AMB
Tuesday 17 September 2019

Fonds de tiroir

Le premier des Alpha Jet belges

1978. L’organe officiel de l’Aéro-club Royal de Belgique s’appelle maintenant « La Conquête de l’Air - Aviastro ».

La couverture Aviastro de novembre 1978

Publicité pour l'Alpha Jet

Dans ce numéro de novembre 1978, on y parle beaucoup du nouvel avion d’entrainement de la Force Aérienne belge dont on peut succinctement résumer la mise en œuvre :

  • 28 juin 1978, Istres, le premier Alpha Jet, immatriculé AT-01, est remis à la Force Aérienne Belge. Jusque fin septembre l’appareil subit tous les essais de certification des systèmes exigés par la FAé.
  • Le 9 octobre un groupe de quatre instructeurs commandés par le Major Avi De Jaeger se familiarise avec le nouvel engin. La FAé compte sur eux pour entamer la transformation des instructeurs de la 11e Escadrille dès le début de l’année 1979.

Le planning serré établi par l’Etat-major prévoit que la veille de l’arrivée de la promotion 77B, le 31 août, tout soit prêt pour que ces élèves subissent leur entrainement sur Alpha Jet. Les candidats de cette session ayant déjà 125 heures de SF 260 M et 125 sur Fouga devraient pouvoir passer sans trop de problème directement sur Alpha Jet.

SABCA va assembler 32 des 33 avions commandés par la FAé.

Bell Telephone assure la gestion du projet du simulateur Alpha Jet acquis par la Belgique qui sera codé AT-34.

Le simulateur Alpha Jet, codé AT 34

La version belge diffère des française et allemande notamment en ce qui concerne le siège éjectable produit par Hispano-Suiza sous licence Martin-Baker qui est la version Mk10 « zéro-zéro » qui semble meilleure que la version Mk IV de l’armée française ; un circuit carburant permettant l’adjonction de deux réservoirs extérieurs, poste de radio de secours VHF Collins 618M-2D ; inscriptions du poste de pilote en Anglais,...

La FN a obtenu le montage de 80 moteurs qui seront assemblés et essayés à l’usine de Liers.

Le 27 novembre 1978, Serge Martin le chef-pilote de la SABCA, effectue ses premiers essais sur Alpha Jet sur l’aérodrome de Gosselies.

Fin avril 1980 tout devrait être en place et Aviastro s’interroge « Verrons-nous des Diables Rouges sur Alpha Jet.. »


Texte : Christian Letenre
Photos : Coll. Christian Letenre, Daniel De Wispelaere
Source: Aviastro novembre 1978