AMB
lundi 11 décembre 2017

Modernisation

Modernisation - SF-260

sf260-titre.jpg

En service depuis 1969, les Marchetti SF-260M nécessitaient une mise à niveau d'une partie de leur instrumentation de bord pour pouvoir répondre aux exigences d'un programme de formation moderne.

Une étude a donc été commandée en 2002 pour pourvoir au remplacement des systèmes VHF, VOR/ILS, ADF et de l'intercom, devenus obsolètes.

Lire la suite : Modernisation - SF-260

Modernisation - Sea King

La Force aérienne aligne actuellement cinq hélicoptères (4 encore en service fin 2005) de recherche et de sauvetage (SAR) de type Sea King. Ceux-ci ont été acquis en 1976 en remplacement des Sikorsky HSS1 arrivés à bout de potentiel.

Lire la suite : Modernisation - Sea King

Modernisation - MLU

Genèse

Le 10 juin 1975, Les gouvernements de la Belgique, des Pays-Bas, du Danemark, de la Norvège et des Etats-Unis signaient le "Memorandum of Understanding" (MOU) relatif au programme multinational F-16. Le but était de développer ensemble un avion de combat avancé et de l'utiliser jusqu'à la fin du siècle. En 1979, le F-16 entrait en service et dès 1980, la Belgique devint le premier pays Européen à pouvoir affecter une escadrille de F-16 opérationnelle à l 'OTAN.

Lire la suite : Modernisation - MLU

Modernisation - MirSip

En 1988, la Belgique signait avec la SABCA (et avec l’autorisation de Dassault) un programme de modernisation de la flotte de Mirage 5 destiné à prolonger la vie active des appareils (jusqu’en 2005 - 2010) et leur apporter une certaine compatibilité avec les F-16. Ce programme fût baptisé MirSIP pour Mirage Safety Improvement Program.

Lire la suite : Modernisation - MirSip

Modernisation - Carapace

Historique

Lors de l’acquisition des F-16 à la fin des années 70, la FaéB prend la décision d’équiper ses appareils d’équipements d’auto-protection ECM (Electronic Counter Measure – Contre mesures électroniques) internes. Un tel système présente de nombreux avantages par rapport aux systèmes externes proposés en option ; La manœuvrabilité de l’avion n’est pas mise en cause par des charges externes, le nombre de points d’attache disponibles (9) n’est pas diminué et l’aérodynamique ne subit aucune modification. Un autre avantage non négligeable du système interne est un positionnement optimal des antennes.

Lire la suite : Modernisation - Carapace