AMB
samedi 29 avril 2017

BAF Recovery Team et le FA-05

Belgian Air Force Recovery Team

Les habitués des meetings aériens belges l'ont tous déjà vu, l'on peut-être approché ou sont même montés son bord. De tous les F-16 de la Composante Air en service - car, quoi qu'on en dise, il est en quelque sorte toujours en service - ce n'est certes pas celui qui a le plus d'heures de vol, mais c'est en tous les cas le plus ancien et celui qui a le plus d'heures de ... route !

Le FA-05 est l'une des pièces maîtresses d'IPR Comopsair dans les événements aéronautiques belges. Mais il participe également à des campagnes de promotion et de recrutement là où on ne l'attend pas forcément. En mars 2017, il s'est posé devant différents complexes cinématographiques de Wallonie. L'occasion était trop belle pour ne pas venir jeter un coup d'œil à sa mise en place à l'Acinapolis de Jambes.

Le fuselage du FA-05 sur le plateau du camion Déchargement des ailes et de la dérive Les composants du FA-05 déchargés des camions

Il est un peu plus de six heures du matin, ce samedi 25 mars, lorsque se présentent sur le parking vide deux camions militaires, gyrophares tournants. Ils se garent à proximité de la grue envoyée par le 4e Génie d'Amay. Positionnée et stabilisée, la grue se déploie pour soulever le fuselage de l'avion qui prend rapidement l'air. À un mètre du sol, il est guidé quasi du bout des doigts par deux techniciens jusqu'à son emplacement définitif.

Déchargement du fuselage Déchargement du fuselage Déchargement du fuselage

La grue se tourne maintenant vers le deuxième camion sur lequel sont arrimés les ailes, les 'missiles' et leurs pylônes, les flaperons, les empennages horizontaux et la dérive. C'est cette dernière qui retient d'abord l'attention du grutier. Frappée par les premiers rayons de soleil, elle rejoint en quelques minutes le fuselage. À grands coups de racagnac et de visseuse, l'ensemble est vite solidarisé.

Déchargement et assemblage de la dérive sur le fuselage Déchargement et assemblage de la dérive sur le fuselage Déchargement et assemblage de la dérive sur le fuselage

Prochaine étape, les ailes, guidées au millimètre près jusqu'à leur place. Peu à peu, remonté comme une maquette géante, le FA-05 retrouve sa silhouette racée d'avion de chasse.

Déchargement et assemblage des ailes sur le fuselage Déchargement et assemblage des ailes sur le fuselage Assemblage des ailes sur le fuselage

L'équipe remonte ensuite successivement les empennages horizontaux, les flaperons et termine par les missiles, accrochés sur leur pylône. Il ne reste plus qu'à revisser les derniers panneaux pour terminer le travail et permettre à l'avion de rencontrer son public.

Assemblage des empennages horizontaux sur le fuselage Assemblage des flaperons Derniers tours de vis pour finir l'assemblage

 

Belgian Air Force Recovery Team

Le montage et le démontage du FA-05 font partie des tâches confiées à la Belgian Air Force Recovery Team. Cette petite unité, qui fêtera bientôt ses 70 ans, est établie à Beauvechain. Elle a pour mission d'évacuer les épaves d'avions accidentés de la Composante Air au profit du SEAA. Les accidents étant fort heureusement de plus en plus rares, elle se charge également du transport par route d'aéronefs ou pièces d'aéronef vers d'autres bases ou installations, pour les expositions, les musées, etc. Pour ne prendre que quelques exemples qui sortent de l'ordinaire, elle ramené d'Ostende vers Melsbroek le DC-3 du musée Dakota et elle s'est occupée de l'évacuation du F-84F percuté sur son socle par un camion à proximité de la base de Florennes le 24 janvier 2017.

Le FA-05 prêt pour accueillir les visiteurs La Belgian Air Force Recovery Team

Texte et photos : Vincent Pécriaux