AMB
vendredi 23 juin 2017

Revue de presse 2015

8 Janvier 2015:  Déploiement de F-16 en Pologne
30 janvier 2015: Restrictions de vol pour les A109
22 avril 2015: Blizzard sur KB
24 avril 2015: Opération Desert Falcon
27 mai 2015: L'ATCC à la rescousse
2 juillet 2015 - Fin de l'Opération Desert Falcon
17 juillet 2015: Présentation du défilé aérien
20 juillet 2015: Le ministre de la Défense vole sur F-16
3 août 2015: Retour des F-16 de Pologne
2 septembre 2015: 4000 heures de vol F-16 pour "Vrieske"

8 Janvier 2015 – AMB/VP/DDW - Déploiement de F-16 en Pologne

Déploiement de F-16 en PologneQuatre F-16 et une cinquantaine de militaires viennent d’être déployés sur la base polonaise de Malbork dans le cadre de l’Enhanced Air Policing Mission. Ils y relaient un détachement néerlandais. Cette mission a été mise en place par l’OTAN pour renforcer la sécurité de l’espace aérien dans cette zone de l’Europe à la suite de la crise ukrainienne.

Les F-16 de la Composante Air seront prêts en permanence à assurer des missions QRA et mèneront également des missions d’entraînement conjointes avec les MIG-29 polonais. Ce déploiement devrait se terminer fin août.


30 janvier 2015 - AMB/VP/DDW - Restrictions de vol pour les A109

A109BAD'avril à juillet, la Défense va retirer du service sept de ses vingt A109, soit un tiers de la flotte. Ce retrait, qui s'inscrit dans le contexte des mesures d'économie prises par le gouvernement, s'accompagne d'une réduction proportionnelle du plan de vol 2015 de la 17e escadrille, qui passera de 4000 à 2800 heures (- 30%).

Il faudra attendre la publication du Plan stratégique du ministre de la Défense Steven Vandeput pour en savoir plus sur le caractère temporaire ou définitif du retrait de ces hélicoptères.


22 avril 2015 - AMB/VP/DDW - Blizzard sur KB

Non, il ne s'agit pas du titre des nouvelles aventures de Buck Danny ni du dernier bulletin émis par le Wing Météo. Blizzard est le nom qui a été donné au FA-123, le nouveau jet du F-16 Solo Display. Il sera piloté pour les prochaines saisons par le commandant aviateur Tom "Gizmo" De Moortel, de la 31e escadrille.

F-16AM - FA-123 Blizzard F-16AM - FA-123 Blizzard F-16AM - FA-123 Blizzard
F-16AM - FA-123 Blizzard F-16AM - FA-123 Blizzard F-16AM - FA-123 Blizzard

Mais avant que, paradoxalement, le blizzard fasse les beaux jours des meetings aériens de l'été et le bonheur des amateurs, le voici dans son antre limbourgeoise où il nous dévoile ses lignes épurées. Photos: Vincent Pécriaux


24 avril 2015 – AMB/VP/DDW - Opération Desert Falcon

Operation Desert Falcon 2015Au cours des six premiers mois de l'opération Desert Falcon, les six F-16 belges engagés au-dessus du territoire irakien ont effectué avec succès quelque 600 sorties et détruit 107 cibles terrestres. Ces missions représentent 5% du total des opérations aériennes conduites par les appareils de la coalition contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie. Elles n'ont pas causé de dommages collatéraux selon les autorités.

Faute de crédits supplémentaires, le déploiement belge, constitué d'environ 110 personnes, devrait s'achever fin juin. Le général-major aviateur Frederik Vansina, commandant de la Composante Air, a toutefois évoqué la possibilité pour la Belgique de prendre à nouveau part aux frappes de la coalition dès 2016, dans le cadre d'une « rotation » avec d'autres nations européennes.


27 mai 2015 - AMB/VP/DDW - L'ATCC à la rescousse

vp news 2015 radome atcc thumbLe 27 mai en milieu de matinée, Belgocontrol a été victime d'une importante panne causée par une surcharge électrique lors d'un test périodique de ses générateurs de secours. L'espace aérien belge jusqu'à l'altitude de 24 500 pieds a été immédiatement fermé. Pour guider les appareils encore en l'air à ce moment, les contrôleurs aériens de l'ATCC de Semmerzake ont pris le relais de CANAC 2 pendant plus d'une heure, le temps de dérouter les avions qui ont pu se poser en toute sécurité sur les aéroports de Charleroi ou de Liège.


2 juillet 2015 - AMB/VP/DDW -  Fin de l'Opération Desert Falcon

Après un vol de plus de cinq heures ponctué de deux ravitaillements en vol, les six F-16 du détachement ODF se sont posés à Florennes. Ce retour marque la fin des opérations aériennes belges menées au-dessus de l'Irak depuis octobre 2014 au profit de la coalition internationale dans sa lutte contre le groupe terroriste Etat islamique.

Fin de l'Opération Desert Falcon - Retour des F-16 Fin de l'Opération Desert Falcon - Retour des F-16 Fin de l'Opération Desert Falcon - Retour des F-16

A leur descente d'avion, les six pilotes ont été accueillis par le général-major aviateur Vansina, commandant de la Composante Air, et leur famille. Ils ne se sont pas exprimés sur le bilan des opérations - le ministre de la Défense souhaitant accorder la primeur de ces informations au Parlement - mais étaient manifestement satisfaits du travail accompli.

Fin de l'Opération Desert Falcon - Mission accomplie Fin de l'Opération Desert Falcon - Retour des F-16 Fin de l'Opération Desert Falcon - Mission accomplie
Fin de l'Opération Desert Falcon - Mission accomplie

Ces neuf derniers mois, le détachement belge a conduit depuis la Jordanie des missions de reconnaissance et d'appui aux troupes au sol ainsi que des bombardements sur des cibles prédéfinies. L'un des pilotes, dont l'identité n'a pas été révélée pour des raisons de sécurité, a décrit le théâtre d'opération comme particulièrement 'dynamique'. Face à un ennemi bien entraîné qui tente de consolider ses positions, essentiellement dans des zones urbaines, les aviateurs belges ont donc dû s'adapter à l'évolution des combats. Le rythme soutenu des missions, les températures dépassant fréquemment les 40 degrés et la vie sur une base aérienne en activité 24 heures sur 24 ont sans doute laissé des traces dans les organismes, mais les pilotes se sont dit prêts à repartir dès qu'ils en recevront l'ordre.

Fin de l'Opération Desert Falcon - Pod AN/AAQ-33 Snipper sur un F-16 Fin de l'Opération Desert Falcon - Retour des F-16 Fin de l'Opération Desert Falcon - Conséquence du climat sur nos F-16

Le redéploiement éventuel des F-16 en Jordanie sera toutefois conditionné à la décision des autorités belges et néerlandaises de mettre en place un système d'alternance entre les forces aériennes des deux pays. Cette solution, déjà validée à La Haye, devrait l'être prochainement par le gouvernement. La Composante Air pourrait donc reprendre ses opérations au Moyen-Orient dès juin 2016.


17 juillet 2015 - AMB/VP/DDW - Présentation du défilé aérien

Le vendredi 17 juillet, la Composante Air a présenté la configuration du défilé aérien de la Fête nationale. Dans un souci d'économie, le nombre d'appareils a été limité cette année à 34. Si les conditions météo sont optimales, ils évolueront sur trois axes parallèles en fonction de leur vitesse. Ils survoleront le parc royal à des altitudes différentes (1000 pieds pour les appareils de l'axe nord, 700 pour ceux de l'axe central et 500 pour ceux de l'axe sud, le plus proche de la tribune). Le défilé durera quatre minutes.

Ordre de passage du défilé aérien

L'ouverture sera confiée comme chaque année à six Alpha Jet équipés de fumigènes aux couleurs nationales. Ensuite, le défilé s'articulera sur deux thèmes. La capacité opérationnelle sera d'abord représentée par trois box de quatre F-16AM, trois C-130H, deux NH90 MTH, un NH90 NFH et un Sea King. Trois A109, un Colibri, un Xingu et quatre SF.260 symboliseront ensuite la coopération franco-belge en matière d'entraînement.

C-130 au dessus du Cinquantenaire NH90 au dessus du Cinquantenaire F-16 au dessus du Cinquantenaire

Afin de peaufiner les détails de cette mission un peu particulière réunissant des appareils aux performances très différentes qui, à la seconde près, doivent passer devant la tribune royale, deux répétitions avec les leaders des différentes formations ont été prévues les 17 et 20 juillet.


20 juillet 2015 - AMB/VP/DDW- Le ministre de la Défense vole sur F-16

C'est sur la base de Kleine-Brogel que le ministre de la Défense Steven Vandeput a pris place à bord du FB-23 afin d'effectuer son premier vol sur F-16. En place arrière du FB-18 qui l'accompagnait se trouvait le Chef de la Défense, le général aviateur Gerard Van Calenberge, qui bouclait pour sa part sa 4000e heure de vol. En place avant des deux appareils, 'Dave' et 'Blanky', tous deux pilotes à la 349e escadrille.

Premier vol du ministre de la Défense Steven Vandeput Premier vol du ministre de la Défense Steven Vandeput Premier vol du ministre de la Défense Steven Vandeput

Au programme de ce vol, présentation de quelques types de missions menés par la Composante Air et notamment du close air support avec utilisation du pod Sniper au-dessus de la caserne de Tielen et l'interception du Falcon 20E de la 21e escadrille.

Premier vol du ministre de la Défense Steven Vandeput Premier vol du ministre de la Défense Steven Vandeput Premier vol du ministre de la Défense Steven Vandeput

"Un rêve d'enfant et une belle expérience que je n'oublierai jamais" a confié le ministre, en insistant également sur le fait qu'il avait pu se faire de visu une idée des capacités techniques des F-16 et du travail des pilotes. Il s'est également dit convaincu que le gouvernement prendra en cours de législature une décision sur le remplacement du chasseur. À l'issue de son vol, Steven Vandeput a sacrifié au traditionnel arrosage par les pompiers de la base.


3 août 2015 - AMB/VP/DDW - Retour des F-16 de Pologne

Retour des F-16 de PologneLes quatre F-16 déployés à Malbork pour prendre part à la mission Enhanced Air Policing ont regagné Kleine-Brogel et Florennes. Le déploiement, qui devait se poursuivre initialement jusque fin août, s'est achevé plus tôt que prévu en raison de travaux d'infrastructures importants entamés sur la base polonaise.

L'engagement des F-16 s'inscrivait dans le cadre du Readiness Action Plan adopté par l'OTAN à la suite de la crise ukrainienne et qui avait pour but de renforcer la police du ciel au-dessus des pays baltes et de la Pologne. Depuis janvier, les appareils belges ont effectué plusieurs décollages sur alerte afin d'intercepter, d'identifier et d'escorter hors de leur zone de responsabilité des appareils russes qui n'avaient déposé aucun plan de vol où qui ne répondaient pas aux instructions des contrôleurs aériens.


4000 heures de vol F-16 pour Vrieske2 septembre 2015 - AMB/VP/DDW - 4000 heures de vol F-16 pour "Vrieske"

Depuis le 2 septembre, la Composante Air compte dans ses rangs un deuxième pilote à avoir franchi le cap des 4000 heures de vol sur F-16. Agé de 43 ans, "Vrieske" a obtenu ses ailes en mars 1993 et a effectué sa conversion F-16 dans les mois suivants. Il a été affecté à la 23e escadrille et a fait partie du cadre initial MLU pour cette même unité en 1999. Aujourd'hui commandant, il vole au sein de la 31e escadrille. Il est le 43e pilote au monde à entrer dans le club très fermé des 4000 heures.


Sources: AMB/VP/DDW