AMB
dimanche 23 février 2020

Fiches

A109BA Hirundo

A109BA Hirundo

En décembre 1988, le gouvernement belge signe avec l'avionneur Agusta un contrat pour l'acquisition de 46 hélicoptères A109 Hirundo destinés à remplacer certaines des Alouette II dans les missions d'observation et de reconnaissance armée. Initialement, les dix-huit premières machines (H01 à H18) sont configurées pour ce rôle. Les appareils suivants (H19 à H46) sont dotés d'un système de visée optique et infrarouge Helios et de huit missiles Helitow de lutte antichar.

Lire la suite : A109BA Hirundo

Airbus A310-222

A la fin des années 80, la chute de l’empire soviétique et du mur de Berlin a profondément bouleversé le paysage géostratégique européen et mondial. La nécessité de disposer d’appareils de transport ayant une allonge suffisante pour assurer rapidement le déploiement de troupes ou de matériel sur un théâtre d’opération éloigné se fait de plus en plus sentir. La Force Aérienne, avec ses deux Boeing 727, n’est plus en mesure de répondre à ces exigences opérationnelles.

Airbus A310-222
Airbus A310-222
Airbus A310-222

Lire la suite : Airbus A310-222

Airbus A321-231

Airbus A321-231

Après la non-reconduction du contrat de leasing de l'A330 qui avait été conclu avec la compagnie aérienne portugaise Hi Fly, les autorités belges lancent en 2013 un nouvel appel d'offre pour la location d'un appareil de transport de dimensions plus réduites (narrow-body) convenant mieux aux besoins de la Défense et plus économique. A l'issue de la procédure, l'appareil retenu est un Airbus A321-231 mis en œuvre lui aussi par Hi Fly.

Lire la suite : Airbus A321-231

Airbus A330-300

Airbus A330

Pour pallier les problèmes de disponibilité auxquels elle est confrontée avec ses deux Airbus A310, la Défense lance fin 2008 un appel d'offre pour le leasing d'un seul appareil destiné à les remplacer. Le marché est remporté par la société portugaise Hi Fly.

Lire la suite : Airbus A330-300

Airspeed Oxford C.1 / C.2

Connu pour être le premier monoplan bimoteur d'entraînement de la RAF utilisé pendant la deuxième guerre mondiale pour la formation des navigateurs, opérateurs radio et bombardiers, l'Airspeed Oxford entre dans l'inventaire de l'Aviation militaire en mars 1947.

Airspeed Oxford C.1 / C.2

Airspeed Oxford à Baka

Lire la suite : Airspeed Oxford C.1 / C.2

Alpha Jet 1B

Alpha Jet 1B

L'introduction de l'Alpha Jet au sein de la Force Aérienne naît de la volonté de l'Etat-Major de réorganiser le cursus d'écolage de son personnel navigant. Au début des années 70, trois types d'appareils se partagent la formation des élèves pilotes : le Siai Marchetti (pilotage élémentaire), le Fouga Magister (entraînement avancé) et le T-33 (écolage de transition). Une étude est donc réalisée afin de pourvoir au remplacement du Fouga et du T-33 par un seul appareil plus performant.

Lire la suite : Alpha Jet 1B

Avro Anson

En 1947-1948, l’Aviation Militaire réceptionne un lot d’avions de transport léger de type Avro Anson provenant des surplus de la RAF. Ces appareils sont affectés à la 367ème escadrille du 169ème Wing d’Evère qui deviendra le 1er février 1948 la 21ème escadrille de communication du 15ème Wing de Transport et Communication, basé à Melsbroek.

Avro Anson
Avro Anson
Avro Anson

Lire la suite : Avro Anson

B-Hunter

Fin 1998, la Belgique a signé un contrat afin de se doter de systèmes de surveillance et d'observation aériennes. Le contrat portait sur la livraison de 18 UAV (Unmanned Aerial Vehicles) de type B-Hunter et de 6 stations de contrôle au sol avec leur antenne de liaison.

B-Hunter
B-Hunter

Lire la suite : B-Hunter

Boeing 727-29QC

Boeing 727-29QC

Fin 1975, la Force Aérienne décide de procéder au remplacement de ses 4 DC-6B par des appareils à réaction plus performants. Elle rachète deux Boeing 727-29QC à la SABENA. Les deux avions traversent la piste de Bruxelles National et gagnent Melsbroek respectivement en mars et en avril 1976. Ils sont immatriculés CB-01 et CB-02 et sont alloués à la 21e escadrille.

Lire la suite : Boeing 727-29QC

Bristol 171 Sycamore HR.14B

Bristol 171 Sycamore HR.14B

L'ouverture de la base de Kamina impose dès 1954 la mise en œuvre d'hélicoptères de sauvetage au profit de l'Ecole de Pilotage Avancé. Des tests sont dans un premier temps menés avec un Sikorsky S-51 mais ils ne sont pas concluants, l'appareil n'ayant ni l'allonge ni des performances suffisantes pour remplir ce rôle. La Force Aérienne se tourne alors vers la firme britannique Bristol et porte finalement son choix sur le modèle 171 Sycamore.

Lire la suite : Bristol 171 Sycamore HR.14B