AMB
vendredi 20 octobre 2017

Cocooning au 1 Wing

Cocooning au 1 Wing

L’entrée en service du NH90 MTH Caïman au 1 Wing de Beauvechain a entraîné un profond réaménagement de la structure des 17e et 18e escadrilles. Tous les A109 ont aujourd’hui été versés à la 17e escadrille, qui devient ainsi la dernière unité (avec l'Operational Conversion & Training Unit) à mettre en œuvre l’Hirundo.

Ce transfert s’est accompagné d’une réduction du parc puisque sur les vingt machines encore employées, il n’en subsiste actuellement plus que treize, dont huit dotées de nouveaux équipements qui leur confèrent une capacité IFR. Les sept autres hélicoptères ont été retirés du service avant leur passage en grande révision et préparés en vue d’un stockage de longue durée.

A109 sous cocons A109 sous cocons A109 sous cocons

L’opération s’est étalée entre août 2015 et septembre 2016. La préparation a nécessité environ une semaine par hélicoptère. Certains équipements ont d’abord été échangés avec ceux d’appareils toujours en ligne afin de préserver la plus grande opérationnalité possible du reste de la flotte. Les pales de rotor principal et les batteries ont été retirées. L’huile des circuits hydrauliques a été vidangée et remplacée par de l’huile de stockage. Les circuits carburant ont été vidés et les réservoirs ont été ventilés. Les appareils ont ensuite été placés dans des cocons souples, utilisés initialement pour le stockage de F-16, où le degré d’hygrométrie est soigneusement régulé et ne dépasse pas les 40 pour cent.

Le maintien en condition des appareils nécessite pour sa part des contrôles réguliers effectués tous les 30, 90 et 180 jours. Ils ont pour but, par exemple, de détecter l’apparition de corrosion sur le moyeu du rotor, de contrôler le fonctionnement des moteurs et des compresseurs, de renouveler l’huile de stockage ou encore de lubrifier les circuits carburant. Les machines sont également déplacées régulièrement de quelques dizaines de centimètres pour éviter l’écrasement des pneus.

A109 sous cocons A109 sous cocons - Prêt à être emballé A109 sous cocons

Si le retour en service opérationnel de ces appareils reste pour le moins hypothétique, leur revente demeure sans doute une option, tout comme leur utilisation comme stock de pièces de rechange. En attendant que la Défense statue sur leur sort, ils dorment bien à l’abri dans leur enveloppe plastifiée.


Texte et photos : Vincent Pécriaux