AMB
samedi 29 avril 2017

Flight Profile Recorder

La complexité des missions organisées dans le cadre du TLP nécessite l'utilisation d'un système de restitution performant capable d'enregistrer divers paramètres de vol et de tir tout en garantissant aux équipages une sécurité maximale. Depuis 2000, le TLP met en œuvre un système AACMI (Autonomous Air Combat Manoeuvring Instrumentation) développé à partir du système EHUD de la firme israélienne BVR et modifié par la société allemande BGT.

Flight Profile Recorder
Flight Profile Recorder

Le Flight Profile Recorder ou FPR se compose d'une infrastructure informatique au sol et d'une liaison de données, qui donnent une représentation en temps réel des missions, ainsi que de pods montés sur les avions participants.

Les pods peuvent être accrochés sur des rails lance-missiles de type AIM-9 Sidewinder. Grâce à une interface missile standard, ils peuvent être emportés par pratiquement tous les types d'appareil disposant ou non d'un bus de données Mil Std 1553. Ils sont certifiés pour toutes les forces aériennes de l'OTAN.

Chaque pod dispose d'une source d'alimentation autonome, d'un système de mesure inertiel, d'un récepteur GPS et d'un processeur. Les données sont enregistrées sur une unité de stockage (surnommée la 'brique') située à l'arrière du conteneur. Le pod enregistre les paramètres de vol et les données simulées de tir canon, de tir missile ou de largage de charges offensives. La liaison de données permet de calculer la position de l'avion tireur et de sa cible ainsi que les paramètres de tir et d'établir en temps réel si la cible a ou non été atteinte. Dans le cas d'une simulation de tir air-air, l'avion 'abattu' peut alors directement quitter la zone d'engagement. En outre, le FPR avertit les équipages des risques de collision en vol ou avec le sol, un avantage non négligeable pour les missions TLP auxquelles participe en moyenne une vingtaine d'appareils.

Flight Profile Recorder
Flight Profile Recorder

A l'issue du vol, les 'briques' sont récupérées et leurs données sont transférées sur PC. L'opération prend environ une demi-heure. La mission peut alors être débriefée.

Dernier avantage, le FPR est un système facilement transportable et peut donc être utilisé lors des sessions du TLP organisées à l'étranger (Deployed Flying Courses).


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs