AMB
mardi 18 juin 2019

Airbus A330-300

Airbus A330

Pour pallier les problèmes de disponibilité auxquels elle est confrontée avec ses deux Airbus A310, la Défense lance fin 2008 un appel d'offre pour le leasing d'un seul appareil destiné à les remplacer. Le marché est remporté par la société portugaise Hi Fly.

L'appareil concerné est un A330 qui a déjà servi au sein de plusieurs compagnies aériennes, dont la SABENA entre 1999 et 2001. A raison de 2000 heures de vol par an, il doit pouvoir répondre aux besoins de transport stratégique de la Défense. La compagnie civile est responsable de sa maintenance mais les équipages sont fournis par la 21e escadrille du 15e Wing. L'avion est officiellement réceptionné à Melsbroek le 19 novembre 2009.

Airbus A330 Airbus A330 Airbus A330

S'il conserve son immatriculation civile (CS-TMT), l'A330 arbore une crête aux couleurs nationales sur le sommet du fuselage, des winglets tricolores et la queue bleue des autres avions 'blancs' de la 21e escadrille. Dans un premier temps, il est flanqué de part et d'autre du fuselage avant de l'inscription "Belgian Air Force" mais celle-ci disparaît après quelques mois car jugée peu opportune lorsque l'avion est utilisé par des opérateurs civils.

Airbus A330 Airbus A330 Airbus A330

Grâce à sa capacité intercontinentale, le bimoteur est rapidement engagé dans des missions de transport de personnel et de matériel sur les divers théâtres d'opération où sont présentes les troupes belges et lors d'opérations humanitaires. Il est notamment déployé en Haïti après le séisme de janvier 2010, en Tunisie pour évacuer des ressortissants étrangers de Libye en 2011 ou encore aux Philippines pour amener une équipe B-FAST après le passage du typhon Haiyan en novembre 2013. Il est également utilisé pour le transport de la famille royale lors de visites diplomatiques ou de membres du gouvernement en déplacement à l'étranger ainsi que de militaires dans le cadre de l'European Air Transport Command, par exemple.

Airbus A330 Airbus A330 Airbus A330

Malgré son important taux de disponibilité et ses qualités de transporteur stratégique, l'appareil ne semble pas toujours approprié à certaines opérations qui nécessitent plutôt un avion de plus petit gabarit. Il n'atteint pas non plus le quota d'heures annuel prévu dans le contrat. Celui-ci n'est donc pas reconduit au-delà du 31 décembre 2013.

Caractéristiques techniques
Type
Avion de transport à long rayon d’action
Longueur
63,60 m
Hauteur
16,85 m
Envergure
60,30 m
Moteurs
2 Pratt & Whitney 4168
Masse maximale
215.000 kg
Vitesse de croisière
860 km/h
Vitesse maximale
880 km/h
Plafond maximal
12.500 m
Distance franchissable
10.500 km
Equipage
2 pilotes, 6 stewards et 1 loadmaster
Charge utile
263 passagers ou 45 tonnes de fret

Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Note : Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs