AMB
vendredi 24 novembre 2017

21e escadrille

21e escadrille

Comme sa consœur la 20e, la 21e escadrille trouve ses origines dans le Transport Command britannique. Elle naît le 1er avril 1947 au sein du 169e Wing sous l'appellation de 367e escadrille. Stationnée à Evère, elle met en œuvre un parc des plus hétéroclites : neuf Anson, quatre Dominie, six Oxford et trois Proctor. Ces appareils, à la capacité d'emport largement inférieure à celle des C-47B, font essentiellement de la liaison. Un an plus tard, la 169e Wing est rebaptisé 15e Wing de Transport et de Communications. La 367e escadrille devient alors 21e escadrille.

En 1950, le 15e Wing déménage pour prendre ses quartiers à Melsbroek. Dès septembre, la 21e perçoit un nouvel avion, un DC-4, rapidement affecté à des missions de transport vers le Congo et en particulier vers Kamina. Un deuxième appareil suivra en 1954. Elle récupère également plusieurs C-47B de la 20e escadrille, en pleine transformation sur C-119.

C-47 Proctor et Dominie Airspeed Oxford

En 1953, les successeurs des Anson et Oxford prennent la forme de douze Percival Pembroke, d'origine britannique eux aussi. Par ailleurs, le développement croissant de la base de Kamina nécessite une capacité de transport croissante elle aussi. Sur la ligne Belgique-Congo, le DC-4 cède donc logiquement la place au DC-6, dont la pressurisation permet de s'affranchir des zones orageuses, fréquentes en Afrique. Quatre appareils sont pris en compte entre 1958 et 1960. Ils assurent également régulièrement les vols transatlantiques à destination des Etats-Unis.

Douglas DC-4 Skymaster Douglas DC-6 Liftmaster Percival Pembroke

Les années 1970 marquent un tournant pour l'escadrille. Les DC-4 tirent leur révérence en 1971 et les Pembroke en 1973. Mais c'est surtout l'année 1976 que l'on retiendra car en l'espace de quelques mois, les C-47 font leurs adieux à la 21e escadrille qui se rééquipe en Falcon 20E, Merlin III, Boeing 727 et HS748. Cette nouvelle palette d'avions modernes permet à l'unité d'effectuer une vaste gamme de tâches qui, en plus des missions de transport traditionnelles, vont du transport d'organes à la cartographie aérienne ou à l'étalonnage.

Boeing 727 - CB 01 Insigne 21e escadrille sur un HS748 HS748 - CS 03
Merlin III Swearingen Dassault Falcon 20E Dassault Falcon 900B

Le remplacement de ces divers appareils n'intervient qu'au tournant du siècle. En 1995, l'unité fait l'acquisition d'un Falcon 900 destiné au transport de personnalités. Les Boeing 727 quittent le Wing quatre ans plus tard, au profit de deux Airbus A310. Les Merlin et HS748 sont également rayés des registres en 2002 tandis que se profilent déjà sur les parkings les silhouettes effilées de quatre Embraer 135 et 145. Tous ces avions ont une allonge suffisante pour effectuer des missions intercontinentales très variées. Les deux A310, sujets à divers problèmes qui affectent leur fiabilité, sont revendus en 2010. Anticipant ce retrait, la Défense passe dès 2009 un contrat avec une compagnie civile pour la location d'un Airbus A330 qui assurera des missions de transport de matériel et de personnel jusqu'au printemps 2014 avant d'être lui aussi remplacé par un A321 de location.

Airbus A-310-222 Embraer ERJ-135 - CE 02 Embraer ERJ-145
Airbus A-330-322 Insigne 21e escadrille  Airbus A321

Le Sioux

L'emblème du Sioux est antérieur à la création de l'escadrille. Imaginé par le sergent pilote Roger Delannay, pilote à la 9e escadrille d'observation (9/V/1 Aé.), il apparaît en 1938 sur les Renard 31 de cette unité ainsi que sur ceux de la 11e escadrille (11/V/1 Aé.) et est cerclé respectivement de bleu et de rouge.

badge insigne 21sqn

Toujours orné de ses plumes d'aigle, le Sioux réapparait officiellement avec la création du 15e Wing. Il va se décliner en trois variantes : sioux dans un cercle bleu, rouge ou, plus tard, vert. Le rouge devient la couleur de la 21e escadrille. Le cercle ne comporte d'abord aucune devise. Les mots « Tenacité » puis « Tenacity », pourtant déjà présents sur les insignes d'uniforme, n'apparaissent que plus tard et de manière progressive sur les avions.

Appareils utilisés
Avro Anson (1947-1953)
De Havilland DH-89 Dominie (1947-1953)
Percival Proctor (1947-1953)
Airspeed Oxford (1947-1957)
Douglas C-47B (1954-1976)
Douglas DC-4 (1950-1971)
Percival Pembroke (1953-1973)
Douglas DC-6 (1958-1976)
Dassault Falcon 20E (1973- )
Swearingen Merlin (1976-2001)
Boeing 727 (1976-1999)
Hawker-Siddeley HS-748 (1976-2002)
Dassault Falcon 900 (1995- )
Airbus A310 (1997-2010)
Embraer ERJ 135/145 (2001- )
Airbus A330 (2009-2014)
Airbus A321 (2014 - )

 


Photos: Vincent Pécriaux, Daniel De Wispelaere