AMB
vendredi 24 novembre 2017

ALFT

Historique

A sa création, au lendemain de la seconde guerre mondiale, l'Aviation Légère fait partie intégrante de l'Aviation militaire belge. Elle se compose d’une unique escadrille indépendante d’observation pour l’artillerie, la 369 Esc Air OP (Air Observation Post), créée le 31 juillet 1947 à Brasschaat et qui prendra quelques mois plus tard la dénomination de 15 Esc Air OP lorsque l’Aviation Militaire deviendra la Force Aérienne. Equipée d’Auster AOP.6 livrés dès avril 1948, elle atteint son statut opérationnel le 1er septembre 1949. Le 16 juillet 1952 elle perçoit ses premiers L-18C Super Cub.

Auster - A12
Auster - A15

Le 1er septembre 1953 est constituée une deuxième escadrille d’Aviation légère, la 16 Esc Air OP. Celle-ci opère depuis le terrain de Bützweilerhof, près de Cologne. Elle est à l’origine équipée d’Auster, rapidement remplacés par de nouveaux L-18C.

Piper L-21
Piper L-21

Le 1er avril 1954, l'Aviation Légère passe sous le commandement de la Force Terrestre. Les deux escadrilles sont redésignées Escadrilles d’Aviation Légère (Esc Lt Avn). Elles sont rejointes les 19 juin et 3 juillet 1956 par les 17ème et 18ème escadrilles, basées respectivement à Werl et Merzbrück en Allemagne et dotées elles aussi de L-18C. Pour faire face aux besoins croissants en personnel navigant liés à la création de ces unités, la 15ème escadrille se charge, outre ses missions opérationnelles, de la formation des équipages et prend la dénomination d’Escadrille d’Instruction d’Aviation Légère (Esc I Lt Avn).

Alouette 2 en plein show
Alouette 2
Alouette 2 en plein show

Les années 60 sont une période faste pour l'Aviation Légère qui perçoit un premier lot de 39 Alouette II Artouste en 1959, regroupées au sein de la 16ème escadrille et rapidement envoyées au Ruanda-Urundi jusqu’à l’indépendance de la colonie en 1962. Entre octobre 1960 et septembre 1961, le parc de l’ALFT s’enrichit de 12 Dornier Do-27J-1.

Do-27-J1 (photo: Coll. Vincent Pirard)
Do-27-J1 (photos: © Coll. Vincent Pirard)
Do-27-J1 (photo: Coll. Vincent Pirard)

Enfin, à partir de 1966, 42 autres Alouette II à turbine Astazou viennent renforcer les rangs des différentes escadrilles. L'acquisition de ces machines permettra de retirer du service, début 1970, les derniers L-18C. Le parc aérien n'évoluera plus avant 1977, année qui verra le départ des Dornier Do-27, remplacés par 12 Britten Norman BN-2A Islander.

BN-2A Islander
BN-2A Islander
BN-2A Islander

A partir du 1er avril 1964, la 15ème escadrille est déchargée de son rôle opérationnel et se consacre entièrement à l’écolage. Elle est dès lors renommée 15ème Escadrille Ecole de l’Aviation Légère (15 Esc E Lt Avn), dénomination qu’elle troquera en mars 1973 pour celle d’Ecole de l’Aviation Légère (E Lt Avn).

En 1979, l’Aviation Légère obtient le statut d’arme à part entière.

Le 13 janvier 1992, la Force Terrestre réceptionne le premier de ses 46 hélicoptères Agusta A109BA. Deux ans plus tard, à la suite d'une réorganisation qui prévoit notamment le retour au pays des Forces belges en Allemagne, les 16ème, 17ème et 18ème escadrilles deviennent respectivement les 16ème Bataillon d'Hélicoptères de Liaison, 17ème Bataillon d'Hélicoptères Antichars et 18ème Bataillons d'Hélicoptères Antichars. Avec leur état-major, la 255ème Compagnie Maintenance et Dépôt de l'Aviation Légère et une compagnie Etat-Major et Service ils constituent le Groupement d'Aviation Légère, stationné depuis 1995 à Bierset.

A-109 BA
A-109 BA
A-109 BA
A-109 Appui-feu (photo: Coll V. Pirard)
A-109 Appui-feu (photo: Coll V. Pirard)
A-109 LR (anciens modèles) (photo: Coll V. Pirard)

Le 1er juillet 2004, à la suite de la réorganisation des forces armées belges, les unités de l'aviation légère sont intégrées dans la Composante air.

Unités navigantes et missions

L'Ecole de l'Aviation Légère de Brasschaat assure la formation de base de tous les futurs pilotes d’hélicoptère des Forces Armées (ALFT, Faé, Marine) et se charge également du perfectionnement des équipages brevetés. Elle dispose pour ce faire de douze Alouette II et de quatre BN-2A.

Le Groupement de l'Aviation Légère, stationné à Bierset, fait partie de la 1ère Division Mécanisée de la Force Terrestre et se compose des unités navigantes suivantes :

  • le 16ème Bataillon d'Hélicoptères de Liaison (16 Bn HLn), doté d'Alouette II et de BN-2A, qui assure des missions de liaison et de transport en soutien aux autres unités ainsi que des missions de reconnaissance et de renseignement;
  • Le 17ème Bataillon d'Hélicoptères Antichars (17 Bn HATk), équipé de douze A109BA de lutte antichar et de six A109 d’observation;
  • le 18ème Bataillon d'Hélicoptères Antichars (18 Bn HATk) qui aligne également des A109BA dans leurs versions d'observation et de lutte antichar.
  • La 255ème Cie Maint Dep Lt Avn qui disposait jusqu’il y a peu d’une Alouette (A81), utilisée pour des vols d’essai et de liaison. Cet appareil, perdu le 1er mars 2000 n’a toujours pas été remplacé. La Compagnie met également en œuvre, depuis le champ de tir d’Elsenborn, les nouveaux drones de reconnaissance B-Hunter acquis par la Force Terrestre en remplacement des Eperviers.

Il est à noter qu'outre ses missions purement militaires, l'Aviation Légère met ses moyens aériens au service d'institutions civiles telles que l'Institut Géographique National ou le ministère de la santé publique et de l’environnement. Un de ses BN-2A, le B-02, a d’ailleurs été spécialement équipé pour effectuer des missions de contrôle antipollution en Mer du Nord dans le cadre du projet BELMEC (Belgian Marine Environmental Control).

Le B-02, transformé pour le contrôle antipollution en Mer du Nord
Le B-02, transformé pour le contrôle antipollution en Mer du Nord
Le B-02, transformé pour le contrôle antipollution en Mer du Nord

Déploiements

  • 1959-1962, Ruanda-Urundi : déploiement de la 16 Esc Lt Avn sur Alouette II Artouste;
  • 1978, Zaïre : opération Red Bean, évacuation des ressortissants européens de la province du Shaba;
  • Décembre 1992-décembre 1993, Somalie : Alouette II engagées dans l’opération Restore Hope en appui des forces de l’ONUSOM;
  • Novembre 1993, Rwanda : opération Blue Beam, détachement de deux Alouette II en soutien aux troupes belges de la MINUAR;
  • Septembre 1998, Bosnie-Herzégovine : GLABOS, premier déploiement des A109 sous le contrôle de la SFOR dans le cadre des élections et de la mise en place des nouvelles institutions prévues par les accords de Dayton;
  • 16 juin 1999, Farke, Albanie : BELHELI, déploiement de cinq A109 dans le cadre de l’opération Allied Harbour. Ces appareils ont ensuite fait mouvement vers Petrovec (Skopje, Macédoine) le 19 juillet dans le cadre de la mission KFOR puis vers Pristina (Kosovo) le 19 novembre avant de rentrer à Bierset le 14 juin 2000.

Le parc aérien de l’ALFT de 1947 à 2004

Appareils Nbre Période Codes Matricule
Auster AOP Mk6 22 1947-1956 A1 à A22
-
Piper L-18C Super Cub 157
1952-1963
L1 à L157
-
1963-1970
OL-L1 à OL-L157
-
Dornier Do-27J-1 12
1960-1963
D1 à D12
-
1963-1972
OL-D01 à OL-D12
-
1972-1977
D01 à D12
OTA-MA à OTA-MK *
Alouette II
SE3130S/SE313B
39
1959-1972
OL-A01 à OL-A39
-
1972-1993
A01 à A39
OTA-AA à OTA-AY et
OTA-BA à OTA-BE *
Alouette II
SA3180/SA318C
42
1967-
A40 à A81
OTA-CA à OTA-CY et
OTA-DA à OTA-DL *
Britten Norman
BN-2A-21
12
1976-
B-01 à B-12
OTA-LA à OTA-LL
Agusta A109BA/HO 18
1991-
H01à H18
OTA-RA à OTA-RR
Agusta A109BA/HA 28 1993- H19 à H46
OTA-TA à OTA-TN et
OTA-KA à OTA-KN

* Ayant été détruits avant l¹introduction du nouveau matricule d¹identification en OTA-xx, une partie des Alouette II et Do27 n¹en n¹ont jamais été pourvus.


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere, (Collection) V. Pirard
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs