AMB
jeudi 13 décembre 2018

Maintenance avions

1. Les échelons

La maintenance avions est subdivisée en plusieurs échelons ou levels dans la terminologie OTAN:

Le premier échelon (O-level) a pour but de maintenir les appareils en état de vol pour leur mise en œuvre journalière. Cet échelon comprend les inspections suivantes menées par l’Escadrille Ligne et Armement: visite journalière, visite avant vol, visite après vol, visite hebdomadaire. Certains petits travaux peuvent également être effectués par le Flight Intervention.

CM 170 MT 35 en maintenance
Seaking RS 05
CM 170 MT 37 en maintenance

La maintenance deuxième échelon (I-level) comprend les travaux plus complexes qui ne peuvent être effectués au premier échelon. Il s’agit des inspections périodiques, de l’incorporation des modifications et de réparations mineures. Ces opérations ont lieu dans les ateliers du Groupe de Maintenance ou, dans certains cas, au Flight Intervention.

La maintenance troisième et quatrième échelons (D-level) requiert des moyens de type industriel militaires ou civils et peut nécessiter le retour des appareils en usine (ce n’est plus le cas du F-16, ni de l’Alpha Jet). A ces niveaux, la maintenance comprend les révisions générales (overhauls), les IRAN (Inspection and repair as necessary), toutes les 1200 heures, ainsi que certains tests spécifiques.

SF-260 en maintenance
SF-260 / ST 27
SF-260 en maintenance

On distingue dans les divers travaux d’entretien ceux qui relèvent de la maintenance préventive (inspections programmées) et ceux qui sont propres à la maintenance corrective (réparation de pannes, dommages, ...)

2. La maintenance du F-16

La mise en œuvre journalière des avions est confiée à l’Escadrille Ligne et Armement (L & A). Celle-ci comprend deux flights:

  • le Flight Ligne qui prépare les appareils avant le départ et les remet en condition après le vol en vue de la mission suivante;
  • le Flight Armement qui procède à l’armement (missiles, obus, leurres) des appareils en fonction des missions.

L’Escadrille Maintenance Avions (M Avn) se charge de la maintenance deuxième échelon. Elle dispose pour ce faire de quatre flights:

  • le Flight Inspections périodiques qui procède aux révisions périodiques toutes les 200 heures de vol. Ces révisions, qui durent en moyenne un mois (± 20 jours ouvrables), sont confiées à des techniciens spécialisés de nombreuses disciplines (cellule, moteur, tôlerie, matériaux composites, peinture, équipements de survie, section EGRESS, etc.)
  • le Flight Moteur est responsable de la maintenance et des réparations des divers modules qui constituent le réacteur F-100 PW-200 ou 220E du F-16. Le Flight effectue des inspections programmées toutes les 50 ou 200 heures de vol, procède au remplacement des modules arrivés à bout de potentiel ou défectueux et aux modifications (TCTO). Il organise également à des inspections NDI (non destructive inspections) sur les éléments des réacteurs et répare des pannes. Le Flight dispose, outre de ses ateliers, d’un banc d’essais moteurs.
  • le Flight Intervention se charge lui, aux premier et deuxième échelons, du dépannage des avions. Il dispose de spécialistes dans les principaux domaines (cellule, électricité, moteur, SOAP (Spectromatic Oil Analysis Programme)), ...
  • le Flight Support, comme son nom l’indique, s’occupe du matériel nécessaire à la mise en œuvre des appareils et notamment le Ground Support Equipment (GSE).

Le Flight Avionics de l’Escadrille Electronique et Télécommunication (E&T) est responsable de l’électronique embarquée. Il se compose:

  • d’une section O-level, qui procède aux réparations et au remplacement des équipements défectueux et gère la maintenance des équipements de communication, contre-mesures et navigation, du radar, des commandes de vol, des instruments et des systèmes électroniques de gestion de l’armement et du carburant;
  • d’une section I-level spécialisée dans les réparations en atelier des divers systèmes.

La maintenance préventive du F-16 est organisée en phases. Des inspections intermédiaires ont lieu toutes les 50 heures de vol. Une inspection périodique est effectuée toutes les 200 heures de vol et un IRAN, toutes les 1200 heures de vol. La conception modulaire des éléments du F-16 ne nécessite plus le retour de l’appareil en usine. Seuls les composants y sont envoyés, testés et, le cas échéant, réparés ou remplacés.

Toutes les procédures d’entretien sont répertoriées dans des T.O. (Technical Orders) qui peuvent faire l’objet de modifications (TCTO) proposées par les différents pays utilisateurs ou par le constructeur. L’échange de données entre les différents partenaires se fait dans le cadre du MMDCS (Multinational Maintenance Data Collection System ou système multinational de collecte de données de maintenance).

F-16 en maintenance
F-16 en maintenance
F-16 en maintenance

3. La maintenance de l’Alpha Jet

L’organisation des escadrilles de maintenance en charge de l’entretien de l’Alpha Jet est similaire à celle des unités équipées de F-16:

  • la maintenance O-level (Organisation level) garantit la mise en œuvre quotidienne des appareils;
  • les opérations de maintenance I-level (Intermediate level) portent sur les inspections transitoires effectuées tous les six mois. Les inspections périodiques, également menées au 1 Wing, ont lieu environ tous les deux ans ou après 700 heures de vol.
  • la maintenance D-level (Depot level) ou Grande Visite s’effectuait initialement dans les usines de Dassault Aviation. Toutefois, l’Etat-Major de la Force Aérienne a depuis décidé de confier les travaux de maintenance quatrième échelon à son propre personnel. Un programme a donc été établi avec l’avioneur français pour que les Grandes Visites, qui nécessitent normalement l’immobilisation des appareils pendant un temps assez long, soient réparties sur trois inspections périodiques consécutives espacées chacune d’environ 36 mois, soit plus ou moins toutes les 1000 heures de vol. Les Alpha Jet sont actuellement dans leur second cycle de Grande Visite.
Alpha Jet en maintenance
Alpha Jet en maintenance
Alpha Jet en maintenance

4. Le 15ème Wing

La structure du Groupe de Maintenance du 15ème Wing diffère un peu de celle des autres unités de la FAé en raison de la composition de son parc avions et des missions spécifiques des 20ème et 21ème escadrilles.

Pour ce qui est de l’entretien des avions, le Groupe se compose de deux escadrilles : l’Escadrille Maintenance Avions (M Avn) et l’Escadrille Electronique et Télécommunications (E & T).

La première comprend trois flights : le Flight Avions de Transport, le Flight Avions de Communication et le Flight Support et Armement.

Le C-130 en maintenance
Banc d'essai moteur
Hélice moteur C-130

 

Le Flight Avions de Transport prend en charge la maintenance 1er et 2ème échelons des C-130H. Les inspections du premier échelon sont effectuées par la Section Intervention, celles du deuxième, par la Section Inspection. L’entretien des moteurs et des hélices est accompli par la Section « Prop-shop ».

Le Flight Avions de Communication s’occupe lui de la maintenance des avions de la 21ème escadrille (Merlin IIIA, HS-748, Falcon 20, Falcon 900, Airbus A310). Le caractère un peu « civil » de la plupart des appareils du 15ème Wing justifie l’intensification des contacts avec les partenaires civils qui apportent leur assistance sur le plan technique, organisent des formations pour le personnel et effectuent certaines opérations spécifiques.


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs