AMB
mercredi 21 novembre 2018

40e escadrille SAR

40 sqn

L’appellation de 40e escadrille est attribuée à l’Escadrille Hélicoptères de Coxyde le 30 octobre 1974. L’unité, constituée le 1er avril 1971, reprend ainsi le numéro de la 40e escadrille de transport du 15e Wing, dissoute six mois plus tôt.

La 40e escadrille est à cette époque équipée de Sikorsky HSS-1 et de S-58C ex-SABENA. Ces appareils sont utilisés dans des missions de sauvetage, de transport de VIP et de matériel, notamment au profit des unités Nike basées en Allemagne.

Sikorsky HSS-1 - OT-ZKD Sikorsky HSS-1 - OT-ZKD  

Dès 1975, les S-58C sont revendus et l’escadrille ne dispose plus que quatre HSS-1 pour assurer ses missions. Le remplacement de ces machines, dont certaines accusent plus de 10 000 heures de vol au compteur, s’impose de plus en plus comme une évidence. Le choix des autorités se porte sur cinq Westland Sea King Mk 48.

Par rapport au « Siko » monomoteur dépourvu de radar, le Sea King représente une avancée considérable. Après la formation des premiers équipages et techniciens, les Sea King se posent à Coxyde le 8 novembre 1976. Ils assurent depuis les missions SAR en mer et sur terre au profit des forces armées et de la population civile conformément aux dispositions de la Convention de Chicago du 7 décembre 1944.

Sea King RS02 Sea King RS02 Sea King RS02

Fin 2008, le premier Sea King est retiré du service (RS 01), suivi cinq ans plus tard par un second appareil (RS 03, mis sous cocon sur la base de Coxyde). La relève prend la forme du NH90 NFH dont le premier exemplaire arrive à Coxyde en mai 2014. Plus polyvalent que son prédécesseur, le NH90 peut assurer des missions de sauvetage mais également être embarqué sur des frégates pour participer à des opérations en haute mer. Il prendra définitivement le relais du Sea King en 2016.

NH90 NFH - RN-02 Sea King - NH90 NFH NH90 NFH - RN-02

 

Insignes et traditions

La première unité volante SAR de la Force Aérienne ne naît pas sur le territoire belge mais bien en terre africaine. C’est en effet sur la base de Kamina, au Congo belge, qu’est constitué un flight de sauvetage au profit de l’EPA. Ce flight est équipé de trois Bristol Sycamore et disparaît administrativement et surtout physiquement lors des événements de 1960. L’insigne porté sur le flanc gauche de ces appareils est un hélicoptère stylisé bleu foncé qui se dirige vers une main rouge tendue en signe de détresse, le tout dans un disque bleu ciel cerclé de blanc.

Insigne 40e escadrille

Insigne 40e escadrille

Le 1er avril 1961 est créé à Coxyde un flight d’hélicoptères SAR, une unité mixte Force Aérienne/Force navale équipée de Sikorsky HSS-1, qui prend la relève des vedettes du Service de sauvetage air-mer. Ce flight est renforcé en 1963 par un flight SRT (Short Range Transport). L’insigne de l’Héli Flight s’inspire directement de celui du Flight de sauvetage de Kamina. L’hélicoptère et la main sont maintenant entourés d’un cercle blanc portant l’inscription BELGIAN AIR FORCE, rehaussé de palmes d’or et surmonté d’une couronne royale. Les mots HELI-FLIGHT sont inscrits dans un listel jaune.

Insigne 40e escadrille

Insigne 40e escadrille

La mutation de l’Héli Flight en escadrille entraîne inévitablement la modification de l’insigne. L’hélicoptère stylisé fait à présent place à une silhouette argentée de Sea King et le cercle blanc mentionne désormais la désignation de l’escadrille. Le listel arbore quant à lui la devise de l’escadrille : AUDE AUDENDA (Ose ce que tu dois oser).

Fin 1992, l’insigne de la 40e escadrille prend un nouvel d’aspect, le Sea King et la main faisant place à une mouette survolant la mer. Oiseau marin par excellence, la mouette rétablit également le lien entre la 40e escadrille et l’ancien Flight SRT qui s’était également vu attribuer cet insigne.

Appareils utilisés
Sikorsky HSS-1 (1961 - 1986) 
Westland Sea King Mk48 (1976 - ) 
NH90 NFH (2014 - ) 

 


Texte: V. Pécriaux
Photos: V. Pécriaux, Daniel De Wispelaere
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs