AMB
mardi 12 décembre 2017

Revue de presse 2014

3 janvier 2014: Fin de la mission Baltic Air Policing
6 février 2014: Retour à Red Flag
18 février 2014:  Décès du lieutenant-colonel aviateur Robert "Bobby" Bladt
19 juin 2014: De BKOKS à 1W/BKOKS
13 juillet 2014:  Remise de prix
01 septembre 2014:  Nouvelle livrée pour les F-16
26 septembre 2014: Départ des F-16 pour la Jordanie
03 octobre 2014:  Fin de l'opération Guardian Falcon
29 décembre 2014: Retrait du service du CM-01

3 janvier 2014 - AMB/VP/DDW – Fin de la mission Baltic Air Policing

 Le 3 janvier a pris fin le détachement de la Composante Air sur la base lituanienne de Šiauliai. C'est la troisième fois que des F-16 sont envoyés dans les pays baltes pour y remplir des missions de police du ciel.

La Lituanie, la Lettonie et l'Estonie sont entrées dans l'OTAN le 29 mars 2004 mais ne disposaient pas à cette date de moyens aériens propres leur permettant de préserver l'intégrité de leur espace aérien. Pour pallier ce problème, le Conseil de l'OTAN décida le 17 mars que cette mission serait remplie à tour de rôle par des unités de défense aérienne d'autres membres de l'Alliance. La Composante Air fut la première à envoyer quatre F-16 sur la base lituanienne de Šiauliai, du 29 mars au 30 juin 2004. Le détachement eut à faire face à quelques difficultés dues aux procédures utilisées jusqu'alors et aux anciennes installations soviétiques peu adaptées aux matériels occidentaux.

Baltic Air Policing - photo: DR Badge officiel de la mission Baltic Air Policing - photo: DR

Un deuxième déploiement de quatre avions eut lieu du 1er décembre 2006 au 30 mars 2007. Parallèlement aux missions aériennes, les spécialistes belges du contrôle du trafic aérien commencèrent à assurer la formation de leurs collègues lituaniens stationnés au centre de contrôle de Karmelava.

Le 8 février 2012, l'OTAN décida de donner un caractère permanent à la mission et les installations de la base furent progressivement mises aux normes OTAN. Et les F-16 de la Composante Air furent les premiers à utiliser les hangarettes en dur ultramodernes qui abriteront désormais les chasseurs en alerte.

Comme lors des précédents détachements, les F-16 ont été mis en œuvre selon les procédures QRA en vigueur au sein de l'OTAN. Placés sous les ordres du CAOC D'Üdem en Allemagne et équipés de missiles AMRAAM et Sidewinder et de leur canon interne, les pilotes belges devaient - par patrouille de deux avions - intercepter en moins de 15 minutes tout appareil non autorisé pénétrant dans leur zone de responsabilité. En trois mois, ils ont effectué plus de 400 heures de vol, pour la plupart des missions d'entraînement planifiées au profit des contrôleurs locaux mais également treize interceptions réelles (alpha scrambles) d'appareils russes au-dessus de la Baltique. A noter que durant ce déploiement, la base de Šiauliai a accueilli le Baltic Region Training Event. Cet exercice OTAN, dont c'est la seizième édition depuis 2008, regroupait des avions et hélicoptères lituaniens et estoniens, un AWACS français et pas moins de neuf F-16 belges. Un véritable défi pour les techniciens du détachement qui ont dû prendre en charge la maintenance des chasseurs supplémentaires sans que cela se fasse au détriment du QRA. Le relais a à présent été passé avec succès à l'USAF mais les F-16 de la Composante Air pourraient retrouver l'espace aérien balte en 2018. Photos: DR


 6 février 2014 – AMB/VP/DDW - Retour à Red Flag

F-16AMCe matin du 6 février, dix F-16 appartenant aux 2e et 10e wings ont décollé de Kleine-Brogel à destination des Etats-Unis. Le premier leg des chasseurs les a menés après environ 8 heures 30 de vol sur la base de Mc Guire, dans le New Jersey. Il leur faudra encore un peu plus de cinq heures pour rallier MCAS Yuma, en Arizona, la gigantesque base des marines d'où opèrent déjà depuis quelques mois des F-35 Lightning II. Les F-16 et leurs deux C-130H d'accompagnement y participeront à un exercice "Block training" du 10 au 25 février avant de mettre le cap sur Nellis AFB pour prendre part au Red Flag 14-02, du 3 au 14 mars. Là, ils auront l'occasion de se frotter entre autres aux Aggressors squadrons de l'USAF en compagnie de F-16 danois ou de F-15S saoudiens. Le retour en Belgique de ce détachement de quelque 150 personnes, le premier depuis 2008, est prévu le 17 mars.


18 février 2014 – AMB/VP/DDW - Décès du lieutenant-colonel aviateur Robert "Bobby" Bladt

18 février 2014 - Décès de Robert bobby BladtRobert Bladt naît le 14 mai 1919 à Neder-over-Heembeek. Après ses études, il s'engage dans l'Aéronautique militaire. Fraîchement breveté caporal aviateur, il vient d'être versé au II/2Aé équipé de Fiat CR.42 lorsque les troupes allemandes envahissent la Belgique. En 1942, il décide de gagner l'Angleterre en passant par l'Espagne. Il rejoint les rangs de la RAF et à l'issue de sa formation, il est affecté de juin 1943 à avril 1945 au 350 squadron, période pendant laquelle il effectue 250 missions de guerre.

À l'issue du conflit, Bobby Bladt intègre la Force Aérienne, comme instructeur sur SV4 au DEPE de Coxyde d'abord, puis comme pilote de chasse au 1er Wing de chasse de Beauvechain. Il passe quelques mois à la 349e escadrille avant de retrouver la 350 dont il devient le 13e CO entre avril 1951 et octobre 1952. C'est à cette époque qu'il forme un premier peloton acrobatique sur Meteor F.8 qui prend le nom d'Acrobobs. Le quatuor réalise quelques prestations remarquées avant d'être dissous à la suite des diverses mutations de ses membres. Robert Bladt se retrouve à l'École de Chasse de Coxyde où il reforme un nouveau peloton sur Meteor dont il reste le leader jusqu'à sa dissolution en 1956. Un an plus tard, il devient OSN au 7e Wing de chasse de Chièvres. Il y constitue une nouvelle patrouille acrobatique sur Hunter qui devient rapidement célèbre sous le nom de Diables Rouges et dont il est le leader pendant quatre saisons. En 1960, il quitte le 7e Wing pour devenir pilote d'essais. Il fait notamment partie de l'équipe de pilotes de la Force Aérienne du Centre d'essais en vol (CEV) chargée d'évaluer les F-104G sortant de révisions majeures à la SABCA de Gosselies. Il est admis à la retraite en 1969 à l'issue d'une carrière presque entièrement dédiée à la chasse.


19 juin 2014 – AMB/VP/DDW - De BKOKS à 1W/BKOKS

De Bkoks à 1W/BkoksCréée le 1er juillet 1958 à la suite de la dissolution du 13e Wing, la Base de Coxyde (BKOKS), qui vient de recevoir son premier NH90 NFH, va connaître à partir du 19 juin un autre tournant majeur de son histoire. En effet, conformément au plan de transformation de la Défense, elle cessera d'exister en tant que corps indépendant et sera rattachée au 1 Wing de Beauvechain.

Le 12 juin, le colonel aviateur BEM Georges Franchomme a été désigné comme nouveau chef de corps du 1 Wing dans sa nouvelle structure. Le commandement de la nouvelle sous-unité, désignée 1 Wing/Base Coxyde (1W/BKOKS), sera assumé par le lieutenant-colonel aviateur Ir Evert Cuppens.


13 juillet 2014 - AMB/VP/DDW - Remise de prix

Grat en pleine actionLe dimanche 13 juillet, le commandant avi Renaud Thys a reçu des mains de monsieur Alan Smith, président du Royal Air Force Charitable Trust Entreprises, le prestigieux Sir Douglas Bader Shell UK Trophy qui récompense la meilleure démonstration solo effectuée lors du Royal International Air Tattoo de Fairford.

C'est la première fois que ce trophée est remis à un pilote de démonstration belge. Un prix amplement mérité pour 'Grat' Thys dont c'est la troisième et dernière saison de présentation du F-16 solo display.


01 septembre 2014 - AMB/VP/DDW - Nouvelle livrée pour les F-16

Les plus observateurs l'auront sans doute déjà remarqué, depuis quelques mois les F-16 de la Composante Air qui rentrent de maintenance de la SABCA sont revêtus d'une nouvelle livrée de deux tons de gris, similaire à celle des F-16 de l'USAF. Les marquages de servitude sont tous à présent en basse visibilité. Seuls les cocardes et les drapeaux sur la dérive offrent encore une légère touche de couleur, même si les stickers apposés en usine ne semblent pas particulièrement résistants sur certains appareils.

Nouvelle livrée pour les F-16 Nouvelle livrée pour les F-16 Nouvelle livrée pour les F-16

26 septembre 2014 - AMB/VP/DDW - Départ des F-16 pour la Jordanie

Départ pour l'IrakAprès le gouvernement en affaires courantes, le parlement a donné fin d'après-midi son accord à une participation militaire belge à la coalition internationale engagée dans la lutte contre l'organisation terroriste 'État islamique' (EI). La résolution prise à une large majorité par les parlementaires s'appuie sur la Résolution 2170 du Conseil de Sécurité de l'ONU du 15 août 2014 qui condamne les exactions menées par l'EI et sur la demande de l'Irak formulée au titre de l'article 51 du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies qui permet de prêter assistance à un État membre de l'Organisation s'il est l'objet d'une agression armée.

La Belgique a ainsi répondu favorablement à la demande formelle des États-Unis qui souhaitaient l'engagement de six chasseurs-bombardiers F-16 dans le dispositif de la coalition. Le déploiement est prévu initialement pour un mois et fera ensuite l'objet d'une évaluation avant toute prolongation éventuelle. Les opérations seront menées exclusivement au-dessus de l'Irak et devront en outre respecter impérativement les règles d'engagement fixées par les autorités belges.

Vers 16 heures 30, les six F-16 ont décollé de Florennes à destination d'Araxos, en Grèce, où ils passeront la nuit avant de mettre le cap sur la base jordanienne de Muwaffaq Salti (Azraq). L'acheminement du contingent de 120 militaires, de l'armement et de la logistique a été confié au 15e Wing. Les F-16 devraient entrer en action dans les prochains jours.


03 octobre 2014 - AMB/VP/DDW - Fin de l'opération Guardian Falcon - Le 3 octobre en début d'après-midi, cinq F-16AM se sont posés à Kleine-Brogel, mettant symboliquement fin à l'opération Guardian Falcon et à six années de présence ininterrompue de chasseurs belges dans le ciel afghan.

03 octobre 2014, retour OGF 03 octobre 2014, retour OGF 03 octobre 2014, retour OGF

C'est en effet le 1er septembre 2008 que quatre F-16 ont décollé de Florennes à destination de la base de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan. La mission assignée aux pilotes belges était double. Assurer tout d'abord des missions planifiées au profit de l'ISAF, incluant de la surveillance des lignes de communication, des missions de reconnaissance, l'escorte de convois ou encore la protection d'opérations de l'ISAF. Ensuite, le soutien aérien rapproché sur alerte (QRA) à 30 minutes, sept jours sur sept. Ces différentes missions nécessitaient une réponse graduée, passant du 'show of presence' au 'show of force' et, si nécessaire, à l'utilisation, graduée elle aussi, de l'armement pour soutenir des troupes de l'ISAF en contact avec les rebelles.

03 octobre 2014, retour OGF 03 octobre 2014, retour OGF 03 octobre 2014, retour OGF

En août 2009, le détachement a été renforcé par deux appareils supplémentaires, ce qui a permis d'accroître le nombre d'interventions. Les statistiques montrent que les missions dites 'non cinétiques' (sans utilisation de l'armement) se sont réparties en 30% de show of presence ou de show of force et en 70% de support aux troupes en contact ou de missions assignées comme prioritaires. Pour ce qui est des engagements cinétiques (avec utilisation de l'armement), ceux-ci ont été essentiellement menés au moyen de bombes GBU-12 et du canon de bord et, dans une moindre mesure, à l'aide de bombes GBU-38 et GBU-54. Les années les plus intenses ont incontestablement été 2008, 2009 et 2010.

03 octobre 2014, retour OGF 03 octobre 2014, retour OGF 03 octobre 2014, retour OGF

En résumé, en six ans, dix-neuf rotations ont été organisées et deux mille trois cent quarante-sept personnels ont été déployés. Les pilotes de la Composante Air ont effectué 16 575 heures de vol. Ils ont réalisé 5466 sorties dont 2480 missions assignées (33% au profit de troupes en contact). Aucun avion n'a été perdu et le taux de réussite des missions a atteint 96,3%. Un résultat dont s'est félicité le lieutenant-général Van de Voorde, commandant de la Composante Air, d'autant qu'aucun dommage collatéral n'a été causé, grâce notamment à un respect très strict des règles d'engagement.

Il est à noter enfin que Guardian Falcon a nécessité un important support logistique. Les missions de support aérien ont été assurées essentiellement par le 15e Wing et par des Antonov 124. Le transport de personnel a demandé 7735 heures de vol et celui du matériel, 10 320 heures. Près de 2000 tonnes de matériel ont été acheminées par les airs.

Texte : Vincent Pécriaux - Photos : Jos Schoofs et DR


Falcon 20E - CM-0129 décembre 2014 - AMB/VP/DDW - Retrait du service du CM-01

Confrontée à une de nouvelles coupes budgétaires, la Composante Air va devoir se défaire prochainement de l'un de ses Falcon 20E. Le CM-01, entré en service en mars 1973, avait subi une modernisation de son avionique et de sa motorisation en 2004. Il devait entrer en grand entretien mais celui-ci a été jugé trop coûteux compte tenu de l'âge de l'appareil. Son sort n'est pas encore clairement scellé mais sa revente sur le marché civil sera manifestement difficile. Remisé provisoirement dans l'un des hangars de Melsbroek, il pourrait servir de réserve de pièces de rechange pour le CM-02, dont le grand entretien vient de se terminer.

La Défense a par ailleurs annoncé une réduction de 40% du plan de vol des appareils de la 21e escadrille en 2015.


Sources: AMB
Photos: DR (Droits réservés), Vincent Pécriaux