AMB
mardi 21 février 2017

Formation

PERSONNEL NAVIGANT

La restructuration des Forces armées belges entamée en 2002 a sensiblement modifié le cursus de formation des pilotes militaires. Plusieurs filières sont proposées aux candidats pilotes : le cadre de carrière, réservé aux élèves issus de l’Ecole Royale Militaire (ERM) et aux jeunes titulaires d’un diplôme universitaire, et le cadre auxiliaire, pour les candidats titulaires d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou de type A2.

Formation
Formation
Formation

1. Formation Académique

La formation des candidats au cadre auxiliaire débute par la Phase d’Initiation Militaire (PIM) dont la responsabilité a été confiée à l’ERM. Cette phase se déroule à Elsenborn, et dure 6 semaines. Le programme des cours est particulièrement varié : apprentissage des règlements militaires, connaissance et maniement des armes, techniques de défense et de survie, marche, orientation, drill, sports, etc.

Cette phase est suivie par une formation académique de 11 mois à l’ERM. Elle a pour spécificité de permettre au candidat de décrocher une licence ATPL(A) (Air Transport Pilot Licence (Airplane). La licence ATPL(H) (hélicoptère) peut être obtenue grâce à une formation académique supplémentaire. Ces deux licences offrent aux pilotes qui souhaitent quitter la Défense à la fin de leur contrat la possibilité de proposer leurs services dans le secteur de l’aviation civile.

Pour ceux qui ont terminé et réussi leur formation académique commence la formation en vol proprement dite.

2. Formation en vol

Celle-ci s'articule suivant trois phases:

Basic Flying Training (BFT)

Le BFT constitue la première phase de la formation en vol. Tout les candidats doivent suivre et réussir cette phase, quelque soit l'appareil qu'ils piloteront plus tard (F-16, C-130 ou A-109).

Elle se déroule au 1 Wing de Beauvechain et l'élève-pilote est intégré à la 5ème escadrille. Cette première phase devrait durer 9 mois environ.

Cela dit, la durée peut varier sensiblement en fonction de la météo, du nombre d'élèves-pilotes en formation et des périodes de l'année auxquelles l'élève-pilote ayant réussi va être muté vers sa prochaine affectation.

Durant son passage à la 5ème, l’élève-pilote effectue une trentaine d’heures de simulateur (pour l'entraînement au vol aux instruments) et environ 125 heures de vol sur Siai SF-260 Marchetti afin d’apprendre les techniques du vol général, du vol aux instruments, de la navigation et du vol en formation.

A l’issue de la formation de base sur Marchetti (BFT), l’élève passe par un « streaming » qui va déterminer l’orientation du reste de sa formation. La filière "Fixed Wing" pour l'avion de chasse ou l'avion de transport, ou la filière "Rotary Wing" pour l'hélicoptère.

Le choix dépend, entre autres, des capacités que l'élève a démontré durant sa formation de base sur Marchetti, des disponibilités de la défense et des souhaits de l'élève.

Advanced Flying Training (AFT)

L'AFT constitue la deuxième phase de la formation en vol. Comme cela a été expliqué ci-dessus, elle se divise en trois filières bien distinctes en fonction du résultat du streaming:

a) Formation Fixed Wing – Fighter track

  • L’élève sélectionné pour cette filière part pour la Base aérienne 705 de Tours pour y suivre la phase II de son cursus en vol et faire connaissance avec son premier avion à réaction, l’Alpha Jet. Durant son Advanced Flying Training (AFT), d'une durée de 8 mois, il effectue 50 heures de simulateur et 155 heures de vol (vol général, vol aux instruments, navigation, vol en formation, vol de nuit, vol combiné).

b) Formation Fixed Wing – Transport track

  • Les pilotes destinés à voler sur avion de transport sont dirigés sur la base aérienne 702 d'Avord. Ils y sont formés sur bimoteur Embraer Xingu, appareil de fabrication brésilienne. Ils vont également y suivre la phase II de leur cursus en vol (au même titre que leurs collègues de la chasse). Cette formation dure 10 mois durant lesquels ils y apprennent le vol général, le vol aux instruments, la navigation, le vol en formation, le vol de nuit.

c) Formation Rotary Wing

  • L’élève retenu pour la formation Rotary Wing entame le Basic Rotary Wing Training (BRWT). Cette formation de base sur Alouette II est dispensée à l’Ecole de l’Aviation légère de Brasschaat. Pendant six mois et en une centaine d’heures de vol, l’élève apprend à piloter un hélicoptère, de jour comme de nuit. La formation comprend l’apprentissage du vol aux instruments, du vol tactique, la connaissance technique de la machine, … Elle inclut également une initiation au vol en montagne dans les Pyrénées.

A la fin de cette formation avancée, l'élève se verra remettre les ailes tant convoitées symbolisant sa réussite. Il devra cependant encore suivre une troisième et dernière phase pour devenir pilote opérationnel sur l'un des trois appareils (F-16, C-130H, A109).

Phase Opérationnelle

Elle constitue la troisième et dernière phase de la formation en vol, avant l'arrivée du jeune pilote en escadrille opérationnelle. Elle est bien évidemment divisée aussi en trois parties en fonction de l'orientation suivie par le pilote.

a) Fighter track

Pour les apprentis chasseurs débute l'Initial Operational Training (IOT) qui comprend une quarantaine d’heures de simulateur et 115 heures de vol avec moniteur et en solo (vols en formation, acrobaties en formation, vols tactiques, apprentissage des techniques de combat aérien et de bombardement, vols de nuit, vols combinés, tests). Cette formation se donne à l'Ecole de Chasse de Cazaux (Base aérienne 120) sur des Alpha Jet+ de la Composante aérienne et dure environ 6 mois.

La réussite de la formation est sanctionnée par le brevet supérieur de vol. Le jeune breveté (JBR) quitte alors Cazaux pour rejoindre l'Operational Conversion Unit (OCU) au 10 W TAC de Kleine-Brogel. Il va y être formé aux missions air-air et air-sol et apprendre à tirer au mieux profit des performances du Fighting Falcon. Il sera ensuite versé dans une unité opérationnelle (le 2 W TAC de Florennes ou le 10 W TAC de Kleine-Brogel) où il terminera sa formation avant d'être qualifié « combat ready ».

b) Transport track

Les pilotes qui ont suivi la filière transport effectuent quant à eux leur conversion opérationnelle à la T.C.U. (Transport Conversion Unit) du 15e Wing de Melsbroek, sur C-130H. A l'issue de cette formation, il deviendra second pilote en unité pour, à terme, être qualifié comme premier pilote.

La conversion sur les oiseaux blancs de la 21ème escadrille (Falcon 20 et 900, Embraer 135 et 145 ou Airbus A-310) est réservée aux commandants de bord qualifiés et qui ont déjà acquis une expérience sur le C-130H.

c) Rotary Wing

La phase de conversion opérationnelle se fait sur A109 (Technical conversion A109BA - TECCON). Elle dure également six mois et nécessite environ 80 heures de vol. Elle est clôturée par l’obtention du brevet supérieur de vol.

Le pilote se rend ensuite à Bierset où il effectue un stage d’un an en unité opérationnelle. Il suit ensuite pendant trois mois une « conversion tactique » d’une cinquantaine d’heures de vol avant de revenir en escadrille comme commandant de bord supervisé (Pilot In Command Under Supervision). La qualification de commandant de bord sera acquise plus tard.

La conversion sur Sea King ou Alouette III est réservée aux commandants de bord qualifiés qui ont déjà acquis une certaine expérience sur A109. Elle se déroule à Coxyde.

Unités de conversion opérationnelle

Plusieurs possibilités s'offrent au jeune pilote:

il pourra être retenu pour une unité de combat sur F-16. Dans ce cas, il sera dirigé vers l'O.C.U (Operational Conversion Unit) de Kleine Brogel où il sera formé aux missions air-air et air-sol et apprendra à tirer au mieux profit des performances Fighting Falcon. Il sera ensuite versé dans une unité opérationnelle où il terminera sa formation avant d'être qualifié "combat ready".

il pourra être désigné pour voler sur avion de transport. Sa conversion opérationnelle aura lieu à la T.C.U. (Transport Conversion Unit) à Melsbroek sur C-130H ou sur un des autres types d'appareils mis en œuvre par le 15 Wing. A l'issue de cette formation, il deviendra second pilote en unité pour, à terme, être qualifié comme premier pilote. Il est à noter que la conversion sur certains appareils du 15 Wing dotés d'une instrumentation civile requiert une nouvelle formation spécialisée au 1 Wing

il pourra être appelé à voler sur Sea King et dans ce cas il partira directement pour Coxyde.

Enfin, le pilote qui a déjà une expérience de trois ans en unité aura la possibilité de devenir instructeur sur Marchetti ou Alpha Jet et suivra sa formation à la 5 escadrille ou au Centre de Formation et d'Evaluation.

PERSONNEL TECHNIQUE

Saffraanberg

Créée à Snailwell, en Grande Bretagne, en 1944 et installée à Saffraanberg près de Saint-Trond, l'Ecole Royale Technique de la Force Aérienne propose un large éventail de formations aux techniques de pointe en aéronautique destinées à une majorité d'officiers et de sous-officiers techniciens.

Elle propose des cycles de formation pour officiers de carrière ayant des connaissances spécifiques et pour officiers court terme dans des domaines aussi variés que l'administration, les opérations au sol, le renseignement et la planification des missions.

Les cycles proposés aux sous-officiers de la Force Aérienne sont les suivants:

  • contrôleur du trafic aérien pour l'Air Traffic Control Center de Semmerzaeke et les différentes bases aériennes. Cette formation préparatoire, d'une durée d'un an, est suivie d'une formation professionnelle de deux ans et demi à l'Ecole ATC de Gavere divisée en deux phases distinctes (formation ATC et formation radar) qui comportent un volet théorique et un volet pratique et sont ponctuées de deux stages de six mois sur base.
  • contrôleur de défense aérienne pour le Control and Reporting Center de Glons. La formation préparatoire dure un an et précède une formation professionnelle d'environ un an à Glons.
  • prévisionniste météorologue : un an de formation préparatoire suivi d'un an à l'Escadrille Ecole du Wing Météo (Beauvechain) et d'un stage de 3 mois sur base.
  • spécialiste en technologies de l'information et de la communication: quatre ans de formation dont deux de stage en unité.
  • spécialiste en électronique (deux niveaux): formation de quatre ans dont un ou deux de stage en unité (suivant le niveau).
  • spécialiste en encadrement et défense: 9 mois de formation et 3 mois de stage en unité.
  • spécialiste en mécanique avion : quatre ans de formation dont un de stage en unité.
  • Dactylographe.


ATTENTION : Les informations figurant sur cette page n'ont aucun caractère officiel et ne sont données qu'à titre indicatif. Nous invitons ceux-d'entre vous qui souhaitent en savoir plus sur les carrières à la Force Aérienne à s'adresser aux services compétents via Internet sur http://www.mil.be/ ou par le biais du Service d'Information des armées INFOSERMI.


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs