AMB
vendredi 23 juin 2017

Les Diables Rouges

La Force Aérienne belge, tout comme l’Aéronautique militaire avant elle, a toujours eu une importante tradition dans le domaine de la voltige aérienne, que ce soit pour des présentations en solo ou au sein de patrouilles acrobatiques.

Les Diables Rouges (1957 - 1963 - 1965 - 1977 - 2011)

Le vide laissé par les Acrobobs fut rapidement comblé puisqu’en 1957, Robert Bladt, toujours lui, monte une nouvelle équipe de voltige, sur Hawker Hunter. La patrouille reçoit le nom de Diables Rouges en 1959. Les Hunter arborent une livrée rouge vif et les couleurs nationales sur les intrados des ailes.

logo_devils_hunter.gif
The Red Devils
logo_devils_cm170.gif

Le nombre des appareils évoluera en fonction des années, passant de quatre, à cinq, à neuf et même à seize Hunter. Le remplacement du chasseur britannique par le F-104G marquera la fin d’une époque pour les Diables Rouges qui se produiront une dernière fois à Chièvres le 4 octobre 1963.

Les Diables rouges sur Hunter
Les Diables rouges sur Hunter
Les Diables rouges sur Hunter

Les Diables Rouges (Hunter F.4 - F.6)

Période

Pilotes

1957

Bladt ; Tonet ; Bodart ; Doumont

1958

Bladt ; Deprins ; Bodart ; Tonet ; Doumont

1959

Bladt ; Deprins ; Bodart ; Girardin ;Thijs ; Debart ; Tonet ; Gaye ; Jacobs

1960 Bladt ; Deprins ; Bodart ; Thijs
1961-1963 Deprins ; Girardin ; Debart ; D’Hoop ; Jacobs (Solo)

Deux ans plus tard, le major aviateur Dewaelheyns, moniteur à l’EPA de Brustem, reconstitue la patrouille acrobatique des Diables Rouges, cette fois sur cinq Fouga CM-170R Magister. Ce retour marque le début d’une nouvelle série de présentations qui feront l’admiration de milliers de spectateurs à travers toute l’Europe. Le début des années 70 est plus difficile. La crise pétrolière réduit sensiblement les crédits alloués à la patrouille qui n’évolue plus qu’avec deux avions en 1972 et 3 en 1973. L’année suivante, les Diables Rouges zèbrent à nouveau le ciel de leurs fumigènes à six mais le répit est malheureusement de courte durée, l’Etat-Major décidant la dissolution de la patrouille en 1977.

Les Diables rouges sur Fouga Magister
Les Diables rouges sur Fouga Magister
Les Diables rouges sur Fouga Magister

Les Diables Rouges (CM-170R)

Année
Pilotes (positions 1 à 8)
1965 Dewaelheyns ; Van Essche ; Lelotte ; Van D’Helsen ; Van Meerten ; Fagnoul ; Delbecke
1966 Dewaelheyns ; Van Essche ; Lelotte ; Fagnoul ; Delbecke ; Van Meerten *.
1967 Van Essche ; Malpas ; Braken ; Lelotte ; Fagnoul ; Janssens
1968 Van Essche ; Devos ; Fagnoul ; Janssens ; Malpas ; Lelotte
1969 Van Essche ; Schmitz ; Bernier ; Janssens ; Devos ; Fagnoul.
1970 Lelotte ; Herijgers ; Ligot ; Christiaens ; Fransen ; Van Belle ; Dewasme
1971 Christiaens ; Scruel ; Buyse ; Van Belle ; Fransen ; Ligot ; Burniat ; Delacuvellerie
1972 Burniat ; Buyse
1973 Van Essche ; Muller ; Servais.
1974 Lambermont L. ; Van Steenkiste ; Lambermont G. ; Muller ; Dessart ; Servais ; Cravillon
1975 Lambermont L. ; Van Steenkiste ; Lambermont G. ; Muller ; Dessart ; Servais ; Hubert
1976 Lambermont L. ; Van Steenkiste ; Demolin ; Hubert ; Dessart ; Lambermont G. ; Storder
1977 Lambermont L. ; Lempereur ; Demolin ; Hubert ; Scruel ; Lambermont G. ; Breuls de Ticken.

* Koninklijke Luchtmacht


Positions :

Les Diables rouges sur Fouga Magister

Leader

n° 3

n° 2

n° 4

n° 6

n° 5

n° 8

n° 7


Les Diables Rouges (SF.260M)

En 2011, à l'occasion du 65e anniversaire de la Force Aérienne, la patrouille des Diables Rouges est réactivée sur quatre Siai SF.260M Marchetti. Cette formation se substitue ainsi à celle des Hardship Red, créée deux ans plus tôt.

Année
Pilotes (positions 1 à 4)
2011
Collard ; Braem ; Baltus ; Gilson
2012
Collard ; Malburny ; Baltus ; Braem
2013
Leys ; Vanhaeren ; Malburny ; Braem
2014
Leys ; Vanhaeren ; Leveau ; Malburny
2015 Leys ; Vanhaeren ; Leveau ; (Collard)
2016 Leys ; Van Hecke ; Vanhaeren ; Collard
2017 Leys ; Deroubaix ; Van Hecke ; Collard
 
Red Devils 2011 Red Devils 2011 Red Devils 2011
Red Devils 2011 Red Devils 2011 Red Devils 2011

Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs