AMB
lundi 11 décembre 2017

Jet Assisted Take-Off

Jet Assisted Take-Off

À la fin de la Deuxième Guerre mondiale, l'aviation à réaction a pris un extraordinaire essor. Mais les réacteurs de première génération ne fournissaient encore qu'une poussée limitée, voire insuffisante dans certaines conditions, par exemple lorsque la masse de l'appareil était trop importante, que la piste était trop courte ou que la température était trop élevée. Pour pallier ce problème, les ingénieurs ont eu recours à des fusées d'appoint. Ces fusées, communément appelées JATO (Jet Assisted Take-Off), ont ainsi équipé F-84G, (R)F-84F et autres T-33, mais aussi des bombardiers comme le B-47.

Lire l'article complet: pdfJet Assisted Take-Off424.11 Ko


Texte et photos: Vincent Pécriaux