AMB
samedi 21 octobre 2017

Remise des ailes 2017
 
Ce 27 septembre, comme chaque année à cette époque, la base de Beauvechain recevait différentes autorités civiles et militaires ainsi que les familles de la nouvelle promotion de pilotes de la Défense.
 
Cérémonie: La musique Cérémonie: L'étendard Cérémonie: Le discours du général-major aviateur Vansina
 

C'est le général-major aviateur Vansina qui a accueilli les six jeunes officiers au sein de la Composante Air avant de leur remettre leurs ailes de pilote de la Défense. Trois d'entre eux, sous-lieutenants du cadre auxiliaire, ont également prêté serment. Ils poursuivront tous leur entraînement à l'OCU de Kleine-Brogel en vue d'être pilotes de F-16 au sein des 2e et 10e Wings tactiques. Il est à noter que l'un d'entre eux a suivi une partie de son entraînement aux Etats-Unis. La Composante Air envoie en effet chaque année quelques élèves-pilotes outre-Atlantique. Cette tendance devrait se renforcer ces prochaines années - pour l'instant à titre provisoire - après l'arrêt de la coopération franco-belge à Cazaux dans les prochains mois.

Cérémonie: Remise des ailes Promotion pilotes 2014 Promotion pilotes 2014
 

La cérémonie protocolaire s'est clôturée par la traditionnelle photo de la promotion et par un défilé aérien.

Cérémonie: Survol F-16 Cérémonie: Les Red devils Cérémonie: A109BA

Le parrain: le général aviateur Robert Desmet

le général aviateur Robert DesmetLa promotion pilotes 2014 a pour parrain le général aviateur Robert Desmet, né à Gand le 11 janvier 1891. Fils et petit-fils d'officier, Robert Desmet opte pour une carrière d'officier, dans un premier temps dans l'infanterie. Il marque néanmoins un très grand intérêt pour l'aviation et est transféré à l'Aéronautique militaire en 1912, où il suit une formation d'observateur puis de pilote. En 1914, il est breveté et affecté à la Compagnie des Aviateurs à Brasschaat. Il participe d'abord aux opérations aériennes au sein de la 2e escadrille de Namur. En 1917, il est promu capitaine-commandant et prend la direction de la 6e escadrille divisionnaire jusqu'en 1919. Dans l'entre-deux-guerres, il assure différentes fonctions qui le conduisent, en 1934, à la tête de l'Ecole d'aéronautique d'Evère. En mai 1940, face à l'offensive allemande, il conduit l'école en France. Il est fait prisonnier par l'occupant et passe le reste du conflit dans plusieurs camps en Allemagne. À l'issue de sa captivité, il réintègre l'Aviation militaire et siège à la Cour militaire jusqu'en 1947. Il prend sa retraite le 1er octobre de cette année avec le grade de général-major aviateur. Il décède le 16 septembre 1983.


Texte et photos : Vincent Pécriaux