AMB
Tuesday 15 October 2019

SAR Meet 2016

titre sarmeet2016

 

En cette semaine du 10 octobre, le ciel de Coxyde résonnait du ronronnement familier des Sea King, Alouette et NH90. Pourtant, à y regarder de plus près, tous les Sea King et Alouette ne portaient pas les marquages propres aux appareils de la 40e escadrille.

Sar Meet 2016 - 40 ans Sea King Badge Sar Meet 2016 Sar Meet 2016 - 40 ans Sea King

Coxyde accueillait, en effet, un Sea King du Marineflieger allemand et une Alouette III de l'armée autrichienne, seuls représentants étrangers présents pour un SAR Meet dont les 360 spotters inscrits à la journée qui leur était réservée attendaient sans doute beaucoup plus puisque près d'une dizaine de pays devaient initialement y prendre part. Les impératifs opérationnels et empêchements techniques ou autres auront changé quelque peu la donne mais n'auront pas eu raison de leur enthousiasme, heureusement dopé par un magnifique soleil d'automne et la bonne volonté manifeste affichée par les équipages participants.

Honneur aux invités, les Allemands avaient fait le déplacement avec un de leur Westland Sea King Mk 41 du MFG 5 de Nordholz. L'unité en a acquis 23 exemplaires, livrés en 1973 et 1974. Ce cousin "germain" du Sea King belge a lui aussi connu une modernisation en 1986 et 1988 qui lui a conféré de meilleures capacités de détection SAR grâce à un nouveau radar Ferranti Seaspray mais aussi une capacité de tir de missile antinavire. Et comme son homologue belge, son successeur sera le NH90 NFH.

Sar Meet 2016 - Sea King Mk41 - MFG Sar Meet 2016 - Sea King Mk41 - MFG Sar Meet 2016 - Sea King Mk41 - MFG
Sar Meet 2016 - Sea King Mk41 - MFG Sar Meet 2016 - Sea King Mk41 - MFG Sar Meet 2016 - Sea King Mk41 - MFG

Plus habituée aux sommets alpins, l'Alouette III de la Bundesheer autrichienne n'était pas vraiment dans son élément sur la côte belge. Mais les Autrichiens n'étaient pas là pour faire de la figuration et se sont bien illustrés dans les différentes épreuves de l'exercice. L'Autriche a reçu ses 26 premiers hélicoptères en 1967. Trois autres machines ont été acquises d'occasion pour remplacer les appareils perdus. Hélicoptère utilitaire par excellence, particulièrement bien taillée pour les opérations en montagne, l'Alouette III de la Bundesheer a été déployée en 2009 en Bosnie Herzégovine au profit de l'EUFOR. La machine présentée à Coxyde était la plus ancienne de la flotte et arborait une magnifique décoration.

Sar Meet 2016 - Alouette III - Bundesheer autrichienne Sar Meet 2016 - Alouette III - Bundesheer autrichienne Sar Meet 2016 - Alouette III - Bundesheer autrichienne
Sar Meet 2016 - Alouette III - Bundesheer autrichienne Sar Meet 2016 - Alouette III - Bundesheer autrichienne Sar Meet 2016 - Alouette III - Bundesheer autrichienne

Avec trois machines et trois équipages, la 40e escadrille était pleinement engagée dans la compétition. La recherche et le sauvetage ne constituent toutefois pas les missions principales de l'Alouette III de la Composante Air qui assure plus souvent un rôle de liaison ou, plus guerrier, de lutte antidrogue ou antipiraterie en haute mer. Les trois appareils mis en ligne par la 40e escadrille fêtent en 2016 quarante-cinq années de bons et loyaux services.

Sar Meet 2016 - Alouette III - M-3 Badge Alouette III - 45 ans Sar Meet 2016 - Alouette III - M-3
Sar Meet 2016 - Alouette III - M-3 Sar Meet 2016 - Alouette III - M-3

Le Sea King, en revanche, n'a plus rien à prouver en matière de sauvetage en mer et sur terre, son domaine de prédilection. La flotte de Sea King, réduite à présent à trois appareils, a accumulé plus de 58 000 heures de vol et sauvé quelque 2000 vies, des statistiques qui en imposent pour un quarantenaire qui, si on lit ce qui est inscrit sur les flancs du RS05, semble vouloir nous faire croire qu'il a éternellement vingt-cinq ans !

Sar Meet 2016 - Sea King Mk48 - RS05 Badge Sea King - 40 ans Sar Meet 2016 - Sea King Mk48 - RS05
Sar Meet 2016 - Sea King Mk48 - RS05 Sar Meet 2016 - Sea King Mk48 - RS05

Pourtant la roue du temps tourne inexorablement et s'il est encore un peu dans l'ombre du Sea King, le Caïman monte progressivement en puissance, que se soit en SAR ou dans le cadre de missions maritimes. Trois appareils sur les quatre commandés ont déjà rejoint Coxyde et la formation des équipages et du personnel bat son plein. D'ici quelques mois, les NH90 NFH auront atteint leur pleine capacité opérationnelle.

Sar Meet 2016 - NH90 NFH - RN-02 Sar Meet 2016 - NH90 NFH - RN-02 Sar Meet 2016 - NH90 NFH - RN-02
Sar Meet 2016 - NH90 NFH - RN-02 Sar Meet 2016 - NH90 NFH - RN-02 Sar Meet 2016 - NH90 NFH - RN-02

Présente lors de la journée spotters mais ne participant pas à la compétition, le MD900 de la Police fédérale a montré que, lui aussi, possédait une certaine capacité en matière de recherche et sauvetage. Équipé d'un treuil amovible, il a effectué deux démonstrations particulièrement appréciées des photographes.

Sar Meet 2016 - MD900 - G-10 Sar Meet 2016 - MD900 - G-10 Sar Meet 2016 - MD900 - G-10
Sar Meet 2016 - MD900 - G-10 Sar Meet 2016 - MD900 - G-10 Sar Meet 2016 - MD900 - G-10

À l'issue de la semaine de compétition, qui comprenait des épreuves de navigation et de vol de précision ainsi que plusieurs autres épreuves et jeux réservés aux différents équipages, la 40e escadrille, et plus particulièrement l'équipage du Sea King, s'est hissée sur la première marche du podium. Le roi des mers n'avait décidément pas dit son dernier mot.


Texte : V. Pécriaux
Photos : D. De Wispelaere et V. Pécriaux