AMB
mercredi 20 mars 2019

Missions UAV / RPAS

Drones de surveillance / Recce

Depuis 2002, la Défense met en œuvre des drones de type B-Hunter au sein du 80 UAV Squadron, aujourd'hui basé à Florennes. Cette unité est relativement réduite puisqu'elle compte environ 120 personnes, dont la plupart sont des personnels spécialisés.

Lire la suite...

Open Skies

Le traité

Le concept "Open Skies" (ciels ouverts) peut être attribué au Président Eisenhower. Lors du Sommet de Genève de 1955, il proposa au Premier Ministre soviétique Bulganin de mettre en place des vols de surveillance entre les Etats-Unis et l’Union soviétique afin de permettre aux deux superpuissances de se rassurer mutuellement sur leurs intentions. Le Secrétaire Général Kroutchev déclina toutefois la proposition. Il fallut attendre vingt-quatre ans et la fin de la guerre froide pour que cette idée soit reprise par le Président Bush. L’objectif poursuivi était à présent d’établir la confiance entre l’OTAN et les pays de l’ex Pacte de Varsovie.

Lire la suite...

Quick Reaction Alert

QRA
Scramble!

Le ciel est bas sur Florennes en ce début d'après-midi. A quelques dizaines de mètres de la piste secondaire, entre deux hangarettes, se dresse un petit bâtiment en briques, le "QRA". A l'intérieur, quatre hommes : deux techniciens et deux pilotes. Ils ont pris la relève de leurs collègues à 8 heures du matin. Tous les quatre, ils vont effectuer un tour de garde un peu particulier pendant 24 heures.

Lire la suite...

Recce

ins-42sqn-02-b.gif

Les débuts

ins-42sqn-02.gif

En 1946, la reconnaissance ne figure pas au nombre des priorités de l'état-major de la toute jeune Force Aérienne. Les moyens mis en œuvre dans ce domaine se limitent dans un premier temps à quelques Spitfire FR.14 pourvus d'un compartiment abritant une caméra oblique Vinten F-24. Ces appareils, reconnaissables à leur hublot situé juste derrière le cockpit (généralement du côté gauche), équipent les 1ère, 2ème et 350ème escadrilles.

Lire la suite...

Search And Rescue

Génèse

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la Belgique s'engage en signant la Convention de Chicago du 7 décembre 1944 relative à l'aviation civile internationale à porter assistance à tout appareil en détresse sur son territoire. Cet engagement se concrétise le 23 février 1948 par la création du Service de Sauvetage Air-Mer. Ce service dépend directement de la Force Aérienne et est constitué de deux vedettes rapides (V-01 et V-02) acquises auprès de la Royal Air Force et d'un troisième bateau plus petit (V-03). Opérant depuis Nieuport, le Service de Sauvetage Air-Mer assure des missions de sauvetage au large des côtes belges et veille à la sécurité des navires aux abords du champ de tir de Lombardsijde.

badge-navy-old.gif
sar-ins-40sqn-actu.gif

Lire la suite...