AMB
dimanche 20 août 2017

Bombes gravitationnelles

Bombes gravitationnelles

Après la deuxième guerre mondiale, la firme Douglas proposa au Bureau Aéronautique Américain de réviser l’éventail de bombes existant afin d’obtenir des engins plus profilés qui pourraient être transportés par les futures générations d’avions supersoniques. La compagnie choisit le profil de l’Aéro 1A, avec un rapport diamètre/longueur de 1 sur 8,3 dont l’application donna les séries de bombes Mk 80 polyvalentes (GP, General Purpose), soit la Mk 81 de 113,4 kg, la Mk 82 de 227 kg, la Mk 83 de 454 kg et la Mk 84 de 907 kg.

Mk 82
Mk 82
Mk 82 Snakeyes

La Composant Aérienne emploie des bombes de type Mk 82 Slick Nin, freinées et Mk 82 freinées par parachute (BSU-49) ainsi que des Mk 84 et BLU-109.

Mk 84
stations
Mk 84 Penetrator

Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs