AMB
jeudi 27 juin 2019

Belgian Air Force Days 2018

Index de l'article

bafd 2018

Depuis quelques années, les Belgian Air Force Days sont le principal événement aéronautique organisé en Belgique. Un rendez-vous très attendu des amateurs de spectacles aériens qui, cette année encore, sont venus en nombre puisque l'on a recensé près de 72 000 spectateurs répartis sur le week-end, sans compter les 2000 spotters et 1300 jeunes présents à Kleine-Brogel le vendredi à l'arrivée des appareils.

Sans être exceptionnel pour beaucoup d'aficionados habitués à arpenter les abords des plus grands shows aériens d'Europe et d'ailleurs, le plateau des BAF Days 2018 comptait quelques machines encore rares dans l'espace aérien belge. A défaut de pouvoir être exhaustifs, nous allons vous en présenter quelques-unes.

Les show stoppers

F-35A Lightning

Son arrivée était initialement prévue le jeudi mais c'est le lendemain en début d'après-midi que le F-35 fit enfin son apparition au-dessus de Kleine-Brogel. Ce fut la seule occasion de pouvoir l'observer en vol car le dernier-né de Lockheed, candidat américain au remplacement des F-16 de la Composante Air, n'était présenté qu'au sol, et sous bonne garde !

F-35A Lightning - 13e gruppo - 32e Stormo F-35A Lightning - 13e gruppo - 32e Stormo F-35A Lightning - 13e gruppo - 32e Stormo
F-35A Lightning - 13e gruppo - 32e Stormo F-35A Lightning - 13e gruppo - 32e Stormo F-35A Lightning - 13e gruppo - 32e Stormo
 

Ce F-35A appartient au 13e gruppo du 32e Stormo stationné à Amendola. L'Italie est partenaire dans le programme F-35 et a ouvert une chaîne de production à Cameri. L'AMI recevra à terme 60 F-35A et 15 F-35B à décollage court et atterrissage vertical destinés à remplacer ses AMX, Tornado et AV-8B. Quinze autres F-35B seront livrés la Marine militaire italienne.

A400M Atlas

Contrairement au F-35, toujours en compétition, l'A400M Atlas a fait l'objet d'une commande ferme de l'Etat belge et arrivera au 15e Wing de Transport en 2020. Cette entrée en service fut retardée à plusieurs reprises mais le premier appareil destiné à la Composante Air est en cours d'assemblage. Cette acquisition représente un saut capacitaire majeur pour la Défense. Plus grand et plus rapide que le C-130H, il pourra notamment transporter dans sa soute un NH90, ses pièces détachées et le personnel nécessaire à sa mise en œuvre. Un indéniable plus pour les futures opérations extérieures.

L'appareil présenté est un Atlas C.1 destiné à la Royal Air Force. Assemblé à Séville, il portait encore une immatriculation espagnole.

A400M C.1 Atlas A400M C.1 Atlas A400M C.1 Atlas
A400M C.1 Atlas A400M C.1 Atlas A400M C.1 Atlas
 

CV-22B Osprey

Aéronef hybride s'il en est, l'Osprey était lui aussi très attendu. Son arrivée tardive le vendredi soir est malheureusement passée inaperçue. La machine venait de la base de Mildenhall. Elle appartient au 7th Special Operations Squadron, spécialisé dans l'infiltration et l'exfiltration à longue distance de troupes et forces spéciales. Ravitaillable en vol, il peut transporter 24 personnels ou 9 tonnes d'équipement en soute ou 6,8 tonnes sous élingues. Son allonge et sa vitesse de croisière de 250 nœuds en font un atout pour ces missions particulières, même s'il nécessite évidemment une surface plus importante pour se poser qu'un hélicoptère classique.

CV-22B Osprey - 7th Special Operations Squadron CV-22B Osprey - 7th Special Operations Squadron CV-22B Osprey - 7th Special Operations Squadron
CV-22B Osprey - 7th Special Operations Squadron CV-22B Osprey - 7th Special Operations Squadron CV-22B Osprey - 7th Special Operations Squadron
 

Sukhoi 27

Invité régulier des shows aériens d'Europe occidentale depuis la fin des années quatre-vingt, le Su-27 Flanker impressionne toujours autant. La Force Aérienne ukrainienne avait répondu à l'appel des organisateurs et envoyé un monoplace et un SU-27UB biplace, accompagnés d'un Ilyushin 76 de support. Leur arrivée en formation fut particulièrement remarquée. Les deux appareils appartiennent au 831 BrTA basé à Myrhorod, dans l'est de l'Ukraine. Le samedi et le dimanche, le monoplace était présenté en vol. Régulièrement observé par les F-16 belges lors de leurs déploiements dans la Baltique, le Flanker reste sans aucun doute un chasseur avec lequel il faut compter.

Su-27 Flanker - 831 BrTA Su-27 Flanker - 831 BrTA Su-27 Flanker - 831 BrTA
Su-27 Flanker - 831 BrTA Su-27 Flanker - 831 BrTA Su-27 Flanker - 831 BrTA

 


Les solos

bafd2018 solos
 
Les démonstrations solo étaient tout à fait représentatives des avions de combat qui équipent la plupart des pays d'Europe aujourd'hui. F-16, F-18, Gripen, Rafale et Typhoon se sont partagé le ciel de Kleine-Brogel. À noter la prestation de Vador sur le Dark Falcon, précédée de passages en formation serrée avec le Spitfire Mk XVI, seul warbird à avoir pris l'air durant ce week-end.
 
 

Les patrouilles

bafd2018 pat

Plusieurs patrouilles de voltige ont enthousiasmé les amateurs durant le week-end. Les Red Devils étaient bien évidemment de la partie, tout comme les Royal Jordanian Falcons ou la Breitling Jet Team, des 'habitués' que l'on rencontre régulièrement à Kleine-Brogel ou à Sanicole. Tout comme les Victors. Plus rares, la Baby Blue Team de la Force Aérienne danoise et ses Saab T17 ou la Team Raven venue du Royaume-Uni. Le dimanche, ce sont les Alpha Jet de la Patrouille de France, qui fête cette année ses 75 ans, qui clôturèrent le programme de ces Belgian Air Force Days 2018.

 

Les hélicos

bafd2018 helicos

Quelques machines particulièrement intéressantes avaient rejoint les BAF Days. Et il y avait du lourd avec pas moins de trois EH101, appartenant respectivement aux forces aériennes portugaise et danoise et à la Royal Navy, et un Mi-8 polonais. L'ALAT n'était pas en reste avec un NH90 TTH et un Tigre, deux types d'appareils engagés au Mali aux côtés notamment d'unités belges. Les voisins néerlandais étaient eux aussi bien représentés par un Apache et un Chinook. Tous les types d'hélicoptères de la Composante Air étaient bien évidemment de la fête, ainsi qu'un MD902 de la Police fédérale. En plus de l'A109 display, la 40e escadrille de Coxyde offrit au public deux démonstrations SAR du NH90 NFH et du Sea King, annonciatrices du prochain passage de témoin entre les deux appareils. Le Sea King effectuait très certainement sa dernière représentation en meeting aérien.

 

Les multimoteurs

bafd2018 multi
 
Les déplacements de patrouilles et solo displays nécessitent une logistique parfois importante, une bonne occasion d'apercevoir des appareils de support généralement relégués sur de lointaines aires de parking lors des manifestations aériennes. Le passage le plus remarqué le vendredi fut sans aucun doute celui de l'Ilyushin 76MD, bien encadré par les deux Flanker. Malheureusement, il ne se posa pas à Kleine-Brogel. Le samedi, le CH-10 du 15e Wing se présenta au public, revêtu de sa toute nouvelle sa décoration commémorant les 75 ans du Wing et les 45 ans du C-130H à la 20e escadrille.
 
 

Et puis...

bafd2018 static

Et puis, ces Belgian Air Force Days, ce furent aussi des avions présentés dans leur hangar de maintenance ou sous leur meilleur jour le long des deux kilomètres de la piste parallèle. Et ce furent surtout des centaines d'hommes et de femmes, civils ou militaires, qui dans les stands, au volant de véhicules ou dans les coulisses firent de cette manifestation un vrai succès. Merci à eux !


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Tous nos remerciements à Comopsair IPR pour les facilités accordées lors de ce week-end en bord de piste.

end 1918 2018 amb