AMB
samedi 25 mai 2019

T-6 Harvard

Le North American T-6 fut entre 1947 et 1962 le principal avion d’entraînement avancé de la Force Aérienne. Les premiers appareils, acquis auprès des Etats-Unis – dans le cadre du MDAP – mais également de la Koninklijke Luchtmacht, furent affectés à l’Ecole de Pilotage Avancé de Brustem ainsi qu’à l’Ecole de Chasse de Coxyde. Lorsque l’EPA déménagea sur la base de Kamina, au Congo belge, elle y transféra quelques un de ses appareils tandis qu’une livraison d’appareils provenant de Rhodésie venait compléter le parc.

T-6 Harvard - H 109
T-6 Harvard - H 146
T-6 Harvard

En 1960, plusieurs T-6, armés de mitrailleuses de 7, 62 mm, de bombes de 50 kg et/ou de roquettes, participèrent même à des missions de combat lors des événements qui conduisirent à l’indépendance du Congo. On notera également que certains Harvard servirent comme avions d’entraînement et de liaison dans diverses unités de chasseurs ou chasseurs-bombardiers.

La Belgique utilisa plusieurs versions de ce célèbre et prolifique « Pilot maker » (Harvard Mk IIa, Mk IIb, Mk III, Mk IV, AT-6D notamment) dont la carrière s’acheva avec l’arrivée du Fouga Magister.

Caractéristiques techniques
Type
biplace d’entraînement avancé à hélice
Longueur
8,99 m
Hauteur
3,58 m
Envergure
12,81 m
Moteur
Pratt & Whitney R-1340 Wasp de 550 cv
Masse à vide
1.885 kg
Masse maximale
2.380 kg
Vitesse maximale
330 km/h à 1.500 m
Plafond maximal
6.555 m
Distance franchissable
1.200 km

Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Photos: M. Cogniaux et J. Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs