauvechain - Du lundi 21 novembre au jeudi 24 novembre 2005, se tiendra sur la base aérienne de Beauvechain l’exercice « Deployed Falcon ».Cet exercice est la préparation d’une évaluation opérationnelle dans le cadre des forces de réaction de l’OTAN prévue en juin 2006. Ces "Forces de Réaction" doivent pouvoir opérer dans des délais courts à partir d’une base de déploiement. Durant ce déploiement à Beauvechain, 8 avions de chasse F-16, 5 hélicoptères A-109 et environ 700 militaires participeront à l’exercice.

Entre le 21 novembre 2005 (13h00) et le 24 novembre 2005 (15h00 ), une recrudescence de vols sera constatée dans les environs de Beauvechain.

La Composante Air s’efforcera de limiter autant que possible les nuisances sonores aux riverains.


09 décembre 2005 - www.mil.be DG IPR - La défense traque les dégazages illégaux - Le jeudi 8 décembre, le ministre de la Défense André Flahaut et le ministre Landuyt, responsable de la coordination des activités de l'autorité publique sur la mer du Nord, ont annoncé une possible coopération. La Défense pourrait donner un coup de main à la lutte contre les dégazages illégaux en mer du Nord. La Défense dispose de B-Hunter, des avions sans pilote, capables de rester en vol pour de longues durées et observer ou filmer discrètement des grands espaces.

L’unité mettant en œuvre les B-Hunter, la 80e escadrille UAV (unmanned aereal vehicles) d’Elsenborn, a déjà acquis une solide expérience en matière de collecte d’informations pour la police et d’autres autorités civiles. Cette année, elle a aussi séjourné en Bosnie pour une durée de quatre mois, durant laquelle appuyait l’Eufor, la force de sécurité européenne, entre autres dans la lutte contre les coupes illégales et la contrebande de bois.

Pour les vols sur la mer du Nord, la 80UAV devrait opérer à partir de la base aérienne de Coxyde. Les contrôles s’effectueraient sans préavis et à intervalles irréguliers. Il n’y a pas encore d’accord concret, le ministre Landuyt devant encore approfondir le sujet avec les parquets de Furnes et de Bruges, afin de déterminer si les images acquises par les UAV peuvent être utilisées dans une procédure judiciaire.


09 décembre 2005 - Belga - Accord du gouvernement à l'achat de dix hélicoptères NH-90 - Le Conseil des ministres a donné son feu vert au lancement du programme d'achat de dix hélicoptères de transport de type NH-90 pour un montant avoisinant les 300 millions d'euros, qui comprend un soutien logistique initial, a annoncé le ministère de la Défense.

Ces dix appareils "multi-fonction" doivent remplacer les vénérables Sea King de la composante aérienne de l'armée (ex-Force aérienne) et les Alouette III de la Marine, deux types d'hélicoptères basés à Coxyde.

L'achat se fera par le biais d'une agence spécialisée de l'OTAN, la NAHEMO (NATO Helicopter Management Organization) qui gère le programme NH-90. Infos complémentaires sur NHIndustries.


13 décembre 2005 - www.mil.be DG IPR - Nouveaux hélicoptères pour la Défense - Le Conseil des ministres du 9 décembre a marqué son accord pour le lancement d'une procédure d'achat de dix hélicoptères d'appui multifonctionnels de type NH 90, y compris les pièces de rechange, ceci dans le cadre d'une agence spécialisée de l'Otan, le Nahemo (Nato Helicopter Management Organisation).

Ces hélicoptères d'appui pourront effectuer des missions de Search and Rescue (SAR), voler au profit des deux frégates de type M de la composante Marine ou encore être utilisés pour le transport aérien d'unités de la composante Terre. Ceci dans le cadre des missions de mise en place rapide d'unités de cette composante lors d'opérations de soutien de la paix ou d'interventions lors de catastrophes naturelles et d'intervention humanitaire.

Ces hélicoptères pourront également intervenir en appui à la société civile lors de l'évacuation de personnes ou en transportant du matériel.

Le NH 90 a déjà été acquis par nos principaux voisins (Pays-Bas, France et Allemagne) avec lesquels la Belgique a signé des accords de collaboration avancée. L'acquisition de NH 90 renforcera encore ces accords de coopération en recherchant plus d'interopérabilité entre les pays.


21 décembre 2005 - www.mil.be DG IPR - Sauvetage en mer du Nord - Fin des années 90, la série télévisée Sauvetage en mer du Nord a rencontré un vif succès auprès du public. Tous les dimanches soir durant deux saisons, plus d’un million de téléspectateurs ont suivi avec passion, les aventures de ces femmes et ces hommes prêts jour et nuit, à effectuer des missions de sauvetage en hélicoptère Sea King.

Cette série sur la 40e escadrille de Coxyde a même eu un impact positif sur le recrutement à la Défense. Avec ce succès, il était clair que la Défense collaborerait à la réalisation d’un film sur la 40e escadrille. Le projet a été lancé le 20 décembre. Toutes les composantes de la Défense (air, terre, marine et médicale) seront impliquées dans le tournage qui devrait durer trois mois. Les producteurs espèrent la sortie du film en salle au début de l’an prochain.


Sources: www.mil.be DG IPR - Sirpa Air - Le soir en ligne - Belga - La Dernière Heure