AMB
lundi 11 décembre 2017

ATCC Semmerzake 2017

ATCC 2017
 

Comme une balle de golf géante plantée au milieu de la campagne, le dôme sous lequel tourne l'imposant radar longue portée Marconi S-723 domine de toute sa masse les installations de l'Air Traffic Control Centre de Semmerzake.

Peu médiatisés, sauf lorsque se produisent des événements qui perturbent le contrôle aérien au dessus du territoire national, les contrôleurs aériens du flight Opérations gèrent le contrôle du trafic aérien militaire et, occasionnellement, civil, ce qui implique un large éventail de missions de contrôle et d'assistance, parmi lesquelles :

- le contrôle des arrivées et départs sur tous les aérodromes militaires belges ;
- le contrôle de tout le trafic dans l'espace aérien militaire au-dessus de 4500 pieds ;
- la communications d'informations aux aéronefs en dessous de 4500 pieds ;
- l'assistance à tout aéronef en détresse.

Le flight NOTAM Office fournit les informations aéronautiques militaires nationales (plans de vol et NOtice To Air Men).

Le flight Détachement militaire pour la coordination, quant à lui, assure depuis Steenokkerzeel, la coordination entre les pays voisins et les unités de contrôle militaires. Il fait partie de la chaîne SAR mise en place au-dessus des territoires belge et luxembourgeois, assiste la défense aérienne dans l'exécution des ses missions et se charge de la distribution de la documentation aéronautique nationale et internationale.

Outre l'escadrille de Maintenance et le flight Défense et Support, qui assurent respectivement l'entretien du système SEROS II et les fonctions logistiques et de sécurisation des installations, l'ATCC héberge depuis 2001 l'ATCC School, qui forme tous les contrôleurs aériens de la Composante Air et qui, cette année, fête son soixantième anniversaire.

Tous les deux ans, l'ATCC ouvre ses portes au public. La visite des installations s'accompagne de quelques survols d'avions et de démonstrations aériennes. La configuration des lieux se prête particulièrement bien aux démonstrations de voilures tournantes.

Un Caïman de la 18e escadrille de Beauvechain a effectué plusieurs démonstrations de dépose par corde lisse d'un petit groupe de parachutistes du 3e bataillon de Tielen. Le NH90 est bien adapté pour accomplir ce genre d'opérations, menées également au profit d'autres unités comme les Forces spéciales. Dans les prochains mois, après avoir atteint sa Full Operational Capability, la 18e escadrille pourrait être déployée sur un théâtre d'opération extérieur.

NH90MTH - RN-08 NH90MTH - RN-08 NH90MTH - RN-08
NH90MTH - RN-08 NH90MTH - RN-08 Demo NH90 MTH - Paras en action
 

La police fédérale dispose elle aussi de moyens aériens, essentiellement héliportés, dont quatre MD902 Explorer. Ces appareils accomplissent diverses missions qui vont de la surveillance à la lutte anti-incendie, en passant par la traque de suspects. Leur optronique embarquée en fait un outil particulièrement précieux pour les forces de l'ordre. Les démonstrations effectuées ici impliquaient les unités spéciales de la police (CGSU). Descentes en rappel, évacuations de personnels au bout de filins et vol au plus près du relief étaient au programme

Démo MD902 - G-10 - Police fédérale MD902 - G-10 - Police fédérale MD902 - G-10 - Police fédérale
 Le CGSU en action

 Démo MD902 - G-10 - Police fédérale

Démo MD902 - G-10 - Police fédérale

Demo MD902 - CGSU

Demo MD900 - CGSU

 Le CGSU en action
 Démo MD902 - G-10 - Police fédérale Le CGSU en action
 

Les NH90 NFH, stationnés sur la base de Coxyde, prennent progressivement leurs marques dans les missions SAR et les opérations maritimes. La 40e escadrille a réceptionné en mars son quatrième et dernier appareil. Présenté ici en démonstration d'hélitreuillage, le RN-04, a été porté au standard le plus élevé. Les trois autres devraient subir un retrofit dans les prochains mois afin d'homogénéiser la flotte.

Démo NH90 NFH - RN-04 NH90 NFH - RN-04 Démo NH90 NFH - RN-04
Démo NH90 NFH - RN-04 NH90 NFH - RN-04 NH90 NFH - RN-04
 

Aux côtés du NH90, le très populaire Sea King assure, pour quelques mois encore les missions SAR au départ de Coxyde. S'il n'a pas fait de démonstration à Semmerzake cette année, il a largement contribué au bonheur des petits et grands qui ont eu l'occasion de bénéficier d'un des nombreux baptêmes de l'air offerts par la Composante Air. L'occasion de faire quelques photographies du Roi des mers dans un environnement verdoyant bien différent du littoral.

Démo Sea King Mk48 - RS04 Démo Sea King Mk48 - RS04 Sea King Mk48 - RS04 - NH90 MTH - RN-08
Sea King Mk 48 - RS04 Démo Sea King Mk48 - RS04 Sea King Mk 48 - RS04
 

Dernière voilure tournante de la Composante Air présentée, l'A109 a lui aussi participé à la noria des baptêmes de l'air en fin de journée. Au préalable, il a effectué du largage de parachutistes, un exercice qui s'est avéré particulièrement délicat pour ceux-ci en raison du vent qui a soufflé tout l'après-midi.

A109BA - H22- 17e esc. A109BA - H22- 17e esc. Saut des paras depuis un A109BA
Les paras en action Les paras en action Les paras en action
A109BA - H22- 17e esc. A109BA - Demo 2017 A109BA - H22 - 17e esc.
 

Les hélicoptères n'étaient pas les seuls à être de la fête. Des F-16 ont effectué une attaque de la base, suivie plus tard par plusieurs passages en formation avec un Alpha Jet puis avec le Falcon 900B du 15e Wing. Parmi les Viper figurait le FA-132, spécialement décoré pour célébrer les 100 ans du chardon d'Ecosse, l'insigne de la 1ère escadrille.

F-16AM - Falcon 900B F-16AM - Falcon 900B F-16AM - Falcon 900B
F-16AM F-16 en formation avec l'Alpha Jet AT18 Falcon 900B
 

Les Red Devils fêtent également cette année les 60 ans de leur création sur Hawker Hunter et n'ont pas manqué de gratifier le public de quelques évolutions en formation avec le MT 05, drapé lui aussi des couleurs nationales.

Red Devils Les Red Devils en formation avec le CM 170 Fouga Magister Les Red Devils en formation avec le CM 170 Fouga Magister
Les Red Devils en formation avec le CM 170 Fouga Magister Red Devils Red Devils
 

Pour compléter ce passage en revue des appareils de la Composante Air , citons encore la venue d'un ERJ135 et, en mode surprise, d'un C-130H qui avait repris l'air avant l'annonce officielle quelques jours plus tard de la fin de la période d'interdiction de vol qui a frappé les Hercules à la suite de problèmes rencontrés sur le système de commandes de vol de plusieurs appareils.

C-130H Hercules - CH-11 ERJ135 - CM-02 C-130H Hercules - CH-11
 

Enfin, grâce au partenariat mis en place entre la Défense et l'aéroclub d'Ursel, qui organisait dès le lendemain son airshow annuel, plusieurs autres visiteurs sont venus saluer la 'boule' de Semmerzake. Parmi ceux-ci, l'Antonov 2 Eagle Eye de la Fondation Pairi Daiza tout juste rentré de Pologne, un Catalina, le Mustang Scat VII ainsi que des Hawk T.2, Tucano T.1 et Beech 200 de la Royal Air Force. La patrouille des Victors a également effectué une présentation tout en couleurs.

Antonov 2 Eagle Eye Catalina G-PBYA - Catalina Society La patrouille "Victor"
Beech King Air 200 Catalina G-PBYA - Miss Pick up Hawk T.2- RAF
P-51D - Scat VII Tucano T.1 - RAF Antonov 2 Eagle Eye
 

Au final, cette demi-journée portes ouvertes de l'ATCC a rempli toutes ses promesses. Le spectacle était au rendez-vous et le personnel, dont une partie assurait toujours sa mission opérationnelle - d'autant qu'un sommet européen était en cours à Bruxelles - a fait preuve d'une disponibilité sans faille. Un bien bel événement familial au sein d'une unité particulièrement professionnelle et indispensable dans une zone où le trafic aérien reste l'un des plus denses du monde.


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux