AMB
vendredi 19 janvier 2018

Revue de presse 2018

12/01/2018:  Indisponibilité des NH90 NFH
12/01/2018:  Les avions blancs en sursis
15/01/2018: Interception en mer du Nord
 

12/01/2018 - AMB/VP/DDW - Indisponibilité des NH90 NFH

Les problèmes rencontrés par les NH90 NFH de la 40e escadrille avec leur radar risquent de rendre les appareils non opérationnels pendant ces prochains mois. Ces problèmes techniques, qui touchent également d'autres opérateurs du NH90 NFH, concernent surtout les trois premiers hélicoptères (RN-01, RN-02, RN-03), progressivement portés au standard du quatrième (RN-04). Ce retrofit en usine pourrait prendre plus d'un an et se conjugue avec l'entrée de la quatrième machine dans une phase de maintenance programmée de plusieurs semaines.

Gros plan sur le radar du NH90 NFH NH90 NFH - RN-01 Sea King Mk48 - RS 02
 

Cette indisponibilité aura des répercussions sur le maintien des qualifications des équipages et sur le calendrier prévu pour que les Caïman atteignent leur capacité opérationnelle complète. Elle pourrait aussi postposer le retrait des Sea King (RS 02, RS 04, RS 05)  et Alouette III que le NH90 est appelé à remplacer dans les opérations de recherche et de sauvetage mais également dans les missions maritimes à bord des frégates de l'OTAN. Les trois derniers Sea King, dont le potentiel est de plus en plus limité, continueront donc d'assurer les missions SAR au départ de Coxyde, épaulés si nécessaire par des hélicoptères des pays voisins dans le cadre d'accords de coopération internationaux.


ERJ-135 et ERJ-145 de la 21e escadrille12/01/2018 - AMB/DDW/VP - Les avions blancs en sursis

S'appuyant sur une étude de la Défense, le conseil des ministres a approuvé le lancement d'une procédure de marché public pour un service de transport aérien de type corporate. Le contrat d'une durée de huit ans, qui pourra être prolongé pour quatre ans supplémentaires, entraînera la vente des quatre Embraer et du Falcon 900 de la 21e escadrille qui assurent actuellement les missions de transport en soutien des opérations militaires ainsi que les vols V(V)IP.

 


 15/01/2018 – AMB/DDW/VP - Interception en mer du Nord

Le 15 janvier vers 11h20, deux F-16 en alerte QRA à Florennes ont reçu l’ordre du CAOC d’Uedem de décoller afin d’intercepter deux avions militaires russes de type TU-160 Blackjack qui s’approchaient de la zone de responsabilité néerlandaise de l’espace aérien de l’OTAN. Guidés par la station de contrôle aérien néerlandaise de Nieuw-Milligen, les deux chasseurs ont rejoint et identifié visuellement les bombardiers stratégiques dans l’espace aérien international au-dessus de la mer du Nord à une altitude de 27 000 pieds. Ils les ont escortés pendant une dizaine de minutes avant de céder le relais à deux Typhoon britanniques de la base de Lossiemouth.

Un F-16AM du QRA  

Les incursions d’appareils à long rayon d’action russes par des intercepteurs de l’OTAN, fréquentes durant la Guerre froide, connaissent une recrudescence depuis plusieurs mois. Les avions militaires russes jaugent ainsi régulièrement les capacités de réaction des forces aériennes de l’Alliance Atlantique. Ils n’activent généralement pas leur transpondeur et ne répondent pas aux appels radio, ce qui peut poser problème pour le trafic aérien et entraîne systématiquement le lancement du QRA.


Sources: AMB/VP/DDW