AMB
Tuesday 15 October 2019

CJPRSC 2014

Combined Joint Personnel Recovery Standardization Course


Combined Joint Personnel Recovery Standardization Course

La récupération de personnel isolé en territoire hostile figure aujourd'hui au nombre des priorités des états-majors. Elle est essentielle pour préserver la sécurité des opérations mais a également un effet positif sur le moral des troupes et de la population civile. Le concept s'est donc fortement développé et n'a cessé d'évoluer au cours de la dernière décennie.

En Europe, l'European Air Group (EAG) - dont les sept nations (1) ont été régulièrement engagées dans des opérations au sein de coalitions internationales - a mis en place dès 2007 un cours de standardisation CSAR (recherche et sauvetage au combat) pour pallier le manque de cohésion constaté chez ses membres dans ce domaine et pour développer l'interopérabilité opérationnelle dans un environnement international.

CH-53 Gazelle AB-212
CH-53GS Super Puma AB-212

L'édition 2014 de ce cours, aujourd'hui appelé Combined Joint Personnel Recovery Standardization Course, a été organisée à Florennes du 22 septembre au 12 octobre. Elle a réuni plus de 400 participants venant de 11 pays différents et 23 aéronefs, principalement des hélicoptères. Le CJPRSC a pour but de standardiser les procédures des nations participantes au travers de scénarios qui vont crescendo. Il intègre également cette année des missions de nuit mettant l'accent sur la sécurité des vols.

Caracal W-3 Mi-24V
Caracal W-3 Mi-24V

Le 2 octobre, les anciennes aires nord de la base ont été le théâtre d'une démonstration dynamique au profit d'un groupe de visiteurs de marque, parmi lesquels l'Air Chief Marshal Pulford, directeur de l'EAG. Le scénario établi prévoyait l'engagement d'un B-Hunter, de deux F-16AM, de deux Mi-24V polonais et de deux Caracal de l'Armée de l'Air.

Les F-16 belges en action Les F-16 belges en action Les F-16 belges en action

Sur la base des renseignements fournis par le B-Hunter, les deux F-16 ont d'abord neutralisé les défenses aériennes présentes à proximité du lieu où se trouvait le personnel isolé à récupérer. Ils ont ensuite cédé la place aux deux Hind, tout en continuant à cercler autour de la zone en appui aérien rapproché. Les deux hélicoptères de combat se sont à leur tour mis à quadriller le secteur à la recherche de forces hostiles.

Mi-24V Mi-24V Mi-24V

Quelques minutes plus tard, les deux Caracal, évoluant au ras des arbres, ont déposé les forces d'extraction avant de reprendre l'air aussitôt. Après avoir pris contact avec le personnel isolé et l'avoir positivement identifié, les forces d'extraction ont procédé à son extraction dans le premier Caracal, le deuxième appareil assurant celle du reste de l'équipe. En tout, et malgré un bref engagement avec des forces hostiles, l'intervention aura duré 35 minutes.

Caracal en action Caracal en action Caracal en action

La démonstration s'est clôturée un peu plus tard par le ravitaillement en carburant, rotors tournant, des deux Caracal sur un F(A)RP (Forward (Arming) and Refuelling Point). Ces opérations de soutien logistique, indispensables en cas de missions de longue durée, font aujourd'hui partie intégrante du cours.

Caracal en action Caracal en action Caracal en action

Ce huitième cours est le dernier organisé par l'EAG qui a décidé de confier cette mission à l'European Personnel Recovery Centre (EPRC) dès 2015. Ce centre sera établi à Poggio Renatico en Italie et développera en tant qu'entité autonome les concepts et procédures standardisés afin de soutenir les capacités en matière de récupération de personnel chez les partenaires européens concernés.


(1)  Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas et Royaume-Uni
Texte et photos: Vincent Pécriaux