AMB
vendredi 23 juin 2017

Structures

La Composante Aérienne belge est structurée sur trois niveaux principaux:

Comopsair logo_comospair.gif
La nouvelle structure des forces armées, dont la mise en place progressive débute le 1er janvier 2002, prévoit l'intégration des anciens états majors en un commandement général unique. Cette restructuration en profondeur devrait permettre une utilisation plus efficace des moyens mis en œuvre. Les forces armées sont réparties en quatre composantes : aérienne, médicale, navale et terrestre.

La Composante Aérienne est composée d’un commandement (COMOPSAIR) et des unités suivantes:

Unités volantes

  • le 1er Wing de Beauvechain (qui deviendra à terme une unité interforce);
  • le 2ème Wing tactique de Florennes;
  • le 10ème Wing tactique de Kleine Brogel;
  • le 15ème Wing de transport aérien de Melsbroek;
  • la 40ème escadrille hélicoptère de Coxyde (qui deviendra à terme une unité interforce).

Centres de support opérationnel:

  • l'Airspace Control Center regroupant les unités de Semmerzake et de Glons;
  • le Mission Support Center (appui logistique);
  • le Ground Support Center (appui logistique);
  • le Wing Météo de Beauvechain.

Il est à noter que l'Ecole royale technique de la Force Aérienne assurera désormais la formation des sous-officiers des forces armées.

Le Wing

L’unité de base de la Composante Aérienne est le Wing. Chaque Wing avions est structuré en trois groupes:

Groupe de Vol

Les éléments les plus visibles du Groupe de Vol sont bien entendu les escadrilles avions. Mais le groupe comprend également d’autres services tels qu’un centre opérationnel (Wing Ops), une cellule Intelligence/Mission planning, une station météorologique, un service anti-incendie et, bien sûr, un Flight Contrôle aérien chargé de surveiller les mouvements des appareils sur la base et dans sa périphérie. Ce contrôle s’effectue depuis la tour de contrôle pour les mouvements au sol et aux abords immédiats de la base (CTR). Les appareils en approche et le trafic entrant ou traversant la l’espace aérien placé sous le contrôle du Wing (TMA) sont pris en charge par le contrôle radar d’approche (RAPCON). Tous ces services, regroupés au sein de l’Escadrille Services aériens, veillent à ce que le départ et le retour des missions s’effectuent dans des conditions de sécurité optimales.

Groupe de Maintenance

La mise en œuvre d’avions de combat n’est pas une chose aisée. La complexité des matériels utilisés sur une base aérienne rend d’autant plus indispensable l’intervention d’équipes de maintenance de haut niveau. Le Groupe de Maintenance est divisé en plusieurs escadrilles spécialisées:

  • l’escadrille Ligne et Armement (uniquement pour les avions d’armes) prend en charge la maintenance " premier échelon ". Elle s’assure que les avions sont en état de vol avant leur départ (visite avant vol) et les configure pour la mission à accomplir (armements, leurres). L’escadrille L & A procède également aux vérifications après le vol et à certaines inspections. Le stockage de l’armement et la maintenance des sièges éjectables et des systèmes d’éjection/de fragilisation des verrières (Emergency Ground Escape Safety systems) font également partie de ses attributions.
  • l’escadrille Maintenance Avions se charge de la maintenance " deuxième échelon " des appareils, c’est-à-dire des inspections périodiques, de l’incorporation de modifications techniques (TCTO) et des réparations mineures qui dépassent toutefois les possibilités des services de maintenance premier échelon. Ces inspections sont menées en fonction d’un système isochronal (inspection de l’avion après un nombre de jours déterminé, que l’appareil vole ou non) ou périodique (inspection prévue après un nombre d’heures de vol défini). L’escadrille Maintenance Avions est subdivisée en plusieurs flights:
    • - Le Flight inspections périodiques qui se compose de plusieurs sections, (cellule, moteur, peinture, matériaux composites, tôlerie, électricité, accumulateurs)
    • - Le Flight Moteur
    • - Le Flight Support qui met divers matériels (générateurs, compresseurs, ...) à la disposition du Wing. Ce flight comprend également une section Survie chargée d’inspecter et de maintenir en état les équipements de vol et de survie.
Un F-16 du 10ème Wing de KB en maintenance dans un hangar de la base. le moteur a déjà été enlevé. (photos: © Vincent Pécriaux)
Un F-16 du 10ème Wing de KB en maintenance dans un hangar de la base. le moteur a déjà été enlevé. (photos: Vincent Pécriaux)
  • l’escadrille Electronique et Transmissions, comme son nom l’indique, s’occupe de l’électronique de bord (avionique) ainsi que des systèmes de transmission. (moyens de télécommunication au sol et matériel informatique).
  • l’escadrille Transport auto se charge de l’entretien du matériel roulant de l’ensemble des services du Wing.

Les escadrilles qui assurent la maintenance aux 1er et 2ème échelons peuvent être épaulées, à ces deux niveaux, par l’Intervention, qui dispose de techniciens spécialisés pour les interventions urgentes sur avion.

Le Groupe de Maintenance ne prend pas uniquement en charge les appareils de la Force Aérienne. Chaque base dispose d’un " Cross servicing ", une petite équipe de spécialistes qualifiés pour effectuer certaines opérations sur les avions étrangers en transit (réapprovisionnement en carburant, oxygène, liquides hydrauliques, inspections avant et après vol, réparations rapides, ...).

Groupe Défense et Support

Le groupe Défense et Support comprend:

  • - Le flight Protection des Installations, composé de fusiliers et de commandos de l’air ainsi que de patrouilles avec chiens,
  • - Le Flight de Défense antiaérienne (SHORAD) équipé de missiles Mistral sur affût ou véhicule (postes de tir Atlas).
Missile Sol-Air Mistral
  • - Le flight Défense passive, chargé de l’équipement, de l’instruction et de l’entraînement du personnel afin d’assurer sa survie en cas de crise et de guerre (protection NBC, par ex.), l’Escadrille Support, composée d’un Flight Administration en charge de la gestion administrative tant sur la base que dans le cadre de déploiements, de la Section sport, du Département Informations sociales et culturelles, de la section hôtellerie, du flight Infrastructure, etc.

Enfin, chaque Wing dispose d’un Détachement médical.

Cette structure varie bien entendu en fonction des spécificités des appareils mis en œuvre (transport, sauvetage, écolage, ...).


Texte: Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs